Dakar – Tassement, fêlure, fracture… chaise roulante ?


  • Publié le jeudi,11 janvier , 2018 á 6:24 | Dans la catégorie : Actualités, Hors-frontières, Peugeot, Rally Raid, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Étape 5 San Juan de Marcona / Arequipa – L’image est… triste, pathétique, mais bien réelle. Justement question réalité, on peut dire que le choc fut rude à la réception d’une dune hier puisque le bilan médical de Daniel Elena a révélé une fracture du coccyx !
    Le Monégasque, copilote de Sébastien Loeb, a expliqué avoir vécu ce choc en deux temps. « Les nouvelles sont bonnes et pas bonnes. Bonnes parce qu’au premier impact, j’avais le souffle coupé, j’avais mal au sternum. C’est surtout l’impact qui m’a coupé la respiration », a-t-il expliqué après son passage par la tente médicale. « Mais après quand le corps s’est refroidi et qu’on est remontés dans la voiture après 2h30, j’avais mal au niveau du coccyx, a-t-il décrit. Le Dakar c’est fini, c’est comme ça. »
    « On se donne à fond. En 20 ans de carrière avec Séb’, je n’étais qu’une fois à l’hôpital, du moins deux fois. Il sait que la douleur et moi ça fait deux. Là, c’était impossible de continuer. »
    « Le coccyx c’est là où on est assis, et il restait dix étapes », a-t-il poursuivi.
    C’est quand même à se demander si on n’est pas arriver à la limite physique des pilotes, tous types confondus, car depuis le départ du Dakar 2018, les abandons pour vertèbres tassées ou cassées, clavicules et maintenant coccyx sont quotidiens.
    Le point commun de tous : une mauvaise réception !
    Certes, cela sous-entend qu’on allait trop vite avant l’obstacle, mais on remarque que les amortisseurs moto sont compressés à leur maximum et que c’est autant retomber sur deux béquilles. Idem pour les quads. Quant aux autos, ils feraient bien mieux de s’inspirer des baquets des camions qui ont une suspension. Car dans leur rutilant buggy… ou pas, pilote et copilote sont assis « directement » sur le châssis.
    Avant, l’organisateur durcissait une épreuve pour provoquer le tri, les abandons en fait des plus faibles. Mais toute la mécanique s’est fiabilisée. Maintenant, on casse du bonhomme !
    Faudra-t-il qu’un de ceux-ci se retrouve dans une chaise roulante pour prendre conscience de ce problème ?
    Sincèrement… Je ne le souhaite pas.
    En attendant, Daniel Elena donne déjà rendez-vous à tout le monde en mars pour son retour au côté de Sébastien, au Mexique, dans la Citroën C3 WRC.
    Source Dakar


    Photos ©2018 Red Bull Content Pool

    , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Dakar – El Matador… à 119 km du bonheur
    Étape 13 San Juan / Córdoba – On l’oublie peut-être, mais le Dakar est avant tout une épreuve de...
  • Dakar – Al-Attiyah persévère
    Étape 12 Fiambalá / Chilecito / San Juan – Cette 12ème joute était celle de tous les dangers puisqu’elle...
  • Dakar – Ten Brinke offre un vent d’air frais à Toyota
    Étape 11 Belén / Fiambalá / Chilecito – L’homme du jour est le Néerlandais Ten Brinke qui a joué...
  • Dakar – Sainz leader, Peterhansel reprend la 2ème place à Al-Attiyah
    Étape 10 Salta / Belén – Nouveau changement de décors pour les rescapés qui affrontaient aujourd’hui à nouveau les...
  • Les commentaires sont fermés.