Intercontinental GT Challenge : Super expérience et record du tour pour Nico Verdonck aux 12H de Bathurst


  • Publié le jeudi,11 février , 2016 á 10:10 | Dans la catégorie : Audi, Ferrari, Hors-frontières, McLaren, Mercedes, Nissan, Porsche, Sport

    Par

  • A la demande de l’équipe PROsport Performance, Nico Verdonck a, pour la première fois, mis le cap vers l’Australie afin d’y disputer les 12 Heures de Bathurst. Si la course s’est malheureusement trop vite terminée pour le pilote Belge et ses équipiers, le Bruxellois a néanmoins marqué les esprits par ses performances et notamment un nouveau record du tour de la catégorie GT4.
    Jamais encore Nico Verdonck n’avait posé les pieds sur le sol australien. Depuis le week-end dernier, ce manque est comblé ! Le Bruxellois était en effet au départ des 12 Heures de Bathurst, une épreuve phare de l’endurance en ce début de saison. « L’équipe PROsport Performance, avec qui j’avais disputé plusieurs courses de VLN l’an dernier, m’a demandé de rouler avec leur Porsche Cayman GT4 en compagnie de Fabian Hamprecht, Adam Christodoulou et Jörg Viebahn », explique Nico. « Malheureusement, il n’y avait pas assez de GT4 au départ et nous avons été versés dans une autre catégorie, avec des voitures plus puissantes. Mais peu importe, nous étions bien décidés à jouer notre chance jusqu’au bout. »
    Le sort allait toutefois en décider autrement. Des problèmes électroniques lors des essais qualificatifs empêchaient tout d’abord la Porsche Cayman GT4 de signer un seul chrono. Mais dès le départ de la course, le pilote belge faisait parler de lui ! « Je suis parti de la 34e et dernière position », sourit le Bruxellois. « C’était la première fois que je prenais le départ de nuit, comme c’est la tradition à Bathurst. C’était impressionnant… mais j’ai vite trouvé mon rythme ! Durant mon double relais, je suis remonté jusqu’à la 22e place, la 3e dans notre catégorie. Au passage, j’ai nettement amélioré le chrono de référence pour une GT4 sur le célèbre circuit de Mount Panorama : l’ancien record, signé par une Aston Martin, était de 2’19’’2 et j’ai tourné en 2’17’’5, soit une seconde et demie plus vite ! »
    Se basant sur la constance des pneus Pirelli, les qualités de la voiture et l’expérience des courses d’endurance dont peut se targuer l’équipe PROsport Performance, Nico espérait bien voir la Porsche Cayman #16 grimper dans la hiérarchie. Il n’en fut malheureusement rien… « Fabian Hamprecht était en train de faire à son tour un double relais quand il a perdu le contrôle de la voiture dans « The Chase », la chicane tout au bout de la longue ligne droite. Les dégâts étaient trop importants et notre course s’est malheureusement arrêtée là… »
    Si la déception était bien sûr de mise, Nico avait néanmoins de nombreuses raisons de sourire lors de son retour en Belgique. « Ce fut une super expérience », explique-t-il. « Le circuit de Mount Panorama est absolument magnifique avec ces murs qu’il faut frôler pour aller vite, un peu comme à Monaco ou à Macao. PROsport Performance a fait un boulot remarquable en n’hésitant pas à faire 8 heures de route pour aller solutionner les problèmes électroniques de la voiture chez un distributeur officiel Porsche à Sydney. La performance était là et l’équipe était très contente de moi, à tel point que nous discutons actuellement de la possibilité de travailler plus souvent ensemble en 2016. »
    Sur le plan humain aussi Nico Verdonck a accumulé les souvenirs plus cocasses : « C’est la première fois que je vois dans une note de briefing qu’il faut faire attention aux kangourous qui traversent la piste ou, en cas de problème, aux serpents qui pourraient se trouver derrière les murs qui bordent le circuit ! Le fait que le tracé soit de nouveau ouvert à la circulation normale le soir des essais est aussi surprenant. Bref, j’espère un jour y retourner ! »
    En attendant, Nico travaille d’arrache-pied sur son programme pour la saison 2016. « Plusieurs pistes sont à l’étude, mais il est encore trop tôt pour confirmer quoi que ce soit », précise le pilote. La patience est donc de mise…(communiqué Nico Verdonck / photos Bathurst 12 Hours)

    , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Intercontinental GT Challenge : McLaren gagne les 12 Heures Liqui-Moly Bathurst pour 1,2s !
    L’Intercontinental GT Challenge vient de connaître l’épilogue de sa première manche qui se déroulait à Bathurst en Australie ce...
  • Les commentaires sont fermés.