Dakar – El Matador… à 119 km du bonheur


  • Publié le samedi,20 janvier , 2018 á 4:35 | Dans la catégorie : Actualités, Borgward, Ford, Hors-frontières, MINI, Peugeot, Rally Raid, Sport, SsangYong, Toyota

    Par Patrick Hayot

  • barre Dakar - ES13

    Étape 13 San Juan / Córdoba – On l’oublie peut-être, mais le Dakar est avant tout une épreuve de longue haleine, même si les bolides des constructeurs sont aptes à faire le sprint pendant 500 bornes. C’est aussi, le genre d’épreuve où, ce n’est pas forcément le plus rapide qui récolte les lauriers, mais bel et bien celui qui roule avec sa tête !
    Et dans la tête de chacun d’eux, il y avait avant tout une stratégie. Al-Attiyah est le renard du désert car, ouvrant la route, il s’arrêtait rapidement (km 19) et semblait en difficulté. Concédant près de 10 min, il récupérait pourtant plus de la moitié avant d’arriver au premier pointage !
    Il faut dire qu’il devait le faire car devant, Ten Brinke ne l’a pas attendu au volant de son Toyota et de mettre un bon coup d’accélérateur dès le départ.
    C’est qu’il avait gros à jouer car dans cette même première partie d’étape, c’est Peterhansel qui dégustait. Au propre, comme au figuré !
    En effet, en difficulté (assistance de direction hors-service), le pilote Peugeot perdait 7min 27s sur le Néerlandais et près de 3min sur le Qatari.
    Ten Brinke ne demandant pas son reste, il a rondement mené la première partie et de finir en tête d’un peloton de 4 Toyota, du jamais vu !, composé dans l’ordre de Al-Attiyah (à 1min 39s), de Villiers (à 7min 31s) qui perdait près de 5min 30s après le 2ème pointage, et l’Argentin Alvarez qui arrivait une minute plus tard. Przygonski était le premier pilote Mini et signait le 5ème temps à 9min 44s de la Toyota de tête.
    En mode « assuré un max », Sainz arrivait enfin avec un retard de près de 10min.
    Mais le perdant du jour, le perdant tout court est… Peterhansel !
    On avait parlé du problème de fiabilité et malheureusement, c’est lui qui en fait les frais car il passait la ligne de la première portion en… 24ème position, à 57min 7s !
    Il perdait ainsi 3 places au général et de se retrouver à ce moment-là 5ème et derrière les Toyota de Nasser Al-Attiyah, Bernhard Ten Brinke et Giniel De Villiers !
    Mais il était dit aussi qu’il suffisait justement d’un grain de sable pour faire dérailler la machine. Et la suite des événements a été fatale à Ten Brinke. L’homme fort de ces derniers jours a décidé d’abandonner après avoir fait de la mécanique pendant 45 minutes. C’était donc le 3ème du général qui disparaissait à un jour de l’arrivée !
    Dans sa quête de victoire, il n’en démord pas même si il ne dit rien, c’est bien Nasser Al-Attiyah qui passait au pointage 5 avec 8min 26s sur De Villiers et 10min 37s sur Sainz.
    Le Qatari a de fait dominé cette seconde partie et a tout simplement pu conforter sa seconde place du général puisque Peterhansel, après avoir percuté un arbre, était victime d’une grave avarie de direction assistée. Nasser Al-Attiyah n’a d’ailleurs pas fait dans la demi-mesure puisqu’il terminait avec 11min 16s’ d’avance sur le Hilux privé de l’Argentin Lucio Alvarez qui signe l’un de ses plus belles performances sur le Dakar. De Villers complète le triplé des Toyota pour cet avant-dernier rendez-vous en pointant à 13min 06s de son équipier.
    Et encore une bonne journée pour Przygonski et Tom Colsoul puisque le duo est premier des Mini JCW Rally et surtout de terminer 5ème du jour à 14min 53s du vainqueur, mais surtout de rentrer dans le top 5 au général.
    Après avoir pu réparer sa 3008 DKR à la neutralisation, Peterhansel était reparti le couteau entre les dents. Mais le temps perdu, surtout si près du but, ne se rattrape plus et de sortir du podium puisqu’il perdait plus d’une heure.
    Carlos Sainz n’a pas pris le moindre risque à la veille d’un sacre qui lui est promis. Le pilote Peugeot prend la 6e place à l’arrivée à 19’37’’ de Nasser Al-Attiyah et conserve une belle avance de 46’18’’ sur le pilote Toyota au général.
    Il reste 119 km avant de voir Sainz atteindre le bonheur.
    Source Dakar


    Photos ©2018 Red Bull Content Pool / X-raid
    À l’heure de publier cet article, A.S.O. ne publiait aucun classement.

    , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Dakar – Al-Attiyah persévère
    Étape 12 Fiambalá / Chilecito / San Juan – Cette 12ème joute était celle de tous les dangers puisqu’elle...
  • Dakar – Ten Brinke offre un vent d’air frais à Toyota
    Étape 11 Belén / Fiambalá / Chilecito – L’homme du jour est le Néerlandais Ten Brinke qui a joué...
  • Dakar – Sainz leader, Peterhansel reprend la 2ème place à Al-Attiyah
    Étape 10 Salta / Belén – Nouveau changement de décors pour les rescapés qui affrontaient aujourd’hui à nouveau les...
  • Dakar – Peterhansel s’adjuge le plus long sprint de cette 40ème édition
    Étape 8 Uyuni / Tupiza – Dans la suite de l’étape marathon d’hier, A.S.O. avait programmé la plus longue...
  • Les commentaires sont fermés.