Hyundai dévoile sa saison WRC


  • Publié le mercredi,11 décembre , 2013 á 9:13 | Dans la catégorie : Hyundai, Sport, WRC

    Par Patrick Hayot

  • Hyundai s’est construit une image forte au quotidien et veut en faire de même en compétition via son engagement en WRC, championnat du monde des rallyes.

    Annoncée depuis le mois de septembre 2012, l’équipe a d’abord dû se construire en personnel et en voiture.

    Pour le personnel, il y a à sa tête la Français Michel Nandan. Ses multiples fonctions en font un homme de référence, même si c’est la première fois qu’il endosse le rôle de Directeur.

    Michel Nandan a pris la tête de Hyundai Motorsport il y a un an. De l'ombre, il passe à la lumière avec le programme WRC

    Michel Nandan a pris la tête de Hyundai Motorsport il y a un an. De l’ombre, il passe à la lumière avec le programme WRC

    Cela fait un plus d’un an qu’il assure celle-ci avec un certain pragmatisme. Il faut dire qu’il a été à bonne école puisqu’il a commencé au sein du TTE, le Toyota Team europe, et comme ingénieur de développement de faire de la Celica  Four (ST185 and ST205) un bête à gagner (17 victoires). Il poursuivra avec la Corolla WRC. Toyota se désengageant, il passera chez Suzuki et de tenter de faire de même avec la SX-4. Autant dire que dès le départ, le programme étati voué à l’échec tant cette auto était incompatible avec une déclinaison de course.

    Rebondissant sur ce demi-échec, il ira poser ses valises chez… Peugeot. On connaît tous les saisons fastes du constructeur français (27 succès). 206 WRC, 307 WRC, il y a effectivement là aussi du « Nandan ». Restant au sein de cette structure, il officiera également pour les « produits » piste de la marque.

    C’est donc en janvier 2013 que Michel Nandan s’affiche au grand jour avec ce rôle phare qu’il occupe désormais chez Hundai. Il n’a pas chômé depuis puisque la structure est en place, le bâtiment de Hyundai Motorsport est sorti de terre et qu’il vient de présenter ses équipages pour la saison 2014.

    La surprise est l’approche de celle-ci. En effet, seul l’équipage belge Thierry Neuville / Nicolas Gilsoul participe à toutes les manches. quant aux 3 autres duos, ils participeront de façon sporadique à celles-ci.

    Il y a de la pointure pourtant et Dani Sordo, avec Marc Marti, n’est pas des moindres. L’Espagnol commence la saison au Monte-Carlo avant de voir Juho Hänninen et Tomi Tuominen assurer l’intérim en Suède. Pilote de développement, Chris Atkinson se voit copiloté par son copain de toujours, le Belge Stéphane Prévot. Dasn ce principe d eprogramme à la carte, ils sont assurés de s’aligner en Australie.  quant à Bryan Bouffier, pilote essayeur, il n’a pas été confirmé.

    Ce qui peut arriver

    Avec Neuville en fer de lance et à la pointe du combat, Hyundai a fait un excellent transfert. Mais avec son statut de pilote n°1, le Belge sait aussi qu’il ne pourra pas forcément jouer la victoire à chaque fois. Les ambitions sont donc d’apprendre, d’apprendre et encore d’apprendre car la saison 2015 se profile déjà et ce d’autant qu’il y aura une nouvelle i20 WRC.

    Par contre, grosse inquiétude ou plutôt grosse réserve quant à la politique de recrutement pour cette saison. Comme on le voit, chaque pilote suppléant a certes l’expérience, mais surtout la spécificité d’un terrain. Asphalte pour Sordo, neige et glace pour Hänninen et terre pour Atkinson.

    Oui, mais…

    Comme la saison 2015 se profile, il y a un poste à pourvoir et on peut craindre que l’un ou l’autre s’allume au jeu du « je suis le meilleur ». Espérons que le département carrosserie n’ait pas trop de pain sur la planche et retarde en cela la suite du programme Hyundai.

    La voiture

    Au sein de la gamme commerciale, le choix entre une i30 qui prend du volume et une i20 qui en fait autant mais reste encore raisonnable, le choix a été vite fait. Et il faut aller vite pour le dire puisque i20 a depuis évolué tant dans les showrooms qu’en développement de cette version WRC. On oublie la présentation en statique d’une i20 et ses stickers pour arriver en situation similaire à Genève où elle affiche ses premières couleurs (bleu / noir) et surtout un kit aéro que l’on ne verra pas lors des premiers tests en mai. Celui-ci fera son retour uniquement sur les ailes avant en août avant de se voir adjoindre son équivalent à l’arrière en septembre.

    WRC14_Hyundai_i20_WRC_Team_pre_SPO_13121000000001502

    Ce 10 décembre, i20 WRC est apparue au grand jour entourée de tout le staff et équipages 2014. Elle y arbore ses nouvelles couleurs. Il est certain que tout n’est pas dit dans la fiche technique, mais le 1.6 turbo offre pas moins les 200 kW (300 ch) à 6.000 trs/mn réglementaire que limitent la FIA (Fédération internationale de l’Automobile) et 400 Nm de couple à 5.000 trs/mn. Le tout passe au sol via la boîte séquentielle à 6 rapports et les 4 roues motrices. Des roues qui sont de 18 pouces pour l’asphalte et de 15 pour la terre et neige. La répartition se fait via un différentiel avant et arrière mécanique. (source / photos © Hyundai Motorsport)

     

    ,

    La rédaction vous propose...

  • Hyundai divulgue les prix du SUV Kona
    Nouveauté – Tarif Belgique / Luxembourg – Impossible d’ignorer un segment aussi porteur que celui des SUV polyvalents. Celui-ci...
  • Hyundai FCEV… Encore mieux !
    Avant-première – Hyundai vient de présenter à Séoul (Corée du Sud) la suite de ses travaux sur un véhicule...
  • Hyundai i30 Fastback fera sa première à Francfort
    Nouveauté – L’appétit vient en mangeant dit -on. En présentant sa berline i30, le constructeur coréen Hyundai devient ogre...
  • Hyundai Kona, un pavé dans la mare des SUV
    Nouveauté – Alors qu’on aurait pu croire que les optiques avant principales seraient la barrette supérieure, ce sont en...
  • Les commentaires sont fermés.