Formule E – 1.13 Ad Diriyah – Maturité et nouveautés


  • Publié le samedi,15 décembre , 2018 á 7:57 | Dans la catégorie : Actualités, Audi, BMW, Circuit, DS, Formula E, Jaguar, Mercedes, Nissan, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Formula E - banner auto-center.be

    Intro – Voulant se promouvoir d’une autre manière, le championnat Formule E se joue sur un balancement des années en cours. Ainsi, au mois de juillet (!), on connaîtra le nom du champion de la saison 2018-2019 de la Formule E, monoplace à motorisation électrique. Dingue de se la jouer ainsi en 6 mois puisque dans 15 jours, on sera déjà en  2019 !
    Bref… Cela n’empêche que pour sa 5ème année, cette compétition est désormais devenue le terrain de chasse des constructeurs. Un peu timorés au début, puis de plus en plus convaincus, les constructeurs ont emboîtés le pas aux structures privées puisque ne subsistent finalement que Mahindra et NIO qui, par leurs filiales REVA et E NIO, « osent » poursuivre le défi.
    Et il faudra bien en tenir compte puisque Mahindra compte 3 victoires et NIO 2.
    Ceci dit, les changements sont profonds pour cette saison puisque le bolide, le format et le FanBoost changent eux aussi !
    Sur la piste, la Gen2 débarque. Profondément remanié au niveau visuel et donc aérodynamique, la nouvelle monoplace mérite amplement son appellation de génération 2.
    Alors qu’il fallait deux bolides à un pilote pour faire une seule manche, la Gen2 est capable d’aller 2 fois plus loin grâce à un surcroît de puissance et d’autonomie. Voilà qui change profondément le format puisque les courses pourront se disputer sur 45 minutes + 1 tour… Et ce d’un seul tenant.
    Le spectacle est donc déjà garanti. Mais il est également renforcé par le FanBoost dont le vote avantage un pilote par l’attribution d’une poussée de puissance (10 kW), qu’il peut déployer dans une fenêtre de cinq secondes au cours de la seconde moitié de la course.
    Autre nouveauté à ce niveau, le Mode Attack !
    Cette aide booste temporairement la puissance de 200 kW (le mode standard) à 225 kW afin de bénéficier de meilleures armes que la concurrence durant une courte période. Le pilote l’obtient en « sortant » de la trajectoire idéale. Plus lent, il a 25 kW de bonus à utiliser dans une zone d’activation bien définie.
    Notez qu’il est possible de voir le mode utilisé par le pilote via le halo (protection comme en F1) qui s’illumine de magenta en mode FanBoost et bleu pour le Mode Attack !
    Reste que la monoplace de Gen2 a elle aussi beaucoup évoluée.
    Doublant sa capacité de stockage d’énergie par rapport à la Gen1, les performances sont en large hausse. Ainsi, la Gen2, avec une puissance de 250 kW, passe de 0 à 100 km/h en 2,8 s et atteint une vitesse de pointe de 280 km/h.
    Comme on le constate, ce championnat a bien grandi même si, finalement, ce sont les pilotes qui vont assurer le spectacle.
    Et là, autant dire qu’il y a déjà des grincements de dents. Pour ceux qui n’ont jamais vu de telles courses, allez voir les vidéos des courses précédentes. Les accrochages se comptent sur bien plus de deux mains !
    Même si tout fini par plus de peur que de mal, il faut bien avouer que le format de ces circuits en ville est souvent le géniteur d’un tel chaos. Avec un départ arrêté, le peloton s’engouffre bien souvent dans une épingle qui devient goulet car il faut passer 22 monoplaces de… 5,10 m de long ! Le tout, comme la suite du parcours, se dispute entre 2 murs. Heureusement que, comme à Monaco, on trouve des zones de sécurité pour des freinages souvent très très appuyés !
    Dès la première touchette, c’est l’inextricable bouchon qui impose la sortie de la safety car et une neutralisation de la course qui en découle. Sans compter les dégâts collatéraux qui peuvent découler de telles frictions.
    Gageons que les pilotes feront preuve de « retenues » cette saison.
    d’Ambrosio… Vandoorne et les 20 autres
    Drôle de croise rle parcours de Jérôme d’Ambrosio avec celui de Stoffel Vandoorne car l’un et l’autre étaient dans de prestigieuses écuries F1, Lotus pour le premier, McLaren pour le second, et de les retrouver dans ce championnat.
    Présent depuis le début, en 2014, Jérôme y a décroché 2 victoires avec l’équipe américaine Dragon, dans laquelle il est resté jusqu’à l’aube de cette 5ème saison qu’il disputera pour le compte de Mahindra. Il a comme équipier Pascal Wehrlein, même si pour la première de l’année, c’est Felix Rosenqvist qui prend place dans la M5 Electro.
    Quant à Stoffel, il a trouvé place chez HWA Racelab. Ce team est le bras armé de Mercedes et qui fournit sa motorisation sur base de la Venturi VFE05. Il a tout à découvrir, mais on sait tous, sauf chez McLaren semble-t-il, que Stoffel apprend vite… et bien !
    Coup de nationalisme aussi pour André Lotterer qui n’a jamais caché le sang belge qui coule dans ses veines même si il est né en Allemagne. Et de le prendre en référence pour Stoffel car ses débuts furent difficiles. Il s’est quand même rapidement imposé comme un rival impitoyable après le premier doublé de la série à Santiago réalisé avec son coéquipier Vergne..Au final, il est monté par 2 deux fois sur le podium au cours de la saison. Pour cette saison 2018/19, il reste avec la nouvelle équipe DS Techeetah. Et comme on ne chang epas une équipe qui gagne; il a à ses côtés Jean-Eric Vergne, le champion en titre !
    Autant dire que l’on est impatient de voir ce que sera ce championnat Formule E 2018-2019 qui débutera demain à Ad Diriyah, en Arabie Saoudite. Le circuit est un mixte malgré sa configuration puisqu’il compte 21 virages tout long de ses 2,495 km, mais surtout une ligne droite de 800 m (peut-être cassée par une chicane).
    En prélude des épreuves, il y aura aussi le championnat Jaguar I-Pace avec, en qualité de pilote d’essais et de développement, notre compatriote Vincent Radermaecker. Il sera d’ailleurs en piste lors des premiers essais de ce premier rendez-vous.

    Photos ©2018 Audi AG, BMW AG, DS Techeetah, Jaguar Racing, Mahindra Racing,
    Calendrier 2018-2019

    Nb
    Date
    Ville
    Pays
    r1.1315 Décembre 2018Ad DiriyahArabie Saoudite
    r2.1312 Janvier 2019MarrakeshMaroc
    r3.1326 Janvier 2019SantiagoChili
    r4.1316 Février 2019Mexico CityMexique
    r5.1310 Mars 2019Hong KongChine
    r6.1323 Mars 2019SanyaChine
    r7.1313 Avril 2019RomeItalie
    r8.1327 Avril 2019ParisFrance
    r9.1311 Mai 2019MonacoMonaco
    r10.1325 Mai 2019BerlinAllemagne
    r11.1322 Juin 2019BerneSuisse
    r12.1313 Juillet 2019New YorkU.S.A.
    r13.1314 Juillet 2019New YorkU.S.A.

    Plateau 2018-2019
    Pilote
    Voiture
    Écurie
    2Sam Bird (GBR)Audi e-tron FE05Envision Virgin Racing
    4Robin Frijns (NLD)Audi e-tron FE05Envision Virgin Racing
    11Lucas Di Grassi (BRA)Audi e-tron FE05Audi Sport Abt Schaeffler Formula E Team
    66Daniel Abt (DEU)Audi e-tron FE05Audi Sport Abt Schaeffler Formula E Team
    27Alexander Sims (GBR)BMW iFE.18BMW i Andretti Motorsport
    28Antonio Felix Da Costa (PRT)BMW iFE.18BMW i Andretti Motorsport
    25Jean-Eric Vergne (FRA)DS E-Tense FE19DS Techeetah
    36André Lotterer (DEU)DS E-Tense FE19DS Techeetah
    3Nelson Piquet (BRA)Jaguar I-Type IIIPanasonic Jaguar Racing
    20Mitch Evans (NZL)Jaguar I-Type IIIPanasonic Jaguar Racing
    64Jérôme d'Ambrosio (BEL)Mahindra M5ElectroMahindra Racing
    94Felix Rosenqvist (SWE)Mahindra M5ElectroMahindra Racing
    8Tom Dillmann (FRA)NIO Sport 004NIO Formula E Team
    16Oliver Turvey (GBR)NIO Sport 004NIO Formula E Team
    22Alex Albon (THA)Nissan IM01Nissan e.dams
    23Sebastien Buemi (CHE)Nissan IM01Nissan e.dams
    6Max Gunther (DEU)Penske EV-3GEOX Dragon
    7Jose Maria Lopez (ARG)Penske EV-3GEOX Dragon
    5Stoffel Vandoorne (BEL)Venturi VFE05HWA Racelab
    17Gary Paffett (GBR)Venturi VFE05HWA Racelab
    19Felipe Massa (BRA)Venturi VFE05Venturi Formula E Team
    48Edordo Mortara (CHE)Venturi VFE05Venturi Formula E Team

    , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Formule E – Journée test – Envision Virgin Racing en pointe
    Journée test (Ad Diriyah) – En marge de la manche d’ouverture de la saison 5 de la Formule E,...
  • Les commentaires sont fermés.