Boucles claviéroises – Bouche, Schmetz… Quand la victoire fait du bien !


  • Publié le lundi,19 février , 2018 á 11:37 | Dans la catégorie : Non classé

    Par Patrick Hayot

  • CSAP Liège – FWB – Avec une météo des plus froides, le parcours de la 6ème édition des Boucles claviéroises s’annonçait comme une remise en forme des plus difficiles à opérer. D’ailleurs, le gel qui couvrait la région et bien plus avait déjà dissuader 21 équipages à ne pas faire le déplacement !
    On en pensera ce que l’on veut, mais voilà qui était bien regrettable d’autant que s’ajoutait le retrait très prématuré du Britannique Cole qui cassait son moteur lors de la mise sur remorque samedi soir.
    Si le plateau semblait « maigrichon », force est de constater que certains des protagonistes ne se sont pas lancés dans la bagarre la fleur au bout du fusil. Résultat : des casses, touchettes et figures libres en cascade dès les 2 premières spéciales. Et un suspense à distance au sein de la D3.
    En effet, le gel ayant fait son œuvre, il fallait de la chance, parfois, pour revenir entier à Clavier.
    En D4, Bouche, au volant de sa Mitsubishi, régnait en maître sur ses terres. Il avait eu cependant à se méfier de lui-même puisqu’il s’adjugeait les 3/4 des scratchs possibles, preuve d’une domination sans faille et que derrière, il n’y avait que Jérémy Tomballe et Jean-Frédéric Colignon (tous deux sur Mitsubishi) pour attendre la faute et prendre le pouvoir. Et si Lux pouvait prétendre au podium, il était victime d’une double crevaison dès le début de l’épreuve et de tomber dans les profondeurs du classement. Le pilote de la Subaru poursuivra avec panache. Mais pour ne terminer que 7ème de la D4. Pour Tomballe, malheureusement, il sera le premier à renoncer puisque dans dès la 2ème spéciale, il allait planter son bolide dans un champ. La boue arrivant jusqu’au dessus du pare-chocs, il lui était impossible de s’extraire de la gangue. Tout « bénéf » pour Colignon qui lui se faisait surprendre dans la 6 et d’y perdre provisoirement la 2ème marche du podium qu’il disputait à un étonnant Delrue qui lui menait la vie dure au volant de sa Fiat Punto ex-Herman !
    Ce dernier ne verra pourtant pas l’arrivée puisqu’il renonçait dans le dernier chrono. Et alors qu’il n’était même pas certain de finir le rallye, étant là surtout pour se remettre dans le bain en vue de l’Adam Cup allemande, Romain Delhez montait finalement sur la dernière marche du podium de la D4.
    Plus qu’une revanche, le goût de la victoire pour David Schmitz était surtout celui d’avoir « chassé » le chat noir qui lui collait aux basques depuis plus d’un an. Il est vrai qu’il était en tête l’an dernier et avec une avance confortable lorsqu’il abandonnait sur casse de cardan. Et justement, de casse de cardan il en a été très vite question pour Delrez qui, au volant de sa Citroën ZX faisait jeu égal avec Schmetz avant de casser le sien dès la 2ème spéciale !
    Mais le pilote de la 306 rouge n’en était pas encore quitte de ses adversaires puisque le lauréat 2017, Laurent Cravillon, était lui aussi en très grande et tenait la comparaison avant de disparaître définitivement suite à la perte de son carnet de contrôle !
    On a eu en tout cas droit à un début de rallye tout à fait « loufoque » puisque le gel a surpris plus d’un et donc, à la faveur d’une ordre de départ que certains « grands » pilotes du WRC n’auraient pas renié, profité à des pilotes peu habitués à signer le scratch. On se doit de citer Charles Rousseau (Renault Clio) et Maxime Da Fina (Honda Civic) qui respectivement réalisaient cette « perf » dans l’ES2 et ES3. Et si le dernier cité n’eut de cesse de se battre et de protéger sa 2ème place au général, il finira par céder à l’entame de la 3ème boucle, reculant finalement jusqu’à la 5ème place.
    Une dernière boucle qui n’était qu’une formalité pour David Schmetz puisqu’il gérait son avance et d’en finir avec 1min 28s sur Julien Delleuse (Opel Astra) qui aura bataillé ferme pour gagner son rang car Julien Fossion (Opel Corsa) Thiery Lefin (Citroën C2R2 Max) et Maxime Da Fina était encore réunis en 13s au départ de la 12ème et dernière spéciale !
    En SR, comme l’an passé, les faveurs allaient pour Yannick Bodson (Ford Escort) qui venait s’amuser à un jet de pierre de chez lui. Sans véritable opposition, il creusait d’emblée le trou et s’envolait vers une victoire logique. Hélas, la mécanique en décidait autrement et rendait l’âme dans la spéciale 8. Du coup, Fuger (Ford Escort) qui héritait du commandement devait batailler ferme pour contenir Vincent Cornet (Opel Ascona) qui ne lui rendait alors que 3 petites secondes.
    Décidément, la place de leader en SR était frappé d’une malédiction puisque Fuger perdait à 2 spéciales du but près de 5 minutes et se retrouvait malgré tout second. Tout bénéf pour Cornet qui a donc bien fait de mettre la pression alors que, par son rythme régulier, Thierry Reginster (Opel) effaçait son abandon de l’an dernier en montant sur la dernière marche de ce podium. Driesen et Wauthier, tout deux sur Opel Ascona, complètent le classement.
    En PH, c’est tout l’inverse puisque le podium revient à un triplé de Ford Escort. L’originalité revient à Cruysberghs qui place sa Sunbeam Ti au pied du podium 21s devant la Ford de Courtin. Savigny fermant la marche. Devant, Daco et Devillers se sont tenus tête durant toute la journée et si le premier l’emporte, il ne pouvait cependant jamais relâcher son attention puisque son rival ne lui concédera finalement que 22 s. Tollet a vécu cette lutte en spectateur et de finir à 5min 23s du vainqueur.
    Mention très bien pour l’organisateur, Écurie Les Volants, qui a tenu les délais malgré les aléas du timing et quelques péripéties causées par le gel. Ainsi, un des médecins, en panne, juste avant l’épreuve a été remplacé au pied levé par Pol Sibille. De même, l’animation assurée par Christophe Roulet était la bienvenue afin de faire le point sur la situation. Au four et au moulin, outre la précisions des infos et faits de course, il a été aussi un précieux guide tout au long de la journée. Pour tout ça… Merci à tous.
    photo P Hayot ©2018 auto-center.be
    D4 Général (7 classés)
    Pos
    Équipage
    Véhicule
    Cl
    Diff 1er
    Diff pré
    15Bouche X / Jamar LMitsubishi Lancer Evo X14
    24Colignon J-F / Sorlet VMitsubishi Lancer Evo 914+3:38+3:38
    330Delhez R / Bolette GOpel Adam Cup12+10:15+6:37
    478Colard A / Hugo JBMW E 3014+11:24+1:09
    511Thiry P / Demoulin DPeugeot 30613+19:57+8:33
    69Junius L / Tirtiaux MBMW E3014+21:01+1:04
    71Lux C / Rondelet PSubaru Impreza14+24:53+3:52


    D123 Général (39 classés)
    Pos
    Équipage
    Véhicule
    Cl
    Diff 1er
    Diff pré
    115Schmetz David / Surson ThéoPeugeot 306 Gti10
    231Delleuse Julien / Burniat GuyOpel Astra10+1:46+1:46
    332Lefin Thierry / Lefin NathalieCitroën C2R2 Max9+1:54+0:8
    433Fossion Julien / Gallo KevinOpel Corsa9+2:06+0:12
    539De Fina Maxime / Freuville LaurentHonda Civic9+2:18+0:12
    644Tordeurs Corentin / Jadot ThomasRenault Clio RS6+2:20+0:2
    743Lepaily Kevin / Toffoli PrimoRenault Clio RS6+3:39+1:19
    838Thirifays Julien / Dujardin ManoelHonda Civic9+3:47+0:8
    937Wuidar Joffrey / Wibo DenisOpel Corsa9+3:58+0:11
    1049Vandewauwer Jp / Dumoulin HerveVW Polo8+4:09+0:11
    1119Nandrin Eric / Nandrin ArmandRenault Clio RS10+4:14+0:5
    1216Lottefier Michael / Priarolo SylvainRenault Clio RS10+4:18+0:4
    1350Vanherle Gregory / Kindermans LudovicPeugeot 1068+4:43+0:25
    1440Marissal Antonin / Gaspard AuroreOpel Corsa9+5:31+0:48
    1520Lejeune Didier / Lejeune AnthonyRenault Clio RS10+6:00+0:29
    1635Thomas Benjamin / Thomas AngéliqueOpel Corsa9+6:15+0:15
    1755Beaufort Raphaël / Brouir Marie-LaureCitroën Saxo5+6:56+0:41
    1826Gillet Eric / Gillet LudovicBMW Compact Ti11+7:12+0:16
    1936Wathelet Thomas / Depaye GaryPeugeot 2069+7:12+0.00
    2051Debilde Steve / Blaise Jean FrançoisToyota Starlet8+7:16+0:4
    2142Cabu Nicolas / Lambert CindyBMW E367+7:55+0:39
    2256Rousseau Charles / Marechal ThomasRenault Clio5+8:38+0:43
    2366Godelet Charles / Thirion LoïcPeugeot 1065+8:55+0:17
    2461Chamberlan Marvin / Bosquelle RémyPeugeot 1065+9:30+0:35
    2563Horward Geoffrey / Kolp MikePeugeot 2065+10:13+0:43
    2625Dupont Yves / Dupont QuentinRenault Clio RS10+11:21+1:08
    2769Leruste Gaétan / Piedboeuf RenaudPeugeot 1065+11:50+0:29
    2874Jenaer Julien / Colard XavierPeugeot 1064+11:54+0:4
    2957Otto Renaud / Decroupette ThibaultPeugeot 1069+12:45+0:51
    3058Genon Nicolas / Lemmens Jean-ChristopheSuzuki Swift5+12:52+0:7
    3170Breny Olivier / Eloye GillesPeugeot 1065+14:28+1:36
    3276Ledoux Lucien / Carpentier MelorickCitroën Saxo8+14:59+0:31
    3365Job Victor / Job FrancisPeugeot 106 Gti5+16:16+1:17
    3462Willems Quentin / Thuillier KevinBMW 3165+17:20+1:04
    3575Barbier Kevin / Fryns CédricVW Lupo4+17:21+0:1
    3667Dupire Florian / Moons AliceCitroën C 25+17:44+0:23
    3773Collins Alain / Sanzot ChristophePeugeot 205 Rallye4+18:16+0:32
    3868Dotrenge Maxime / Delvaux NicolasFord Fiesta5+19:48+1:32
    3941Kohl Fernand / Reenaers Jean-PierreSuzuki Swift9+21:54+2:06

    PH SR Général (5 classés)
    Pos
    Équipage
    Véhicule
    Cl
    Diff 1er
    Diff pré
    1206Cornet Vincent / Modave BrunoOpel Ascona BSR
    2201Fuger Jean-Luc / Martino MarcoFord EscortSR+5:12+5:12
    3205Reginster Thierry / Reginster JulieOpel KadettSR+8:56+3:44
    4202Driesen Patrick / Defourny EricOpel AsconaSR+10:14+1:18
    5203Wauthier Guy / Glenet SarahOpel AsconaSR+11:06+0:52

    PH Général (6 classés)
    Pos
    Equipage
    Véhicule
    Cl
    Diff 1er
    Diff pré
    1257DACO Christophe / STROTZ DavidFord Escort RS17
    2251DEVILLERS Jean Marc / LAMY NicolasFord Escort RS17+0:22+0:22
    3252TOLLET Émile / KNOTT ChristianFord Escort17+5:23+5:01
    4259CRUYSBERGHS Samuel / PIRONET VincentTalbot Sunbeam Ti16+7:19+1:56
    5256COURTIN Étienne Philippe / TOUSSAINT Jean MarcFord Escort17+7:40+0:21
    6253SAVIGNY Luc / MIGEOTTE FabienFord Escort17+9:31+1:51

    , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • RS « Mémorial Fanny » – Bouts inaugure (D4), Vecoven réédite sa victoire
    CSAP Namur – 3ème édition – Organisé pour la bonne cause, à la mémoire de la jeune pilote trop...
  • RS « Mémorial Fanny » – Dewulf (D4) et Vecoven (D 1-2-3) vont devoir se défendre
    CSAP Namur – 3ème édition – C’est entre Namur et Gembloux, à Isnes plus précisément (chapiteau sur parking BEP...
  • Rallye de Trois-Ponts – Radoux renoue avec la victoire, Delleuse confirme
    CSAP Liège – 28ème édition – Suite à l’affaire des reconnaissances illicites, Marc Demain a dû se réorganiser et...
  • Rallye de Trois-Ponts – Merci les cons, merci le système !
    CSAP Liège – 28ème édition – Enfin !… Il n’y a pas à dire, mais le Rallye de Trois-Ponts...
  • Les commentaires sont fermés.