24h du Mans : Risi Competizione, le trouble-fête ! 24h du Mans : Risi Competizione, le trouble-fête !

24h du Mans : Risi Competizione, le trouble-fête !


  • Publié le lundi,20 juin , 2016 á 5:15 | Dans la catégorie : Ferrari, Ford, Hors-frontières, Sport, WEC

    Par Patrick Hayot

  • LE MANS (FRA) – Sollicité comme renfort au team AF Corse afin rééquilibrer les forces par rapport au quatuor de Ford GT du Chip Ganassi Racing, c’est finalement le team américain de Houston, Risi Competizione, qui permet à Ferrari de décocher la 2ème marche du podium de la catégorie LMGTE Pro.
    Pour AF Corse, les choses allant malheureusement prendre une tournure à allure de débâcle puisque le team perdait ses 488 GTE les unes après les autres. La 71, celle de Andrea Bertolini / Sam Bird / Davide Rigon renonçait la première à 4h28 du matin suite à un problème sur train arrière, alors que la 51, celle pilotée par Gianmaria Bruni / James Calado / Alessandro Pier Guidi rentrait définitivement au box suite à une surchauffe moteur sur le coup de 5h du matin.
    Déjà à la pointe du combat face aux Ford, la 82 de Toni Vilander, Matteo Malucelli et Giancarlo Fisichella va tenir la dragée haute durant toute la course.
    Un gros couac interviendra en fin de matinée quand Fisichella ira d’une figure libre faire deux toupies à la sortie du virage du karting. Il ne touchera rien, car l’endroit est bien dégagé, mais y perdra les précieuses secondes qui lui permettaient jusque là de mettre une énorme pression sur la Ford de tête.
    L’écart passant à la minute, l’Italien surveillera le retour de la seconde Ford et la tiendra à distance respectueuse de 27s jusqu’au baisser du drapeau.
    Finissant 2ème, la 488 du Risi Competizione empêche le constructeur américain de renouveler le triplé d’il y a 50 ans.
    Cette superbe prestation a été entachée momentanément d’une réclamation déposée par Ford pour non respect de la réparation des lampes LED de position. Elle sera commuée en amende de 5.000 euros !
    Rick Mayer, Risi Competizione Race Engineer :
    « Nous n’étions pas aussi qualifié que nous l’espérions (40ème et à 1,4 s de la Ford de pointe) De plus, en attaquant, Giancarlo faisait une sortie et de revenir lentement au stand avec un plein de graviers. Ce n’était pas une bonne chose. Alors, vendredi, nous avons cherché à avoir le meilleur set up sans chercher à avoir le meilleur temps. Les gars ont fait un excellent boulot. Et au moment du départ, on a remarqué que nous étions particulièrement rapide et compétitif. Même si la Ford avait désormais une BoP (Balance of Performance) un peu avantageuse. Nous avons menés et échangés notre position de leader avec la Ford car elle avait la vitesse de pointe que nous ne pouvions avoir. Notre podium est en tout cas légitime. »
    Giancarlo Fisichella – pilote :
    « C’était une course fantastique : au niveau mental, physique, avec la voiture et les mécaniciens. Le rythme était bon tout au long de la course. J’envisage le reste de la saison »
    Toni Vilander – pilote :
    « Je me suis forcé. J’ai eu second relais où il fallait surveiller les pneus. J’étais dans le rythme, mais aussi à la limite. Quand j’ai eu la cervaison, je n’ai pas compris. C’est de ma faute, un manque de concentration, mais j’avais déjà la tête dans le virage suivant. Juste avant la corde, que j’avais déjà prise 100 fois, il y avait de la saleté que j’ai tenté de faire partir. Mais ce n’était pas possible. Je suis désolé pour moi, mais aussi pour le team. J’ai fait une erreur et je m’en excuse. C’est, en tout cas, la meilleure voiture que j’ai eu à piloter au Mans. Le niveau était élevé et c’était pourtant une très belle course. »
    Matteo Malucelli – pilote :
    « Je suis content de ma course. Les gars ont fait un job fantastique. Nous avons fait peu d’erreurs et étions dans le rythme. Quand j’ai fait mon dernier relais de 4 heures, la voiture était la plus performante en piste (en LMGE Pro), j’espérais vraiment au meilleur. Hélas, nous avons perdu le grip et la voiture commençait à glisser. Difficile de rester dans le rythme avec de vieux pneus, mais avec les nouveaux, on était vraiment bien. Le team a fait un superbe boulot et nous étions capable de nous battre pour la victoire. »
    La Ferrari 488 GTE-Pro #82 du team Risi Competizione se classe 19ème du général, 2ème du LMGTE Pro à 1min 0sec 2dixième de la voiture victorieuse de la catégorie. (source / photos Risi Competizione – Régis Lefébure)

    , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • 24h du Mans : Finally 18 !
    LE MANS (FRA) – Les temps au tour sont quasi similaires et la course pourrait se jouer au détail...
  • 24h du Mans : Ferrari, Ford… Qui en LMGTE Pro ?
    LE MANS (FRA) – Avec son battage médiatique pour fêter son retour et les 50 ans de son triplé...
  • 24h du Mans : Alpine en tête en LMP2
    LE MANS (FRA) – Pour fêter son retour commercial avec la berlinette au style néo-rétro, Alpine (des châssis Oreca...
  • 24h du Mans : Toyota / Porsche… à fond pour la victoire
    LE MANS (FRA) – Alors que depuis le début de l’épreuve, dans la catégorie reine LMP1, on assiste au...
  • Les commentaires sont fermés.