BRC 2.9 Spa Rally – Les très brèves du matin


  • Publié le vendredi,18 mars , 2016 á 11:51 | Dans la catégorie : BRC, Historic, Sport

    Par Patrick Hayot

  • L’avenir appartient à celui qui se lève tôt et qui se couche tard. Dans le genre, certains gratte-papiers dont votre scribouillard fait partie, ont foulé les rues de Spa ce matin après avoir « réveillé » un service presse déjà sur la brèche. Merci à eux… Quoique, j’ai pas eu mon café 😉
    Ceci dit, les conversations autour de l’impressionnante, et chanceuse dans sa finalité, sortie de route de De Jong était sur toutes les lèvres. D’autant que d’autres sont passés près de la correctionnelle alors qu’il ne s’agissait que du shakedown.
    Si Loix n’y a pas pris part, son rival Princen voulait vraiment poursuivre la prise en main de sa nouvelle 208 T16. Le potentiel révélé à l’Haspengouw Rally est effectivement du genre à lui donner un large sourire, mais aussi de perdre un peu le fil des idées puisqu’il est rentré hier avec une aile avant en piteux état.
    Et dire qu’on n’est pas encore en course !
    Et c’est ainsi qu’est apparu le mystérieux n°7. Non reprise dans le programme officiel, il pourrait, à vérifier – pas eu le temps ce matin – s’agir de la voiture de De Jong qui aurait donc « basculé » sur la japonaise après destruction totale de sa DS3 R5 hier. Au conditionnel !
    Alors que c’est le calme avant la tempête à Spa, on a bien vu que divers pilotes locaux ont pris les devants. Que ce soit David Schmetz (53 – Honda Civic), René Marin (64 – Renault Clio) ou Sébastien Colin (Toyota Yaris), la sagesse leurs a permis de prendre les marques dans ce paddock éphémère.
    De tomber sur la Peugeot 208 n°32 à la finition impeccable de Nikolay Gryazin. Les moyens sont là et il pourrait même créer la surprise dans la catégorie. Curieux de le voir en action.
    Le hasard a fait aussi que nous sommes tombés sur le duo de la Toyota n°68 et de voir la mine réjouie des deux compères.
    Vous venez de… ?
    On sort de la Clémentine… Elle est sublime, il fait sec, c’est même assez propre… pour l’instant. Là, on va s’amuser ! nous lance un Sébastien Colin heureux comme un gosse le jour de la Saint-Nicolas !
    Dites donc, vous êtes chaud !
    On gère, mais il faudra bien faire attention. On va voir ce soir comment ça se passe. Il y a des endroits où on peut se faire très mal. Alors, on laisse décanter et puis on verra.
    Confisius serait donc le copilote de Colin ? L’expérience de Christian Driesen a en fait parlé et le copilote de nous avouer que ce soir, la plus « risuqée » des spéciales sera celle de Herve. Comble de malchance, il faut la parcourir 2 fois ce soir (19h21 et 22h25).
    Vous avez déjà un but ?
    Vu notre numéro, 68, on aimerait un top 50, mais bon, on ne veut pas faire partie de l’écrémage non plus. De plus, avoue humblement le pilote, j’ai à apprendre.
    C’est vrai… Et demain est un autre jour ! (photos P Hayot – ©2016  auto-center.be)

    , , , , , , , , , , , ,

    Les commentaires sont fermés.