CES 2018 – Rinspeed Snap – Original, avant-gardiste, mais…


  • Publié le jeudi,07 décembre , 2017 á 4:28 | Dans la catégorie : Actualités, Electrique, Los Angeles, Rinspeed, Salon

    Par Patrick Hayot

  • Concept autonome – Avec Snap, le Suisse Rinspeed poursuit son exploration de la mobilité autonome. Pour l’expliquer aussi simplement qu’il est en réalité, Snap est un genre de « skateboard » de 4,68 m de long pour 1,96 de large et 1,84 de haut, motorisé électrique aux 4 roues pivotantes, les deux essieux sont directeurs, qui supporte une cellule interchangeable à souhait. Avec 51 kW (69 ch) en puissance maxi, Snap possède une autonomie de 100 km et passe de 0 à 100 km/h en 5s. Malgré un poids de 1700 kg dont une bonne partie est imputable aux batteries Lithuim-fer puisque la structure de Snap est en matériaux composites et acier. La vitesse maxi de 80 km/h est suffisante pour les prestations urbaines auxquelles il est destiné.
    Sur la forme… Tout est dit !
    Sur le fond, Rinspeed, avec ses multiples associations de partenaires qui sont à la pointe dans leur domaine, se veut être le chevalier blanc de cette mobilité autonome. Avec le bon et le mauvais, le très mauvais côté des choses.
    Il faut avoir le courage de le dire et j’assume car il y a des technologies que je suis loin, mais alors très loin de cautionner. Vous allez vite comprendre avec ce qui suit.
    Commençons par le plus simple : le recyclage de ce qu’il définit comme un écosystème de mobilité. Ainsi le skateboard et toute la composante électronique se remplacera bien avant la cellule qui peut être une espèce de transport, salon cocoon, une entité commerciale, un laboratoire… Même une chambre ! Bref, le panel d’application professionnel e de loisirs est aussi vaste que large.
    Pour en faire usage, puisque tout le monde pourrait passer de l’un à l’autre, de la journée, de la semaine, du mois, le contrôle d’accès serait graduel via une authentification de l’utilisateur à trois niveaux, en fonction de la personnalisation souhaitée.
    Le premier déverrouille le véhicule et personnalise les écrans. Le contenu personnel des « clouds » (nuages) est disponible après identification par reconnaissance faciale. En conséquence, l’assistant personnel intelligent à commande vocale connaît les préférences et les habitudes de chaque passager et suggère, par exemple, un restaurant adapté à chacun d’eux en fonction de leurs préférences personnelles. Le 3ème niveau d’identification biométrique est requis si les données de… santé du passager doivent être enregistrées et analysées !
    Déjà « fliqués » via le GPS du véhicule, le smartphone, les quelques applications soit-disant de services, Rinspeed irait encore plus loin, enfin un de ses partenaires, en s’attaquant à la vie privée !
    Alors si l’idée de la mobilité autonome est louable, il n’est pas question de cautionner le mode de finalité de Snap.
    En option, il existe même un «assistant personnel» sous la forme d’un robot autonome et intelligent pour accompagner les occupants.
    Entre assistanat profond et considération d’une certaine inaptitude à se gérer et prendre en charge personnellement, on en arrive à un abrutissement total de l’individu.
    Snap sera présenté en première mondiale au CES 2018 (Consumer Electronics Show) à Las Vegas.
    Source Rinspeed


    Photos ©2017 Rinspeed

    , ,

    Les commentaires sont fermés.