Essen Motor Show : Que demander de plus ?


  • Publié le samedi,28 novembre , 2015 á 6:23 | Dans la catégorie : Actualités, Essen, Salon, Sport, Tuning

    Par Patrick Hayot

  • Très facile d’accès, l’autoroute est à 150 m, Essen Motor Show est le salon de la compétition que l’on attend avec impatience en fin de saison. Le quidam et celui qui aime le sport auto a de quoi être ravi car il y a effectivement beaucoup à voir.
    Pour le gratte-papier que je suis, le bilan est mitigé. Des « tops » voitures sont bien évidemment présentes sur les stands, il y a même des réalisations étonnantes, magnifiques, interpellantes… Mais en véritable matière ce compétition, il a juste la petite rétrospective de la F1, 3 bolides du DTM, et encore, il n’y a même pas la voiture championne, la coupe monomarque Audi TT Cup, une Porsche 919 Hybrid LMP1, quelques GT3 du VLN avec notamment l’Audi R8 Ultra victorieuse aux 24 Heures du Nürburgring, une WRC, la Hyundai de Thierry Neuville… Et comme pour le Benelux, une bien maigre promotion du TCR local avec en expo 2 Seat Leon Cup Racer qui encadrent une, une de plus, Mercedes SLS AMG GT3. On retrouve d’ailleurs à nouveau une Seat pour encenser celui qui voudrait goûter au championnat ETCC.
    Comme vous le déduisez autant que moi, c’est effectivement très local puisque dans les environs immédiats, on trouve les promoteurs du DTC Series (Deutcher Tourenwagen Cup) avec une Kia Pro-Cee’d GT des plus aguichantes accolés à ceux du Supercar Challenge qui exposait un proto fermé Praga R1 de la catégorie Superlights. En face, une de ses rivales, la RAdical, faisait autrement l’actualité puisque la version course et les versions commerciales faisaient cause commune ppour attirer le client. A une encablure de là, une Opel Adam Cup posait fièrement aux côtés de la Hyundai de Neuville pour la promo du rallye, toujours sur l’un des stands de l’ADAC. Terminé… Il n’y a plus grand chose à voir !
    Ah si, l’originale Chevrolet Cruze Eurocup qui officie surtout dans le championnat tchèque et dans des courses communes avec les Renault Clio, avec un classement séparé toutefois.
    Il est évident qu’à une semaine d’interval, le comparatif avec son homologue luxembourgeois est de mise. Sur le fond, Essen n’est pas plus « puissant » puisqu’il se la joue sur le « local ». Sur la forme, il y a aussi une démonstration de drift, mais Essen étant plus grand, il y est nettement plus riche et ce sont dans les domaines des accessoiristes et la variété des plateaux qu’il faut aller voir le succès du salon allemand. Tuners, fabricants de jantes, de suspensions, d’équipements sport et tuning… et puis la clarté des halles, voilà quelques petits plus, mais qui font la différence. D’autant que la concurrence joue vraiment au niveau des prix. Et ça, c’est plutôt intéressant. (photos P Hayot – auto-center.be)

    , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • ADAC Rallye Rund um die Sulinger Bärenklaue – Citroën Racing Trophy : Première journée chahutée pour Rary
    Lors du Deutschland Rallye, on dit souvent que la spéciale du camp militaire est le juge de paix. Alors...
  • ADAC Rallye Rund um die Sulinger Bärenklaue“ – Citroën Racing Trophy : clap 2ème pour les « boys »
    Après avoir dû, début mars, affronter les conditions hivernales lors du Saarland rally, voilà Emeric Rary prêt à en...
  • Emeric Rary et Laurent Mouton deuxième DS3 Trophy au Saarland Rallye
    Annoncé comme l’équipage international à surveiller par la presse spécialisée allemande, Emeric Rary et Laurent Mouton, ont confirmé leur...
  • DRM 1.10 Saarland Rally : Kreim, de bout en bout. Du bon pour Neuville et du très bon pour Rary !
    Le Saarland, c’est un peu l’Haspengouw des vignes, mais avec la météo désastreuse de ce week-end, il ressemblait à...
  • Les commentaires sont fermés.