F1 GP Australie – Hamilton atomise la concurrence


  • Publié le samedi,24 mars , 2018 á 9:39 | Dans la catégorie : Actualités, Alfa Romeo, Aston Martin, Circuit, F1, Ferrari, Honda, Hors-frontières, McLaren, Mercedes, Renault, Sport

    Par Patrick Hayot

  • f1_time_line_2018_1.21_australie_18032351200000001

    1.21 – Qualifications – Bonne nouvelle en ce samedi matin (fin d’après-midi en Australie – décalage horaire – puisque c’est sur piste sèche que se déroule cette première séance qualificative de la saison 2018.
    Toujours composée de 3 segments, l’important du premier est de ne pas se faire éliminer d’entrée de jeu.
    Comme on l’a dit précédemment, pour les Sauber cela sentait déjà le roussi. Mais la bonne nouvelle pour Ericsson et Leclerc, la C37 est du niveau des… Toro Rosso. En gagnant près de 8/10ème, les Sauber sont out dès la Q1, mais ont vraiment progressées. C’est dire si les dernières places seront aussi chères que celles de devant. À ce titre, Toro Rosso se prend une raclée puisque d’habitude bien plus en haut du panier, l’écurie régresse depuis que la scission effective se marque entre celle-ci et Red Bull. La fin du clonage fait mal et on se doit d’attendre pour comprendre si l’association d’avec Honda comme motoriste depuis cette saison 2018 est une bonne chose. En tout cas le verdict du chrono est implacable et de voir Hartley et Gasly stopper net au terme de la Q1. Le 5ème larron de cette sélection est le Russe Sirtokin qui a pourtant lui aussi amélioré ses chronos du week-end.
    La Q2 allait s’avérer encore plus sélective car les écarts entre les écuries, autre que les 3 « top » teams, étaient infimes. En concédant 4/10ème, il était effectivement facile de perdre 4 à 6 places d’un coup !
    La déception est donc compréhensible pour McLaren qui se voyait fermer les portes de la Q3  au tout dernier moment par les Haas de Grosjean, mais surtout Magnussen qui est « sorti du bois » en allant même se montrer plus véloce que son équipier Genevois et de signer un probant 8ème chrono. Même cas pour les pilotes Renault qui eux aussi ont sorti le grand jeu pour se retrouver en Q3.
    Il est intéressant de remarquer que si Alonso termine 11ème, Vandoorne est dans ses échappements et bien plus proches avec seulement 2/10ème de retard. La tactique du Belge lui profite à merveille puisque l’on sent qu’il a bien préparé ses réglages pour la course.
    Restent également sur le carreau, la seconde Williams, celle de Lance Stroll et les 2 Force India. Pérez a en tout cas marqué son territoire ce samedi en tournant près de 8/10ème plus vite que Ocon.
    Alors que les meilleurs « performers » sont partis pour la Q3, le drapeau rouge est brandi dès les premiers instants suite à la sortie de piste dans le virage 2 de… Valtteri Bottas !
    Flirtant avec les limites, il coupait trop à gauche et mordait la gazon toujours trempé et de voir sa Mercedes W09 partir en travers et venir taper de l’arrière le mur opposé. Gisant au milieu de la piste, la Direction de course a très vite réagit et de faire de même pour la relance de la séance puisque la monoplace a été rapidement évacuée.
    Si Hamilton perdait ainsi son précieux allié pour s’intercaler devant les rivaux, il n’en fallait pas plus non plus au Britannique pour aller décrocher une pole après avoir réalisé le tour parfait. Il s’offre ainsi sa 73ème pole en 209 Grand Prix, soit un ratio de plus de 37% de réussite !
    Après la soupe à la grimace, Toto Wolff pouvait laisser éclater sa grande satisfaction avec une 89ème pole pour le team et la 172ème du moteur à l’étoile.
    La concurrence a répondu aux attentes malgré les 7/10ème de différence et avec une signification d’importance puisque les Ferrari et les Red Bull sont au même niveau. Regroupé en 3/10ème, la bataille promet d’être très rude puisque Räikkönen confirme sa grande forme en se mettant en première ligne devant Vettel. Depuis le début du week-end, excepté l’insolite séance d’essais libres 3, le Finlandais a toujours devancé son équipier. Même constat pour Verstappen à l’encontre de Ricciardo. Si l’expatrié batave avait vraiment des raisons de viser la pole, le tour exceptionnel de Hamilton l’a vite recadré, avec la frustration en plus de voir les deux Ferrari lui passer sous le nez pour respectivement 5 et 4/100ème !
    Sans oublier que Ricciardo ne profitera pas de sa 5ème place car il recule de 3 places et va se retrouver sur la grille en sandwish des Renault de Hulkenberg et Sainz (8ème et 9ème).
    Reléguées à 1s de cette monoplace, les Haas (des pseudos Ferrari 2017 selon les dires de Alonso) sont bien là. Mais la surprise est de voir Grosjean se faire allumer par Magnussen qui ne s’est pas posé de question et de le devancer de 3/10ème !
    Avec des Red Bull qui s’annoncent plus performantes en configuration course, un Vettel et Verstappen derrière ‘Iceman’, un Grosjean certainement frustré du pied de nez de son équipier, Ricciardo et Bottas qui se savent plus rapides et donc de vouloir passer le plus rapidement possible les Haas et les Renault, avouez que le départ s’annonce « explosif ».
    Et comme Alonso est un habitué des départs tonitruants…
    Source Formula1
    F1 2018, Formula 1, GP Australie, Essais libres 2, Mercedes-AMG Petronas Motorsport, Mercedes W09, p1 - 44 - Lewis Hamilton,
    Photos ©2018 Daimler AG
    Résultat qualifications
    Pos
    Pilote
    Nat
    Véhicule
    Q1
    Q2
    Q3
    Trs
    144Lewis HamiltonGBRMercedes W091:22.8241:22.0511:21.16420
    27Kimi RäikkönenFINFerrari SF71H1:23.0961:22.5071:21.82817
    35Sebastian VettelGERFerrari SF71H1:23.3481:21.9441:21.83820
    433Max VerstappenNLDRed Bull RB14 - TAG1:23.4831:22.4161:21.87918
    53Daniel RicciardoAUSRed Bull RB14 - TAG1:23.4941:22.8971:22.15217
    620Kevin MagnussenDANHaas VF-18 - Ferrari1:23.9091:23.3001:23.18717
    78Romain GrosjeanFRAHaas VF-18 - Ferrari1:23.6711:23.4681:23.33917
    827Nico HülkenbergGERRenault R.S.181:23.7821:23.5441:23.53216
    955Carlos Sainz JrESPRenault R.S.181:23.5291:23.0611:23.57717
    1077Valtteri BottasFINMercedes W091:23.6861:22.089DNF16
    1114Fernando AlonsoESPMcLaren MCL33 - Renault1:23.5971:23.69214
    122Stoffel VandoorneBELMcLaren MCL33 - Renault1:24.0731:23.85314
    1311Sergio PérezMEXForce India VJM11 - Mercedes1:24.3441:24.00514
    1418Lance StrollCANWilliams FW41 - Mercedes1:24.4641:24.23013
    1531Esteban OconFRAForce India VJM11 - Mercedes1:24.5031:24.78616
    1628Brendon HartleyNZEToro Rosso STR13 - Honda1:24.5328
    179Marcus EricssonSWESauber C37 - Ferrari1:24.5569
    1816Charles LeclercFRASauber C37 – Ferrari1:24.6369
    1935Sergey SirotkinRUSWilliams FW41 – Mercedes1:24.9228
    2010Pierre GaslyFRAToro Rosso STR13 – Honda1:25.2957

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • F1 GP Australie – Vettel opportuniste
    1.21 – Course – C’est sous un ciel radieux que viennent prendre place les 20 monoplaces de la saison...
  • F1 GP Australie – Coup dans l’eau
    1.21 – Essais libres 3 – Comme dans toutes compétitions, seul le résultat compte. Et en ce sens, même...
  • F1 GP Australie – Hamilton confirme, Verstappen provoque
    1.21 – Essais libres 2 – Déjà en haut du classement lors de la première joute, Hamilton confirme en...
  • F1 GP Australie – Mercedes et Hamilton impressionnent
    1.21 – Essais libres 1 – Enfin de le confrontation réellement indicative. Encore que… Car par rapport aux essais...
  • Les commentaires sont fermés.