Africa Eco Race – Le Dakar… le vrai


  • Publié le mardi,01 janvier , 2019 á 10:02 | Dans la catégorie : Actualités, Hors-frontières, Rally Raid, Sport

    Par Patrick Hayot

  • africa_eco_race_banner_2019_19010101200000001

    africa_eco_race_parcours_2019_19010101200000001Classée dans la catégorie des rallyes-raids, l’Africa Eco Race est l’épreuve qui veut et qui garde les valeurs de ce qui fit la réputation de la plus célèbre d’entre elles : le Dakar. L’ampleur sportive et médiatique est certes moindre, mais il faut bien avouer que la recette connaît son succès et a ses fervents défenseurs. Preuve en est, on en est à la 11ème édition !

    Sur le fond, on y retrouve les même catégories et parmi celles-ci, celle des autos nous concernent puisque 15 Belges s’élanceront sur les pistes marocaines dès demain 1er janvier. Cela se poursuivra par 11 autres étapes qui mèneront progressivement les concurrents vers Dakar, non sans avoir « baroudés » en Mauritanie et au Sénégal.

    Africa Eco Race est cependant loin d’être le « produit blanc » de son iconique « mentor ».

    Le menu est tout aussi appétissant et pas forcément des plus digeste à avaler avant de passer la mythique arrivée au Lac Rose.

    Il faudra en effet parcourir les 6.022 km dont 4.014 km de spéciale d’un parcours varié comptant un maximum de pistes sablonneuses et de dunes. Il faut dire que l’homme à la barre s’y connaît puisqu’il s’agit de René Metge, directeur sportif de l’épreuve. Il annonce d’ailleurs un rallye dans la pure tradition : « Cette année avec plus d’un tiers du parcours renouvelé, nous avons voulu axer la course sur la navigation et le hors-piste, encore plus que les éditions précédentes. »Voilà de quoi générer des écarts conséquents !

    Dans ce rallye africain par excellence, les pilotes auront plus que jamais besoin de leurs co-pilotes pour se repérer dans les dunes : « Au Maroc, nous avons trouvé de nouvelles pistes à l’image de la 1ère et 2e étape qui pourront très rapidement donner du fil à retordre aux concurrents. En Mauritanie, pas moins de 45% du parcours sera du hors-piste ! Les fortes précipitations de cette année ajoutent en difficultés puisqu’elles ont redessiné les dunes et de nouveaux bancs de sable se sont créés. Il n’y a plus aucun repère. Enfin, l’étape Marathon baptisée « 500 Miles », créée l’année dernière à l’occasion des 10 ans de l’Africa Eco Race, est reconduite et permettra à certains de faire la différence. »
    Si parmi les 37 concurrents de la catégorie auto et SSV, on ne retrouve aucuns de nos compatriotes, en catégorie Camion, 6 des nôtres sont au départ.
    Engagés sont la bannière du team « Art Of Speed », nos deux équipages ne seront pourtant pas logés à la même enseigne !
    En effet, le trio Essers / Lauwers / Cooninx seront dans le MAN TGA n° 401 alors que Bouwens / Driesmans et Boerboom prennent place dans un Iveco Trakker XWay (n° 405).
    Ils auront peut-être bien leurs mots à dire puisque la tête sera très disputée entre les Gaz Sadko russes (team officiels) et l’unique Tatra du team tchèque Capka Rallysport.
    Source Africa Eco Race

    Photos ©2019 Africa Eco Race

    , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Africa Eco Race – ES6.12 – Journée « blanche »
    ES6.12 – Dakha – Chami (559,93 km) – Les conditions météorologiques ont empêché les services de secours de l’épreuve...
  • Africa Eco Race – ES5.12 – Jour des changements !
    ES5.12 – Fort Chacal / Dakhla (638,40 km) – Alors que ce dimanche est jour de repos, quoique vu...
  • Africa Eco Race – ES4.12 – Laure en maître absolu, Bouwens persévère !
    ES4.12 – Oued Draa-Assa / Fort Chacal (492,75 km) – L’homme fort, l’équipage, est sans nul doute Dominique Laure...
  • Africa Eco Race – ES3.12 – Laure triple la mise, Bouwens signe un premier succès
    ES3.12 – Agdal – Assa (415 km) – Parfois c’est à se demander si Jean Louis Schlesser, le patron...
  • Les commentaires sont fermés.