Dakar - Despres émerge de la poussière ! Dakar - Despres émerge de la poussière !

Dakar – Despres émerge de la poussière !


  • Publié le jeudi,05 janvier , 2017 á 9:19 | Dans la catégorie : Actualités, Ford, Hors-frontières, MINI, Peugeot, Rally Raid, Sport, Toyota

    Par Patrick Hayot

  • Étape 4 – San Salvador de Jujuy – Tupiza – Décidément, il ne se passe pas un jour au Dakar sans qu’il y ai de sacrées surprises. Et comme à chaque fois, il y a les bonnes… et les moins bonnes.
    Dans le genre celles que l’on ne veut pas annoncer, il y a l’abandon de Nasser Al-Attiyah. Le Toyota Hilux Evo #301 a très mal apprécié le choc contre un énorme rocher. Roue arrachée, châssis trop endommagé, il était inconcevable de le voir repartir. Toyota perd son pilote de pointe. Game over !
    Mais si le malheur des uns fait le bonheur des autres, autant que chez Peugeot, les pilotes ont vécu l’enfer. Seul Cyril Despres échappe à l’hécatombe et fait la course exemplaire aujourd’hui.
    Pas d’erreur de navigation, un pilotage propre mais rapide, voilà la recette du Français du 3008 DKR #307 qui, à l’arrivée, avouait qu’il aurait pu faire mieux. Il était grandement satisfait cependant car il comprenait aussi qu’il avait fait la bonne opération au général.
    Il aura toutefois bataillé ferme dès le WP2 jusqu’au WP5, moment où il a vraiment pris une avance déterminante sur Nani Roma !
    L’Italien de Toyota a mal digéré la 3ème étape et voulait démontrer que non, la « Toy » n’était pas encore à enterrer. Passant en tête au WP1, il gardera Despres à portée durant la moitié de l’étape, pointant à 1min.
    Cependant, il lâchera prise petit à petit à partir de cette 5ème balise et de finir sa journée à plus de 6min de Despres, vainqueur du jour.
    L’un et l’autre ont été aussi titillé par Carlos Sainz qui a pourtant débuté sa journée par une perte de 10min. L’Espagnol a mis les bouchées doubles par la suite et de bien mieux gérer sa course… Jusqu’à une dizaine de km du final où il se retrouvait en difficulté dans un ravin alors que le dernier WP, le 11, était en vue et qu’il pouvait finr 3ème de l’étape. Et les nouvelles ne sont pas bonnes puisqu’il serait parti en tonneaux.
    Tout profit pour… Mikko Hirvonen. Certes, la Mini X-raid n’est plus le « missile » d’antant car Peugeot et Toyota ont beaucoup progressé et élevé le niveau, mais le bolide est toujours aussi rapide, solide et donc fiable. Il concède au final 10min51s sur le vainqueur du jour et s’offre même le luxe de terminer second de cette étape devant Roma !
    Eh oui, le pilote Toyota n’a fait que perdre du temps depuis le WP5, mais limite en passant l’arrivée à 12min51s derrière Despres et 2min tout juste derrière Hirvonen.
    Mais où sont donc Loeb et Peterhansel ?
    Derrière, forcément ! Et même bien derrière puisque dès le début de l’étape, tous deux se sont mis à « jardiner » et de perdre pas mal de temps pour retrouver le bon cap. Le premier y a laissé au final 22min13s car, pas verni par la chance, il a fait face à un problème de turbo bloqué et donc sans puissance. Le second termine 4ème à 15min15s. Et comme le temps perdu ne se ratrappe plus… Ce sont autant de déboires qui les font régresser au classement.
    Des déboires qui ont également frappés Yazeed Al-Rajhi qui a abandonné. Le pilote de la Mini #316 a jeté le gant au point d’assistance alors qu’il encaissait un retard de près d’une heure à ce moment sur Despres.
    De Villiers finit 6ème du jour à 24min04 du vainqueur. Il semble bien que le pilote Toyota ai joué la raison, pour ne pas dire la prudence. Ce n’est vraiment que dans les derniers kilomètres qu’il apris l’ascendant sur Przygonski et sa Mini. Le Polonais, copiloté par Tom Colsoul, 19s derrière le Toyota Hilux Evo.
    Van Loon s’est bien repris aujourd’hui au volant du Toyota Hilux préparé par Overdrive. Il rentre à nouveau dans le top10 du jour en signant le 8ème temps, à 27min02 de Despres.
    La surprise du jour est chilienne puisque Garafulic passait en Bolivie à la 3ème place avant de « rentrer » dans le rang et de terminer sa journée 9ème à 32min48s. Une Mini en cache une autre puisque le top10 revient à Terranova qui finit à 42min33s du Peugeot de Despres. (source Dakar / photo Red Bull Content Pool)


    Classement général provisoire auto (top 15)
    Pos
    Équipage
    Véhicule
    Écart
    1307Despres C (FRA) / Castera D (FRA)Peugeot 3008 DKR+00:00
    2303Hirvonen M (FIN) / Périn M (FRA)Mini JCWR+10min51s
    3305Roma N (ESP) / Haro Bravo A (ESP)Toyota Hilux+12min51s
    4300Peterhansel S (FRA) / Cottret J-P (FRA)Peugeot 3008 DKR+15min15s
    5309Loeb S (FRA) / Elena D (MCO)Peugeot 3008 DKR+22min13s
    6302De Villiers G (ZAF) / Von Zitzewitz D (DEU)Toyota Hilux+24min04s
    7316Przygonski J (POL) / Colsoul T (BEL)Mini All4 Racing+24min23s
    8310Van Loon E (NLD) / Rosegaar W (NLD)Toyota Hilux Overdrive+27min02s
    9314Garafulic B (CHL) / Palmeiro F (PRT)Mini All4 Racing+32min48s
    10308Terranova O (ARG) / Schulz A (DEU)Mini JCWR+42min33s
    11319Al Qassimi S K (ARE) / Maimon P (FRA)Peugeot 2008 DKR+48min40s
    12322Abu-Issa M (QAT) / Panseri X (FRA)Mini All4 Racing+51min00s
    13335Bernard E (FRA) / Vigneau A (FRA)Buggy Bv2-1 Proto+56min39s
    14321Prokop M (CZE) / Minor I (AUT)Ford F150 Evo+1h03min12s
    15339Barros S (BRA) / Capoani R (ITA)Mini All4 Racing+1h08min21s

    , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Dakar – le réveil de Peterhansel, Peugeot prend les commandes
    Étape 3 – San Miguel de Tucuman – San Salvador de Jujuy – Le Dakar a la particularité de...
  • Dakar – Al-Attiyah, de la gagne à l’enfer !
    Étape 3 – San Miguel de Tucuman – San Salvador de Jujuy – Comme annoncé dans l’analyse et la...
  • Dakar – Étape 2 – Analyse et mise à jour
    Étape 2 Resistencia – San Miguel de Tucuman – Au terme de ce 2ème jour, on commence à voir...
  • Dakar – Coup double pour Loeb et Peugeot
    Étape 2 Resistencia – San Miguel de Tucuman – Il y a 12 mois, Loeb avait « allumé » tout le...
  • Les commentaires sont fermés.