Nissan Ariya… Il suffirait de…


  • Publié le mercredi,23 octobre , 2019 á 2:21 | Dans la catégorie : Actualités, Mazda, Salon

    Par Patrick Hayot

  • Concept – Nissan profite du 46ème Tokyo Motor Show pour présenter le crossover 100 % électrique animé par deux moteurs et, surtout, incarnation d’une refonte totale du langage stylistique de la marque.
    Et Nissan donne le ton directement puisque le style audacieux et les éléments intérieurs et extérieurs très originaux pourraient se retrouver dans les modèles de production dans un proche avenir.
    Il est vrai qu’il suffirait presque de l’immatriculer et de prendre de suite la route tant sa finition fait penser à un modèle de pré-production.
    Ceci dit, il mettrait bien vite au rancard le nouveau faciès de la Micra, du tout récent Juke II, Qashqai et Leaf qui, justement, abhorrent une nouvelle calandre à la sa signature « V-motion » des véhicules électriques, bouclier et optiques effilées.
    Avec Ariya, le constructeur va encore plus loin et ces dernières sont d’une « tranchante » finesse de par ses unités de faible hauteur. Soutenu par un éclairage de jour tout aussi acéré, l’identité lumineuse est déjà fort expressive. La calandre en elle-même, que définit son géniteur comme un « bouclier », reste dans le ton, mais ces multiples perforations lui confèrent une force douce en 3D, bien assistée en ce sens par un pare-chocs épuré.
    Autre détail à venir, la barre lumineuse à l’arrière qui domine là aussi un hayon où la simplicité du trait est mis en valeur par un bouclier enveloppant.
    De profil, la douceur du design de l’habitacle prend appui sur une solide base que sont les flancs des portes et ailes.
    Mais c’est de 3/4 que ce Ariya surprend puisqu’il n’est pas sans donner l’impression de déjà vu. Et effectivement, en relookant du côté de la Jaguar I-Pace… On dirait que. Même le bossage du capot moteur et qui coiffe de chaque côté les ailes en semble inspiré.
    Dans l’habitacle, la simplicité est aussi de mise avec un tableau de bord qui fait l’impasse sur les boutons et interrupteurs des véhicules conventionnels. Sous tension, s’animent d’une lumière éclatante les commandes tactiles intégrées. Lorsque la voiture n’est pas utilisée, elles disparaissent dans la surface. Les seules commandes physiques sont le bouton de démarrage, un unique bouton pour faire fonctionner l’écran de 12,3 pouces et les commandes de climatisation, qui sont habilement ancrées dans la partie inférieure en bois véritable.
    Offrant un excellent soutien, les sièges sont d’une étonnante finesse. Ils sont dotés d’un cadre ultramince, libérant ainsi encore plus d’espace intérieur et améliorant la visibilité. La configuration des sièges avant et arrière permet à tous d’avoir une vue imprenable sur l’environnement.
    Ariya nous rapproche encore un peu plus de la conduite autonome puisque, via le système ProPILOT 2.0, permet de circuler à la vitesse de croisière en mode mains libres sur une voie donnée. À l’approche d’une déviation ou d’un dépassement, le système juge le moment approprié de se déporter ou de passer en fonction des informations provenant du système de navigation et de la détection à 360°. Le conducteur reçoit un guidage audio et visuel intuitif, et est invité à poser les deux mains sur le volant et à confirmer le début de ces opérations par un interrupteur. Un éclairage d’ambiance signale également la mise en fonction du système.
    Grâce à ses deux moteurs, un par essieu, Ariya est un 4 roues motrices permanentes sécuritaires puisqu’il bénéficie des acquis de la GT-R, performance et comportement, et du Patrol, gestion intelligente des situations en fonction des différentes conditions de circulation.
    Comme Nissan ne dit mot sur la puissance, l’autonomie et le temps de recharge, on est bien obligé de croire qui qualifie ces « postes » d’un excellent niveau.
    Long de 4,60 m, pour 1,92 m (hors rétros) et 1.63 m de haut, il entrerait dans le segment des crossovers familiaux et trouverait (NDLR) place entre le Qashqai et le X-Trail. Il suffirait de…
    Source Nissan


    Photos ©2019 Nissan

    , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Suzuki Waku Spo – Modularité débridée
    Concept – Suzuki présente au 46ème Tokyo Motor Show un concept défini comme Coupé. En fait le Waku Spo...
  • Toyota C-HR, signature moderne
    Un concept-car est une vitrine sur l’avenir, surtout au niveau du style. C-HR ne déroge pas à la règle...
  • SsangYong présente XIV-Air et XIV-Adventure à Paris
    Prélude au futur X100 dont on annonce l’arrivée imminente, XIV (xiv ou eXciting user-Interface Vehicle) va faire du « bruit »...
  • Les commentaires sont fermés.