Marc Van Dalen et le TCR Benelux en 2017: « Plus de temps de piste et plus de jeunes au départ »


  • Publié le samedi,29 octobre , 2016 á 9:11 | Dans la catégorie : Alfa Romeo, Audi, Honda, Opel, Peugeot, Seat, Sport, TCR, Volkswagen

    Par Patrick Hayot

  • br]TCR Benelux 2017 – Avant que le rideau ne tombe et que l’on ne connaisse le dénouement du duel entre Honda et Opel, le bilan de cette première campagne du TCR Benelux est déjà très positif. Durant toute la saison, les luttes portière contre portière ont réjoui les suiveurs et on peut affirmer sans se tromper que l’on a retrouvé de vraies courses de sprint pour voitures de tourisme dans le Benelux ! De quoi réjouir Marc Van Dalen, le General Manager de Kronos Events, qui lève déjà un coin du voile sur ce que sera la deuxième saison du TCR Benelux.

    La saison est presque terminée. Le programme du TCR Benelux 2017 est-il définitif ?
    « Pour les équipes, pour les pilotes, pour les importateurs ou pour les partenaires, il est important que le calendrier puisse être présenté relativement tôt et nous sommes heureux de pouvoir dire que les six meetings de 2017 sont déjà confirmés. Cinq circuits différents seront visités : Circuit Zolder, qui accueillera deux courses, le Circuit de Spa-Francorchamps, le Circuit Park Zandvoort, le Circuit Jules Tacheny de Mettet et le TT Circuit Assen, qui accueillera la finale de la saison. Ces six meetings sont idéalement répartis sur sept mois avec un coup d’envoi en avril et une clôture en octobre. »
    En 2016, le TCR Benelux a proposé un mix avec une mini-endurance et quatre sprints de chaque fois 20 minutes. Est-ce que ce format sera conservé ?
    « Le concept d’une Long Race et de Sprint Races sera reconduit. Nous allons toutefois proposer plus de temps de piste avec pas moins de 220 minutes par week-end ! Cela doit permettre aux pilotes et aux équipes d’accumuler plus de kilomètres, de parfaire leur expérience et de se préparer au mieux pour la Long Race et les quatre Sprints. »
    En 2016, vous avez innové avec le concept « Make The Grid », qui déterminait en partie la grille de départ de la Qualifying Long Race. Cela a assuré une promotion du TCR Benelux dans les médias sociaux, mais cela a aussi engendré des critiques. Qu’en sera-t-il en 2017 ?
    « Nous avons eu le mérite de vouloir innover. Les réseaux sociaux sont très importants dans la communication moderne, surtout vis-à-vis des jeunes. Nous allons continuer de les exploiter, mais dans un concept purement « marketing-promotion », donc plus du tout pour déterminer la grille de départ. Les qualifications se dérouleront à 100% sur la piste et seuls les meilleurs tours en course serviront à déterminer la grille de départ. »
    Tout au long de la saison, le TCR Benelux a proposé des luttes entre des valeurs établies comme Monteiro, Michelisz ou Coronel face à des jeunes pilotes inconnus auparavant qui se sont fait un nom cette année (à l’image de Potty, de Leval, Lessennes, Richard ou Detry). Est-ce que ça n’a pas été l’une des clés du succès du TCR Benelux ?
    « Tout à fait ! Et nous pouvons déjà affirmer que nous travaillerons encore plus dans cette direction à l’avenir, notamment par rapport aux jeunes Néerlandais. Le Volant du RACB National Team a beaucoup aidé à la promotion du TCR Benelux. Parmi les jeunes pilotes qui se sont distingués cette année, beaucoup avaient déjà goûté au TCR via le volant du RNT. Nous sommes par ailleurs très heureux que la KNAF Academy ait choisi de soutenir Willem Meijer, qui a 17 ans, pour qu’il participe à cette finale de Mettet sur une SEAT Leon TCR aux côtés de Mathieu Detry. Cela est de bon augure pour 2017 et nous nous attendons à accueillir encore plus de jeunes talents en TCR Benelux. Qu’ils viennent de Belgique, des Pays-Bas, du Luxembourg… ou même de pays hors-Benelux. »
    Dès lors, quel est l’objectif de Kronos Events pour cette deuxième saison ?
    « Les luttes sur la piste ont réjoui tout le monde cette année, mais nous aurions aimé avoir quelques concurrents en plus. Nous savions que ce ne serait pas simple, notamment parce qu’il manquait des voitures en début d’année et qu’il n’y a pas encore de vrai marché de l’occasion. Mais ce problème sera moins criant en 2017 et l’arrivée de nouvelles marques – on a vu Peugeot, Audi et KIA ce week-end à Mettet – prouve l’intérêt pour le TCR. Dès lors, en étant réalistes, nous espérons avoir une quinzaine de voitures engagées à l’année. Avec quelques participations ponctuelles en plus, cela garantira une fois encore de splendides courses d’un excellent niveau. » (communiqué Kronos Events TCR Benelux / photo ©2016 J Letihon)
    TCR Benelux 2016, Mettet, cuvée des jeunes : Romain De Leval, Mathieu Detry, Maxime Potty, Amaury Richard, Willem Meijer, Benjamin Lessennes, crédit photo ©2016 J Letihon,

    , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Le feu d’artifice final
    TCR Benelux – 6.6 Mettet – La première saison du TCR Benelux prendra fin ce week-end à Mettet avec...
  • Luxembourg Trophy – Du très grand spectacle au Grand-Duché de Luxembourg
    TCR Benelux – Sprint Races – Les quatre courses sprint du TCR Benelux disputées sur le Circuit de Colmar-Berg...
  • Luxembourg Trophy – Comini et Potty vainqueurs d’une course animée
    TCR Benelux – Qualifying Long Race – La quatrième épreuve du TCR Benelux 2016 sur le Circuit de Colmar-Berg...
  • Luxembourg Trophy – Honda, Opel, VW, SEAT et Alfa Romeo au départ
    TCR Benelux – Etant donné que le TCR dans les plats pays prend l’appellation de Benelux, en référence à...
  • Les commentaires sont fermés.