Le feu d’artifice final


  • Publié le vendredi,28 octobre , 2016 á 9:11 | Dans la catégorie : Alfa Romeo, Honda, Kia, Opel, Peugeot, Seat, Sport, TCR, Volkswagen

    Par Patrick Hayot

  • TCR Benelux – 6.6 Mettet – La première saison du TCR Benelux prendra fin ce week-end à Mettet avec un savoureux mélange entre passé, présent et avenir. Passé parce que c’est sur le Circuit Jules Tacheny que le TCR Benelux avait été présenté il y a un an lors du Kick-off. Que de chemin parcouru depuis ! Présent parce qu’au moment de tirer le bilan de cette première saison, les points positifs sont particulièrement nombreux, à commencer par l’intensité des luttes vues en piste durant cette campagne 2016. Oui, les vraies courses de sprint pour voitures de tourisme sont de retour dans le Benelux ! Futur enfin parce que les regards sont déjà tournés vers 2017.
    L’intérêt des pilotes et des équipes pour le TCR Benelux est manifeste. En outre, la présence sur la piste de la Peugeot 308 en plus de la présentation statique de la nouvelle Kia Cee’d TCR de STARD – en Première mondiale – et de la nouvelle Audi RS 3 LMS augurent d’un avenir très prometteur.
    Lémeret bien placé, Corthals et Caprasse en embuscade
    Mais avant de penser à la prochaine saison, il y a évidemment un premier titre à attribuer ! A nouveau épaulé par le Hongrois Norbert Michelisz sur la Honda Civic TCR #18 du Boutsen Ginion Racing, Stéphane Lémeret a toutes les cartes en mains pour aller chercher une quatrième couronne après celles obtenues en Mégane Cup (1999), en Clio Cup (2002) et en BTCS (2004).
    Mathématiquement, seul le duo du DG Sport Opel Team Belgium a encore une chance de priver le pilote-journaliste du titre. Même si l’Opel Astra TCR #23 a perdu gros le week-end dernier à Assen, Pierre-Yves Corthals et Fred Caprasse ne sont pas prêts à baisser les bras. Avec la suppression du plus mauvais meeting au moment de faire le décompte final, ils comptent 44,5 points de retard sur le pilote Honda et 150 unités sont encore à attribuer. Ce ne sera pas simple, mais on peut compter sur les deux hommes pour tout donner !
    La lutte sera intéressante aussi pour la plus petite marche du podium final. Sam Dejonghe et Denis Dupont sont actuellement troisièmes, mais si l’on ne tient pas compte des points obtenus lors du moins bon meeting c’est en réalité Maxime Potty – qui sera épaulé par le pilote français du WTCC Grégoire Demoustier – qui est le mieux placé. Entre la SEAT Leon #7 du RACB National Team et la VW Golf GTI #52 du Team WRT, ça devrait être passionnant également.
    Championnat ou coup d’éclat ?
    Enfin, plusieurs équipages visent une place dans le top 5 final à l’image du duo Alexis van de Poele-Romain de Leval (VW Golf GTI #4 Delahaye Racing), de Guillaume et Edouard Mondron (SEAT Leon #2 Delahaye Racing) ou encore de Renaud Kuppens et Benjamin Lessennes (Honda Civic #5 Boutsen Ginion Racing), ces trois équipages étant groupés en six points seulement lorsque l’on décompte le moins bon meeting. Mais plus encore qu’une place d’honneur au championnat, c’est un coup d’éclat sur le Circuit Jules Tacheny que ces duos revendiquent !
    Ce sera le cas aussi d’Amaury Richard et Didier Van Dalen (VW Golf GTI #3 Delahaye Racing) ou de Vincent Radermecker, de retour sur la Golf GTI du Milo Racing après avoir déjà remporté trois Sprint Races cette saison. Le Liégeois sera épaulé sur la #20 par Stienes Longin. Le fils de Bert ne partira pas tout à fait dans l’inconnu puisque le champion Elite 2 de la Nascar Whelen Euro Series avait participé au Kick off du TCR Benelux l’an dernier sur le Circuit Jules Tacheny. Mais c’était sur une Honda Civic…
    Six marques représentées
    Parmi les autres débutants en TCR Benelux, on surveillera les Suisses Roger Vogeli et Daniel Hadorn (sur la Honda Civic #15 du Lubner Motorsport), mais aussi le jeune Néerlandais de 16 ans Willem Meijer, équipier de Mathieu Detry sur la SEAT Leon #6 Ferry Monster Autosport.
    C’est toutefois une autre débutante qui devrait faire tourner bien des têtes : la toute nouvelle Peugeot 308 alignée par Peugeot Belgique Luxembourg via l’équipe DG Sport Compétition. Vue en TCR International à Spa début mai, la lionne effectuera ses débuts dans la compétition Benelux avec Fred Bouvy et le Français Aurélien Comte, pilote officiel de la marque de Sochaux.
    Avec la présence aussi de l’Alfa Romeo Giulietta de l’équipe Renga Charleroi On Tracks pilotée par Fabio Marchiafava et Philippe Ménage, cela porte à six le nombre de marques représentées sur le Circuit Jules Tacheny de Mettet ! Et, on l’a vu, KIA et Audi seront aussi présents… mais de manière statique cette fois.
    Cinq courses en une journée
    Cette finale de la saison sera particulièrement intense avec les cinq courses programmées sur la seule journée de dimanche. A 9h25, les concurrents s’élanceront pour la Qualifying Long Race, une épreuve de 60 minutes dont la grille de départ aura été déterminée par le chrono signé durant la « Fast Lap Window » des essais de samedi et par les votes sur l’application « Make The Grid » (vous pouvez voter pour votre équipage favori jusqu’à samedi 9h00 en suivant ce lien http://bit.ly/MakeTheGrid).
    Ensuite, le départ de la Sprint Race 1 (arrêté) sera donné à 12h50, cette joute de 20 minutes étant directement suivie – après un regroupement derrière la Leading Car – par une autre confrontation de 20 minutes dont le départ est donné lancé cette fois. Après des démonstrations de monoplaces historiques et une parade pour fêter les 40 ans de la Volkswagen Golf GTI (les sept générations du modèle mythique devraient être représentées), le départ de la Sprint Race 3 sera donné à 16h25, le quatrième sprint – le tout dernier de la saison – lui succédant dans la foulée.
    Pour s’assurer de la sportivité des concurrents, le RACB Sport et Kronos Events feront de nouveau appel aux caméras embarquées (présentes dans toutes les voitures), mais aussi à José Close, qui sera le « Driver adviser » auprès des Commissaires sportifs pour partager son expérience de pilote si des décisions doivent être prises par rapport à des incidents sur la piste.
    Intensité, suspense, courses portières conte portières… c’est ce que Kronos Events vous propose pour le dernier rendez-vous de sa saison 2016. Et comme le soleil est annoncé, vous ne regretterez pas le déplacement !
    Championnat (*) : 1. Stéphane Lémeret 360 (4 best results) ; 2. Pierre-Yves Corthals-Fred Caprasse, 315,5 (4 best results) ; 3. Sam Dejonghe-Denis Dupont 258 (4 best results) ; 4. Maxime Potty 265 (4 best results) ; 5. Alexis van de Poele-Romain de Leval 223 (4 best results) ; 6. Edouard & Guillaume Mondron 217 (4 best results) ; 7. Renaud Kuppens-Benjamin Lessennes 219,5 (4 results) ; 8. Didier Van Dalen-Amaury Richard 186 (4 best results) ; 9. Vincent Radermecker 170 (4 results); 10. Norbert Michelisz 138 (2 results); etc.
    (*) Provisoire – Résultats de la QLR – Round 4 – L’appel du DG Sport Opel Team Belgium a été jugé le lundi 24 octobre par le Tribunal Sportif de l’ACL (Luxembourg) et nous vous informerons de la décision dès que celle-ci aura été officialisée. (source Kronos Events TCR Benelux / photo ©2016 J Letihon)
    TCR Benelux 2016, présentation Finale à Mettet, crédit photo ©2016 J Letihon,

    , , , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Marc Van Dalen et le TCR Benelux en 2017: « Plus de temps de piste et plus de jeunes au départ »
    br]TCR Benelux 2017 – Avant que le rideau ne tombe et que l’on ne connaisse le dénouement du duel...
  • Luxembourg Trophy – Du très grand spectacle au Grand-Duché de Luxembourg
    TCR Benelux – Sprint Races – Les quatre courses sprint du TCR Benelux disputées sur le Circuit de Colmar-Berg...
  • Luxembourg Trophy – Comini et Potty vainqueurs d’une course animée
    TCR Benelux – Qualifying Long Race – La quatrième épreuve du TCR Benelux 2016 sur le Circuit de Colmar-Berg...
  • Luxembourg Trophy – Honda, Opel, VW, SEAT et Alfa Romeo au départ
    TCR Benelux – Etant donné que le TCR dans les plats pays prend l’appellation de Benelux, en référence à...
  • Les commentaires sont fermés.