Freddy Loix : « Le moment de passer à autre chose »


  • Publié le lundi,14 novembre , 2016 á 8:47 | Dans la catégorie : Actualités, BRC, Škoda, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Fin de carrière – Vingt-sept ans de rallye ! La carrière de Freddy Loix a été aussi longue que prolifique. Alors qu’il vient de remporter pour la onzième fois le Ypres Rally et de coiffer une quatrième couronne nationale consécutive, le pilote Škoda Belgique a décidé de raccrocher le casque. « Je ferai peut-être encore quelques rallyes pour m’amuser, mais ma carrière de pilote professionnel s’arrête en effet ici », confirme le Limbourgeois de 46 ans.
    « La force des grands champions est de savoir se retirer au bon moment. Et si Freddy arrête, ce n’est clairement pas par manque de compétitivité », explique Vincent Struye, le Marketing et Communication Manager de Škoda Belgique. « Nous avons atteint tous les objectifs que nous nous étions fixés : un quatrième titre consécutif en Championnat de Belgique pour Freddy, un nouveau succès à Ypres (le onzième pour lui et le sixième au volant d’une Fabia) et la couronne des marques pour Škoda dans notre compétition nationale. Cela s’est fait avec la manière, notamment avec cette série de six succès lors des six premiers rallyes de l’année. Tant Freddy que la Škoda Fabia R5 ont prouvé à la fois leur pointe de vitesse et leur fiabilité. Nous pouvons être fiers du chemin parcouru. Je voudrais remercier « mon » pilote pour cette collaboration tellement fructueuse depuis 2010, mais aussi pour son professionnalisme, son attitude envers les médias, sa droiture. Ça a été un plaisir et un honneur de le voir défendre les couleurs de Škoda Belgique. »
    Aux côtés de Freddy lors des trois dernières saisons, Johan Gitsels a goûté avec lui à l’ivresse des succès. « Nos trois victoires à Ypres resteront les moments les plus forts pour moi », confie le triple Champion de Belgique des Copilotes. « Chaque fois que nous débarquions dans le Westhoek, Freddy était l’homme à battre. C’était une pression énorme à gérer ! Nous n’avons pas toujours été les plus rapides, mais Freddy a toujours su rester calme et ne pas dépasser ses limites. C’était impressionnant ! Mais si mes souvenirs sont aussi bons, c’est aussi parce que, au-delà du pilote, Freddy est un chouette gars qui m’a toujours étonné par son ouverture et son honnêteté envers nos adversaires, n’hésitant pas à leur donner l’un ou l’autre conseil. Aujourd’hui, il arrête sa carrière alors qu’il est au sommet de son art. Chapeau ! »
    Mais un homme aussi actif et dynamique que Freddy Loix ne va pas profiter d’une retraite au soleil à pratiquer le « farniente ». Ce serait mal le connaître ! « Si j’arrête, c’est aussi parce qu’une belle opportunité professionnelle s’est présentée », précise Freddy. « Un de mes sponsors de longue date m’a proposé de prendre en charge les activités marketing pour différentes concessions automobiles du groupe Volkswagen, dont Škoda. C’est un défi qui me plait et je sentais que c’était le moment de passer à autre chose. Mais j’ai aussi un autre projet qui me tient à cœur : je voudrais aider un jeune pilote à éclore en lui faisant partager toute mon expérience. J’ai eu beaucoup de chance dans la vie et le rallye m’a beaucoup donné. Aujourd’hui, j’ai très envie de rendre service au sport et le fait d’aider un jeune me tente terriblement.

    J’aimerais le faire avec Škoda, qui est vraiment devenue ma marque de cœur. D’une part, j’ai toujours entretenu d’excellentes relations avec Christian Rampelbergh, le Directeur de Škoda Belgique, et Vincent Struye, le Marketing et Communication Manager. D’autre part, la Škoda Fabia R5 est actuellement la meilleure voiture de sa catégorie. Elle est très performante sur l’ensemble d’un rallye et extrêmement fiable. Pour faire ses armes, c’est idéal ! »
    Séduit par l’idée, Vincent Struye est loin de fermer la porte. « Le rallye a toujours joué un rôle important dans l’Histoire de Škoda et dans le façonnement de notre image de marque », rappelle-t-il. « Dès lors, ce projet nous plait car il nous permettrait de continuer à collaborer avec Freddy tout en aidant un jeune. Je suis convaincu que notre champion serait un coach idéal ! Rien n’est fait et vous savez à quel point mettre sur pied un programme sportif demande des efforts, mais il est clair que c’est une idée que nous allons creuser. »
    Celui qui restera à jamais « Fast Freddy » a peut-être décidé de mettre un terme à sa carrière, mais sa science de la course pourrait encore frapper à l’avenir ! (source / photos P Hayot ©2016 auto-center.be)
    Freddy Loix, Fast Freddy, raccroche et arrête sa carrière de pilote professionnel, crédit photo P Hayot - ©2016 auto-center.be

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Volkswagen Motorsport dévoile la Polo R5
    Nouveauté – Dire qu’elle est attendue est… un euphémisme. Car sa genèse a tout d’un roman fiction. Annoncée en...
  • Hyundai Motorsport : Andrew Stewart, lauréat de la déco officielle de l’i20 R5 !
    Autant l’annonce était officielle, autant la proclamation du résultat s’est déroulée de manière confidentielle ou presque. Il nous a...
  • La nouvelle Hyundai i20 R5 débutera à Ypres
    L’édition du 52e Kenotek Ypres Rally va avoir les honneurs d’être le premier terrain de jeu de la nouvelle...
  • BRC 2.9 Spa Rally – Les très brèves du matin
    L’avenir appartient à celui qui se lève tôt et qui se couche tard. Dans le genre, certains gratte-papiers dont...
  • Les commentaires sont fermés.