Maxime Martin : « Le rendez-vous le plus show de l’année » Maxime Martin : « Le rendez-vous le plus show de l’année »

Maxime Martin : « Le rendez-vous le plus show de l’année »


  • Publié le vendredi,24 juin , 2016 á 7:22 | Dans la catégorie : BMW, DTM, Sport

    Par Patrick Hayot

  • DTM 7.10 NORISRING (GER) – Un circuit atypique, le plus court de la saison. Une ambiance indescriptible grâce aux plus de 100.000 spectateurs présents sur le Norisring. Autant d’ingrédients qui motivent Maxime Martin, le représentant du RACB National Team dans le très disputé DTM, à se surpasser au volant de la BMW M4 du team RBM.
    Le DTM aussi possède «son» Monaco: c’est le Norisring, un circuit planté dans la banlieue de Nuremberg. Un tracé très particulier…
    «C’est la piste la plus courte de la saison», raconte Maxime Martin. «2300 mètres dont une longue ligne droite. Deux épingles, deux chicanes dessinent l’essentiel des courbes. Ce qui ne veut pas dire qu’il est aisé d’y réaliser un bon chrono. Ainsi, le revêtement est particulièrement bosselé. Outre les bons réglages qu’il faut définir pour être efficace dans les virages lents, il est tout aussi important de privilégier la vitesse de pointe. Dans la ligne droite, on atteint 250 km/h.»
    «C’est la piste la plus courte de la saison», raconte Maxime Martin. «2300 mètres dont une longue ligne droite. Deux épingles, deux chicanes dessinent l’essentiel des courbes. Ce qui ne veut pas dire qu’il est aisé d’y réaliser un bon chrono. Ainsi, le revêtement est particulièrement bosselé. Outre les bons réglages qu’il faut définir pour être efficace dans les virages lents, il est tout aussi important de privilégier la vitesse de pointe. Dans la ligne droite, on atteint 250 km/h.»
    Les pilotes sont unanimes: le Norisring n’est pas le circuit le plus excitant de la saison mais ils trépignent tous d’impatience de s’y produire.
    «Il y règne une ambiance incroyable», poursuit le représentant du RACB National Team. «Ce week-end, les promoteurs du DTM attendent entre 100 et 150.000 spectateurs. La configuration des lieux permet au public de suivre la quasi-totalité des débats. Comme le tracé développe 2,3 km, on y tourne en moins de 50 secondes. Les spectateurs nous voient souvent passer.»
    Ce qui entraîne aussi de très faibles écarts de performances. «L’an dernier, les vingt premiers pilotes des qualifications étaient regroupés en 35 centièmes de seconde! C’est dire s’il faut réussir le tour parfait pour espérer se hisser en bonne position sur la grille de départ.»
    Fort heureusement, ce circuit permet les dépassements. On annonce aussi une météo mitigée pour le week-end.
    «Bref, il va y avoir du sport», prédit notre compatriote. «Ce sera chaud et show. J’espère évidemment tirer mon épingle du jeu dans chacune des deux courses.» (communiqué RACB National Team / photos BMW AG – Andreas Beil)
    DTM 2016, Spielberg, Norisring preview, #36 BMW M4, Maxime Martin, BMW Team RBM - RACB National Team, crédit photo : BMW AG, Samsung SDI,

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • BMW Concept Z4, prélude au roadster
    Nouveauté – Concept-car – Comme à son habitude, BMW profite du Concours d’Elégance de Pebble Beach pour présenter une...
  • BMW X2 en mode « expédition »
    Avant-première – Le salon IAA de Francfort n’est plus très loin et avant de le présenter en grande pompe,...
  • BMW X3 génération 3
    Nouveauté – On ne change pas une recette qui plaît. Tout comme Jaguar pour sa XF Sportbrake qui vient...
  • BMW 6 Gran Turismo, l’esprit reste
    Nouveauté – Avec sa nouvelle classification de carrosserie, la Série 5 GT ne pouvait dans son giron puisque les...
  • Les commentaires sont fermés.