BRC – Rallye de Wallonie – Fernémont émerge


  • Publié le dimanche,28 avril , 2019 á 10:56 | Dans la catégorie : Actualités, BRC, Citroën, Rallye, Škoda, Sport

    Par Patrick Hayot

  • 4.9 – Jour 2 – Au lendemain d’une belle journée, c’est un véritable déluge qui s’est abattu sur le pays. Et, suivant la région, même la grêle s’était invitée. Namur, Jambes, Natoye… Bref, c’est un peu comme si la Citadelle pleurait l’absence des concurrents du Rallye de Wallonie parti battre campagne dans toute la région.
    Des conditions qui ont quelque peu refroidis pas mal de pilotes qui, parfois après un écart de trajectoire impromptu, n’avaient pas opté pour les bons pneus, le choix était en effet cornélien, ou avaient visité les bas-côtés du tracé avec plus ou moins de chance.
    Et on peut parler de cette dernière avec les grosses sorties, dans la porte du garage et pignon d’une même maison, de Baujean et Snaet. Le premier la percutait en marche arrière, le second de face. Heureusement  pour tout le monde, équipages, habitants et spectateurs (bien placés à cet endroit) en étaient quitte pour une très grosse frayeur !
    De frayeur, l’organisateur en avait aussi bien avant le départ de la journée puisqu’un imbécile – et encore le mot est faible – avait déversé de l’huile et du mazout sur la première spéciale du jour d’où l’annulation pure et simple de celle-ci.
    Le combat pouvait enfin commencé et c’est Cédric Cherain qui confirmait sa prestation du vendredi en menant la première boucle. Cependant, ses rivaux n’étaient pas enclin à le laisser faire et c’est le régional Adrian Fernémont qui finalement parvenait à ses fin et de renter hier soir à Jambes en leader de ce 64ème Rallye de Wallonie avec un pactole de 12s d’avance sur le pilote de la Volkswagen.
    La lutte pour le podium se déroulait à bonne distance (à 56s) entre Ghislain de Mevius et Sébastien Bédoret. Le premier cité, de Rhines, avait l’avantage de la connaissance du terrain et imposait sa Skoda à celle du pilote officiel de l’importateur.
    Et ce duo ne pouvait se contenter de « s’amuser » entre eux puisque Xavier Bouche arrivait à tirer parti de sa Volkswagen Polo R5 et de se mettre en embuscade à 8,5s de ceux-ci.
    Kevin Demaerschalk pointe 6ème au volant de sa Citroën C3 R5, mais sait que la menace de Verschueren et Snijers est sérieuse. Pour Verschueren, ce fut vraiment pas de chance puisque, le fait d’être repassé au Pirelli est peut-être bien aussi la cause, il était victime pour la 3ème fois (test à Loyers, Citadelle et… Natoye) d’une crevaison !
    Et comme Rouard et Collard se retrouvent 9ème et 10ème respectivement à 9,3s et 19,9s. avec leur Skoda Fabia R5, on doit s’attendre à de chaudes explications ce dimanche. Un dimanche qui sera certainement un sprint et où rien ne sera figé avant le podium à Jambes.
    Le parcours convenant mieux à la Porsche 997 GT3, il n’était pas étonnant de voir Gaban et Delhez revenir dans le classement. Avantage à Gaban qui possède 1min 30s de boni, mais parce que le second était lui aussi victime d’une crevaison.
    Chez les Juniors, Grégoire Munster domine toujours les débats malgré une crevaison lui coutant plus d’une minute dans l’avant dernière spéciale du jour. Il devance Tobias Brüls et Thibaud Mazuin. Mais dans la catégorie R2, c’est en fait Guillaume Dilley qui a pris les commandes, réalisant ainsi un beau come-back au niveau national sur la Peugeot 208 qui lui a été confié par le FS Racing. Mais il n’est pas à l’abris puisque Munster ne lui a rendu que 4,7s sur la journée !
    Du côté des historiques, l’hécatombe a été totale avec les retraits conjugués de Dirk Deveux (alternateur) et Gino Bux (idem) mais aussi et surtout de Guino Kenis, net dominateur jusqu’à ce que la mécanique de sa BMW M3 ne le trahisse en début de soirée. Tout profit pour Arthur Kerhove qui place dès lors sa Ford Escort MK2 en tête devant les voitures sœurs des locaux Emile Tollet et Benoit Gillot.
    Source BRC


    Photos ©2019 JobFIXers Belgian Rally Championship 2019
    Résultat Jour 2 après ES14 (61 classés)
    Pos
    Équipage
    Véhicule
    Cat
    Dif 1er
    Dif pré
    11Fernémont A - Maillen SSkoda Fabia R5RC2
    22Cherain C - Portier XVolkswagen Polo GTI R5RC2+12.1+12.1
    33de Mevius Gh - Jalet JSkoda Fabia R5RC2+55.9+43.8
    44Bedoret S - Walbrecq TSkoda Fabia R5RC2+1:01.3+5.4
    519Bouche X - Jamar LVolkswagen Polo GTI R5RC2+1:09.8+8.5
    614Demaerschalk K - Vanneste LCitroën C3 R5RC2+1:38.0+28.2
    746Verschueren V - Prévot SSkoda Fabia R5RC2+1:48.6+10.6
    815Snijers P - Thierie DVolkswagen Polo GTI R5RC2+1:53.0+4.4
    95Rouard B - Poncelet FSkoda Fabia R5RC2+2:02.3+9.3
    107Collard O- Jacob DSkoda Fabia R5RC2+2:12.9+10.6
    1116Reynvoet N - Verbeke WSkoda Fabia R5RC2+3:14.1+1:01.2
    1211Molle A - Herman RSkoda Fabia R5RC2+5:09.0+1:54.9
    138Gaban P - Delmelle JPorsche 997 GT3RGT+6:03.2+54.2
    149Serderidis J - Miclotte FSkoda Fabia R5RC2+6:47.1+43.9
    1534Hermann S - Bodarwe JFiat Punto S1600RC3+7:18.2+31.1
    1610Van den Dries J - Lambion SSkoda Fabia S2000RC2+7:32.3+14.1
    1726Delhez R - Bollette GPorsche 997 GT3RGT+7:35.3+3.0
    1822Litt A - Monjoie JSkoda Fabia R5RC2+7:44.7+9.4
    1945Dilley G - Brion GPeugeot 208 R2RC4+9:10.7+1:26.0
    2028Munster G - Louka LOpel Adam R2RC4+9:15.4+4.7
    2124Schmelcher H - Ombelet KVolkswagen Polo GTI R5RC2+9:41.7+26.3
    2223van Iersel M. - Visser-Bos SHyundai i20 R5RC2+9:45.1+3.4
    2353Kellen B - Hoffmann NFord Escort MK2NCM+10:02.5+17.4
    2425Léonard L - Boelens SPorsche 997 GT3RGT+10:21.3+18.8
    2530Brüls T - Arens DPeugeot 208 R2RC4+10:50.2+28.9
    2617Cracco P - Breyne JFord Fiesta R5RC2+10:51.5+1.3
    2727Mazuin T - Fernandez KPeugeot 208 R2RC4+11:10.5+19.0
    2837Orban G - Cailloux CMitsubishi Lancer Evo VIIINCE+11:11.0+0.5
    2955Pirot L - Penoy ABMW E46 CompactNCM+11:33.9+22.9
    3054Ceuppens T - Werner FBMW 130iNCM+11:45.4+11.5
    3149Pyck G - Mourisse EPeugeot 208 R2RC4+11:50.1+4.7
    3252Vertommen V - Mawet AMitsubishi Lancer Evo IXRC1+12:09.4+19.3
    3350Vanbergen L - Dal Molin NPeugeot 208 R2RC4+12:12.1+2.7
    3451Vertommen V - Dejonge KFord Fiesta R2TRC4+14:10.3+1:58.2
    3539Wiart J - Burlet DBMW E36 CompactNCM+14:43.3+33.0
    3660Gaudin J - Guillaume APeugeot 306 GTINCE+15:10.3+27.0
    37108Kerkhove A - Durnez IFord Escort RS 2000 MKIIH-PTN+15:22.9+12.6
    3857Lemaire G - Minne GMitsubishi Lancer Evo IXRC1+15:29.6+6.7
    3976de Wilde B - Voos VHonda Civic VTiNCM+16:20.5+50.9
    4058Lattaque T - Lattaque CPorsche 944NCE+16:28.1+7.6
    4167Léonard P - Godinas GPeugeot 208 R2RC4+16:34.6+6.5
    42105Tollet E - Lamy NFord Escort RS 1800 MKIIHC3+16:49.0+14.4
    43104Gillot B - Mattart GFord Escort RS 2000 MKIIH-PTN+16:59.6+10.6
    4440Mathieu B - Debroux PRenault Clio RSNCM+17:06.0+6.4
    4569Fernandez F - Dawance CRenault Clio R3RC3+17:36.5+30.5
    4643Poot S - Pire NCitroën DS3 R3TRC3+17:44.6+8.1
    4773Willem D - Desmet DBMW 323 TI CompactNCM+17:49.8+5.2
    4866Delogne J-L - Delogne LPeugeot 207 RCNCM+19:22.9+1:33.1
    4962Petitfrère K - Kog ARenault Clio RSNCM+20:00.4+37.5
    5063Delbruyère O - Royer JVolkswagen Golf IINCE+20:22.9+22.5
    5121Verstaen C - Botson KFord Fiesta R5RC2+20:31.2+8.3
    5275Munaro A - Rasschaert BPeugeot 306 GTINCM+21:06.0+34.8
    5368Larivière J. - Bultereys ECitroën C2 R2 MaxRC4+21:17.8+11.8
    5474Macors A - Maranzan FVolkswagen Polo GTiNCM+24:32.1+3:14.3
    5564Famerée C - Faniel APeugeot 207NCM+24:46.8+14.7
    5644Vanderlinden R - Tourneur FCitroën DS3 R3TRC3+27:16.0+2:29.2
    5765Verfaillie M - Vandepoel NMini John Cooper WorksNCM+29:06.5+1:50.5
    58103Jamin P - Beyers RDAF 66 MarathonHC1+31:53.1+2:46.6
    5980Dachelet J - Dachelet MCitroën Saxo VTSNCE+33:51.3+1:58.2
    60102Haselden K - Lund CBMC Mini Cooper SHC1+37:31.5+3:40.2
    61101Sanzot C - Gillet OSkoda 130 LRHC4+42:52.0+5:20.5

    , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC – Rallye de Wallonie – Adrian Fernémont s’impose à domicile
    4.9 – Jour 3 – Nul n’est prophète en son pays… Faux puisque, après s’être déjà battu pour la...
  • BRC – Rallye de Wallonie – Cherain « Chevalier » de la Citadelle
    4.9 – Jour 1 – Alors que la météo se montrait menaçante durant la journée, la prise de la...
  • BRC – Rallye de Wallonie – Un plateau fantastique à l’assaut de la Citadelle de Namur
    4.9 – Présentation – Il n’y a pas que sur les spéciales du JobFIXers Belgian Rally Championship que le...
  • Herock Spa Rally – Une spéciale qui s’achève… au cœur de Spa !
    BRC 2.4 – En revenant à un format de deux jours les samedi 16 et dimanche 17 mars, les...
  • Les commentaires sont fermés.