BRC – Rallye de Wallonie – Un plateau fantastique à l’assaut de la Citadelle de Namur


  • Publié le jeudi,25 avril , 2019 á 5:12 | Dans la catégorie : Actualités, BRC, Rallye, Škoda, Sport

    Par Patrick Hayot

  • 4.9 – Présentation – Il n’y a pas que sur les spéciales du JobFIXers Belgian Rally Championship que le rythme est très élevé. Les épreuves se succèdent en effet également à un tempo très soutenu. Programmée ce week-end, la 36e édition du Rallye de Wallonie constituera déjà la 4e manche du Championnat de Belgique des Rallyes. En région namuroise, plusieurs pilotes tenteront de réduire leur retard sur le leader de la compétition et Champion de Belgique en titre, Kris Princen. La bataille s’annonce ouverte et acharnée entre Vincent Verschueren, Cédric Cherain, Adrian Fernémont, Xavier Bouche et quelques jeunes pilotes comme Sébastien Bedoret. Qui profitera de l’absence de Kris Princen ?
    Avec 14 Skoda Fabia R5 face à 4 Volkswagen Polo R5, la lutte « fraternelle » entre les deux marques du groupe VAG pourrait sembler inégale. En l’absence de Kris Princen, qui a offert à la Polo R5 déjà deux victoires cette saison, c’est surtout vers Cédric Cherain que les regards convergent pour défendre les couleurs de VW. Après son erreur du TAC Rally, le Liégeois a besoin d’un résultat de choix pour conserver ses chances de titre. De son côté, Patrick Snijers veut se rapprocher du groupe de tête. Quant à Xavier Bouche, il a déjà prouvé par le passé qu’il n’a pas besoin de période d’adaptation pour s’acclimater à une nouvelle monture. La quatrième VW Polo R5 présente sera aux mains de Henri Schmelcher.
    Dans le clan Skoda, la confiance est aussi de mise. Tant Sébastien Bedoret, le pilote officiel de Skoda Belgique, qu’Adrian Fernémont sont montés sur le podium à Tielt. A domicile, Fernémont est clairement un candidat à la victoire. Quant à Sébastien Bedoret, il ne cesse de hausser son niveau de jeu. Le week-end dernier, il s’est encore imposé au Rallye Salamandre en guise de préparation pour le Rallye de Wallonie. Ghislain de Mevius a également entamé sa saison très fort. Jouant aussi à domicile à Namur, il peut parfaitement créer la surprise. Sur les spéciales rapides du Rallye de Wallonie, Vincent Verschueren est déterminé à se mettre en évidence. Le vainqueur de l’édition 2018 apprécie le tracé naturel de la classique wallonne. Tout le monde suivra aussi avec attention les performances de Cédric De Cecco, rapide à Spa avant de renoncer, de Bastien Rouard, auteur d’une belle course à Landen, mais aussi d’Olivier Collard, toujours redoutable à Namur.
    Il ne faudrait évidemment pas oublier les autres pilotes Skoda que sont David Bonjean, qui a choisi de passer pour de bon à la catégorie R5, d’Alain Litt, Olivier Cartelle et Jourdan Serderidis, mais également de plusieurs jeunes pilotes ambitieux. Niels Reynvoet sera ainsi une belle référence pour Pieter-Jan Michiel Cracco, qui découvrira le pilotage d’une Skoda Fabia R5, et Amaury Molle, qui effectuera ses débuts dans la catégorie.
    Les pilotes de R5 du Groupe Volkswagen ne seront cependant pas seuls à revendiquer un résultat de choix lors de ce Rallye de Wallonie particulièrement relevé. Au TAC Rally, Kevin Demaerschalk a prouvé qu’il faudrait compter avec lui, à la condition évidemment que sa Citroën C3 R5 s’avère fiable. Les couleurs de Ford seront défendues par Philip Cracco et Christophe Verstaen, alors que le Néerlandais Martin van Iersel retrouvera sa Hyundai i20 R5. Quant à Johan Vandendries, il a choisi d’aligner cette année à Jambes une mélodieuse Skoda Fabia Super2000.
    Au-delà des ténors en R5, il faudra évidemment surveiller les chronos des meilleures GT avec la présence à Jambes des 997 GT3 de Romain Delhez, Pascal Gaban, Laurent Léonard et Laurent Vanton.
    Pour le spectacle, on pourra évidemment compter sur Juniors, les concurrents de la catégorie Historic, mais aussi évidemment les BMW de Manu Bouts et Tom Ceuppens, l’Opel Corsa S2000 de Hugues Smal et les Ford Escort Mk2 de Robert Droogmans et Hubert Deferm.
    Le show sera donc omniprésent à tous les niveaux à l’occasion de cette 36e édition du Rallye de Wallonie, qui débutera vendredi soir par un double passage sur la fameuse spéciale de la Citadelle de Namur dès 19h30. Dimanche, aux alentours de 15h, et après 22 ES totalisant 220,74 kilomètres contre le chrono, le nom du vainqueur sera dévoilé sur le podium d’arrivée.
    Communiqué JobFIXers Belgian Rally Championship 2019


    Photos ©2019 auto-center.be

    , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BRC – Rallye de Wallonie – Adrian Fernémont s’impose à domicile
    4.9 – Jour 3 – Nul n’est prophète en son pays… Faux puisque, après s’être déjà battu pour la...
  • BRC – Rallye de Wallonie – Fernémont émerge
    4.9 – Jour 2 – Au lendemain d’une belle journée, c’est un véritable déluge qui s’est abattu sur le...
  • BRC – Rallye de Wallonie – Cherain « Chevalier » de la Citadelle
    4.9 – Jour 1 – Alors que la météo se montrait menaçante durant la journée, la prise de la...
  • Herock Spa Rally – Une spéciale qui s’achève… au cœur de Spa !
    BRC 2.4 – En revenant à un format de deux jours les samedi 16 et dimanche 17 mars, les...
  • Les commentaires sont fermés.