Jaguar et la voiture « fantôme » !


  • Publié le vendredi,11 juillet , 2014 á 8:46 | Dans la catégorie : Actualités, Jaguar, Marque, Range Rover

    Par Patrick Hayot

  • Ne prenez pas ce titre pour celui du nouveau roman d’Agatha Christie, mais bel et bien pour une application… démoniaque si on l’exploite, et ce sera fait, à l’extrême.
    En effet, nombre d’entre nous a déjà joué à un jeu de conduite simulée sur une console de jeux et d’être confronté à une voiture virtuelle qui nous dépasse, que nous dépassons parfois et qui nous incite en le démontrant de maîtresse façon à prendre la trajectoire idéale, à freiner au bon moment.
    Du virtuel au réel, il n’y a désormais plus de frontière quand on voit ce que Jaguar Land Rover a développé comme technique. Certes, la projection en fait une vision virtuelle… mais elle est bien réelle puisqu’elle se trouve à hauteur de votre regard sur le pare-brise de votre auto !
    C’est une transposition pure et simple de ce que l »on connaît sur la console de jeu. Même la représentation de la trajectoire, avec son dégradé de coulleur allant du vert au rouge, du plus facile au plus risqué, est bien réelle d’autant que celle-ci se fait en 3D. Bluffant !
    Le principe est donc simple puisque ce concept de « pare-brise virtuel Jaguar’ » utilise l’ensemble de celui-ci comme écran. Outre les indications des trajectoires et des zones de freinage, de quoi améliorer sa conduite sur circuit, il sera possible de faire apparaître diverses icônes de danger. Ce qui sera bien utile pour cerains lorsque ce système sera appliqué à la route au quotidien.
    Dans ce cas, plus question de voir la voiture « fantôme » car il ne s’agit pas de battre le chrono, mais d’améliorer la sécurité. De même, il est possible de palcer des cônes virtuels et donc de faire un parcours d’exercice. Sa configuration peut là aussi devenir plus précise et exigeante en fonction de l’amélioration des réactions du conducteur/pilote.
    Dr Wolfgang Epple, Directeur des recherches et de la technologie chez Jaguar Land Rover raconte : « Nous travaillons sur des projets de recherche qui offriront au conducteur une meilleure information afin d’améliorer l’expérience de conduite. En présentant une image de la meilleure qualité possible, un conducteur n’a qu’à regarder l’écran une seule fois. L’affichage d’images virtuelles qui permettent au conducteur de juger avec précision de la vitesse et de la distance autorisera une meilleure prise de décision et présentera de réels avantages en conduite quotidienne sur route ou sur piste. »
    Jaguar Land Rover va encore plus loin en développant également un sytème pouvant se passer de rétroviseurs extérieurs et intérieur en les remplaçant par des caméras et écrans virtuels. L’utilisation de l’imagerie en deux dimensions pour remplacer les rétroviseurs est limitée du fait que des images planes sur un écran ne permettent pas au conducteur d’estimer avec précision la distance ou la vitesse des autres usagers de la route.
    Pour les connaisseurs, il ne faut confondre avec le système déjà embarqué dans les GT du Blancpain Endurance ou sprint Series où l’argumentaire est dû au manque de visibilité arrière. L’affichage sur écran n’a de justificatif que de savoir si il a ou pas un autre concurrent prêt à vous dépasser.
    24h Spa_Test day - #38 - Aston Martin Vantage GT3 - MP Motorsport AMR - écran TFT
    Et quand il n’y en a plus… il y en a encore puisque les ingénieurs du groupe effectuent des recherches en matière de commande gestuelle. Celles-ci recourent à l’E-Field Sensing, qui repose sur les derniers écrans tactiles capacitifs et offre une plus grande précision qu’auparavant. Si aujourd’hui un smartphone actuel détecte la proximité du doigt de son utilisateur à 5 mm, le système Jaguar Land Rover augmente la portée du champ de détection à environ 15 cm, ce qui signifie que le système peut être utilisé pour localiser avec précision une main de l’utilisateur et tout geste qu’il fait dans la voiture.
    « La commande gestuelle est déjà devenue une forme acceptée pour tout commander, des téléviseurs aux consoles de jeu. L’étape logique suivante consiste à contrôler certaines caractéristiques embarquées. Nous avons identifié les fonctions qui doivent encore être commandées par des boutons physiques et qui pourraient être commandées par des gestes et des détecteurs de mouvement bien calibrés, » poursuit Dr Epple. « Le système est actuellement en phase de test sur plusieurs caractéristiques, y compris les stores, les essuie-glace arrière et les cartes de navigation par satellite. Il pourrait être commercialisé dans les prochaines années. »
    À ne pas confondre avec la conduite autonome car le groupe JLR ouvre la porte de la conduite à assistance virtuelle. (source Jaguar Land Rover / vidéo YouTube Jaguar Land Rover)

    , , , ,

    Les commentaires sont fermés.