Mercedes-Benz Experimental Safety Vehicle 2019


  • Publié le mardi,21 mai , 2019 á 8:47 | Dans la catégorie : Actualités, Hybride, Mercedes, Mobilité, SUV

    Par Patrick Hayot

  • Conduite autonome – Avec son ESF 2019, Mercedes-Benz fait un pas de plus vers le véhicule à conduite autonome. Quoique… Puisque sous son vocable, on trouve un GLE hybride à la connotation sécuritaire poussée.
    En effet, l’ESF 2019 (Experimental Safety Vehicle) se barde de 10 fonctionnalités sécuritaires qui va de l’airbag spécifique en fonction de sa position dans le véhicule au… robot qui descend tout seul du véhicule pour aller à bonne distance poser le triangle de signalisation de danger alors qu’en même temps un triangle se déplie sur le toit et que le pictogramme s’affiche sur la vitre arrière !
    Entre ces extrêmes, on trouve une système de caméra qui surveille de façon préventive et à 360°, tout mouvement susceptible d’engendrer une collision, une percussion d’un usager autre qu’un véhicule. C’est-à-dire que le système intervient en freinant, voire arrêtant le véhicule si un piéton, un cycliste se trouve dans l’angle mort du véhicule au moment de tourner vers la droite.
    C’est donc en fonction d’une probabilité de la vitesse de déplacement de l’un et de l’autre que le système prend la décision (sic !) de passer à l’action.
    Ce système de surveillance à 360° peut également de façon presque ludique, mais avec des pictogrammes compréhensibles de toutes et tous, communiquer vers les autres usagers de leur détection et ainsi de rassurer les autres usagers par le fait qu’il a analysé et compris la situation. Un cycliste saura, par exemple, qu’il a été détecté grâce à un vélo qui apparaîtra sur la calandre. De même pour un piéton.
    Même la vitre arrière est mise à contribution en ce sens puisque sur celle-ci peut apparaître le pictogramme d’un véhicule en panne, d’un rétrécissement de voie, d’un bouchon, une zone de travaux, du vent latéral, une chaussée glissante…
    Sachez aussi que l’éclairage de l’ESF 2019 dispose en outre de la technologie de projecteurs révolutionnaire Digital Light avec feux de route quasiment non éblouissants en qualité HD et d’une résolution de plus de deux millions de pixels.
    Cette insistance dans la communication extérieure vise, selon Mercedes-Benz, à rassurer l’usager piéton ou autre dans l’acceptation de la circulation de véhicule à conduite autonome.
    Il y a de quoi puisque le système d’assurance n’est pas encore en application puisque ce secteur veut un maximum de protection et ce sur base légale de lois.
    Il en est donc de même pour la sécurité dans l’habitacle.
    Si on connaissait déjà le pédalier rétractable en cas de collision depuis quelques années, dans le cas présent, celui de l’ESF 2019 se positionne ainsi dès la mise en marche du véhicule. Il en est de même pour le volant qui « rentre » dans le tableau de bord. L’un et l’autre sont réactivé de façon classique quand il y aura lieu et ce sera alors au conducteur de reprendre la main en terme de conduite.
    On est donc bien loin du rêve que nous vendent nombre de constructeurs quant à l’activité de lecture, de consultation de ses mails, de sommeil, de jeux interactifs ou pas sur tablette; le tout bien allongé dans des sièges qui se transforme en méridienne, sofa si pas en un salon cocoon.
    Mercedes-Benz a choisi de rester réaliste et pragmatique. Preuve en est avec le développement de nouveaux airbags plus enveloppant, disposés dans les éléments qui composent un siège et qui s’activent en fonction de votre position dans le véhicule. Même le siège enfant bénéficie de son analyse puisque la ceinture se retend afin de réduire le mou de celle-ci et de mieux coller au corps. Il en est de même pour les sièges arrière où le détecteur peut déclencher un avertisseur en cas de non-verrouillage de celle-ci. Là aussi, un nouveau design de l’airbag apporte un gain en sécurité.
    « La sécurité est inscrite dans l’ADN de Mercedes-Benz. Avec nos véhicules de sécurité expérimentaux, nous montrons régulièrement depuis les années 70 que nous ne sommes pas à court d’idées dans ce domaine. La nouvelle ESF 2019 reflète la mobilité de demain et présente une multitude d’innovations sur lesquelles nous concentrons actuellement nos travaux de recherche et de développement. Et je peux vous révéler dès aujourd’hui que certaines fonctions sont proches du lancement de série », confie Ola Källenius, membre du directoire de Daimler AG, chargé du développement de Mercedes-Benz Cars.
    S’agissant d’un véhicule expérimental, le constructeur annonce quand même que cela ne correspond pas (toujours) à la version de série et présente leur vision d’avenir sur la base des projets de développement actuels.
    Source Mercedes-Benz


    Photos ©2019 Mercedes-Benz

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • Volvo Cars et Uber : prêt pour la conduite autonome
    Technologie – L’accord conclu en 2016 entre Volvo Cars et la société de VTC Uber porte ses fruits puisque...
  • Toyota TRI-P4 dévoilée au CES
    CES – Los Angeles – Même si c’est bien une Lexus LS 500h qui sert de support, c’est bel...
  • BMW présentera l’avenir du plaisir de conduire et le potentiel de la connectivité
    Salon CES (Consumer Electronics Show) – Technologie – Dans la ville qui ne dort jamais, BMW va en mettre...
  • Mercedes – CES 2019 – En première mondiale, la CLA, la conduite autonome, le tout sur fond de… !
    Salon CES (Consumer Electronics Show) – Los Angeles… Ses casinos, ses tables de jeux, ses bandits manchots et… son...
  • Les commentaires sont fermés.