Mansory Bentayga


  • Publié le mercredi,12 octobre , 2016 á 6:32 | Dans la catégorie : Actualités, Bentley, Tuning

    Par Patrick Hayot

  • Tuning – On ne va pas se faire l’avocat du diable, mais avec Mansory, on sait que l’on peut s’attendre à tout et, au premier coup d’œil dans le cas présent, à n’importe quoi. Pourtant, on mesure vite le propos une fois que l’on prend le temps de poser le regard et de prendre connaissance des détails.
    Le tuning sur du haut de gamme ne laisse jamais indifférent. C’est à nouveau le cas avec la version plutôt musclée du SUV de Bentley, le Bentayga.
    Pour une fois, on va commencer par l’invisible… Tant que le capot n’est pas soulevé. Car dessous, il y a le W12 essence de 6 litres légèrement revu puisque sous le magnifique cache en carbone, il y a désormais 515 kW (704 ch), soit 68 kW de plus qu’au départ, via une nouvelle gestion électronique. Le couple est à l’avenant et passe de 900 Nm de série à 1050 sur cette nouvelle proposition du tuner allemand. La vitesse de pointe, déjà pas banale avec ses 301 km/h de série, augmente encore de près de 10 km/h.
    Mansory avait le choix de faire discret ou de montrer les muscles. Pas besoin de deviner puisque le SUV exhibe son caractère de « bad boy » avec un kit carrosserie full carbone.
    Cela passe de fait par la calandre spécifique, des prises et écopes d’air, un extracteur, un becquet de hayon ainsi qu’une lèvre et protections de marche-pieds réalisés par la maison. La nouveauté concerne aussi les boucliers avant et arrière ainsi que les bas de caisse et de portes. Ces derniers font la jonction avec les extensions d’ailes qui couvrent les nouvelles jantes 5Y/1 de 10,5 pouces de large et de 23 pouces de diamètres. Les pneus sont de larges 295/35. Pour ceux qui redoutent une dégradation du confort, ces mêmes jantes sont disponibles en 22 pouces.
    La ligne d’échappement est également légèrement revu et se caractérise par de double sorties de canule.
    Le style Mansory est sans concession : on aime ou on n’aime pas. Mais si l’audace est parfois compréhensible, la teinte et la finition de la nouvelle sellerie en est un bel exemple, la présence du tortueux volant est la faute de goût. Déjà opposé au volant à méplat alors que l’on doit faire près de 3 tours de volant pour faire nos manœuvres, celui que Mansory propose est proche de l’hérésie. Il y a de quoi, lors d’un évitement, se retourner le pouce !
    À vous de juger bien sûr, mais de faire quand même la remarque sur la teinte qui, sil elle est bicolore, lui sied bien plus que le noir uniforme. (source / photos ©2016 Mansory)

    , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Abt S5 Sportback – Toujours à la page
    Nouveauté – La réactivité du tuner allemand n’est plus à démontrer puisque, ne l’oublions pas, Abt est le bras...
  • Abt Sport HR en 23 pouces !
    Nouveauté – Déjà bien connu des esthètes, la jante aérodynamique (si l’insert est couplé – voir photo 1) développée...
  • Arden AJ 4 – 35 ans de succès et plus…
    Nouveauté – Arden Automobilbau GmbH est la société la plus réputée au monde en matière de raffinement des voitures...
  • TechArt s’ouvre au Benelux via LLM Mecasport
    Marketing – Pour ceux qui connaissent le milieu du tuning, TechArt n’est certainement pas inconnu. Autant dire que la...
  • Les commentaires sont fermés.