Peugeot Exalt Concept : vue sur 4... Peugeot Exalt Concept : vue sur 4...

Peugeot Exalt Concept : vue sur 4…


  • Publié le mardi,08 avril , 2014 á 10:02 | Dans la catégorie : Marque, Pékin, Peugeot, Salon

    Par Patrick Hayot

  • Alors que depuis quelques salon, Peugeot exhibe, à raison, Onyx, c’est au salon de Pékin que le constructeur français donne la priorité avec son nouveau concept qu’est Exalt.
    Raccourci et jeu de mot de exaltation, celui-ci l’est vraiment. C’est dans un registre plus familial que s’est lancé la firme de Sochaux puisque du coupé GT hyper sportif, on est face à une berline 4 portes de 4,70 m de long et à peine haute de 1,31 m. Après avoir « descendu » l’habitacle de 308, « Voiture de l’année », bis repetita pour ce qui devrait devenir 408. On peut cependant juste se poser la question quant à l’arrière puisque le hayon semble logique dans le format actuel. Le design du montant C pourrait différer du produit commercial et de le voir affublé d’un coffre, chose apprécié justement en Chine.
    Ses lignes font rêver et le dynamisme qu’elles expriment n’est rien en rapport de l’agressive face qui se compose de blocs optiques au regard perçant et d’une calandre bien tranchante arborant fièrement le lion, symbole de la marque. En partie basse du bouclier avant, le flux d’air alimentant le moteur est découpé par des rostres embarquant les clignotants à LED qui ne font donc plus partie intégrante des optiques.
    L’air, voilà ce qui semble avoir inspiré pour dessiner Exalt. Le capot moteur se voit comme posé sur les ailes de par l’effet des ouïes d’évacuation d’air chaud qui s’y logent. Le flanc sculpté, les épaules larges, Exalt est du genre viril.
    Cela se confirme par ce qu’il y a sous le capot, mais aussi au niveau du train arrière. Peugeot ne se pouvait de manquer l’occasion de démontrer sa technologie Hybrid4. De fait, 4 roues motrices, ce concept a sous le capot un moteur thermique 4 cylindres essence 1.6 THP d’une puissance de 198 kW (270 ch)  développé par Peugeot Sport, associé à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports, celui que l’on trouve déjà dans les entrailles du coupé RCZ R, auquel s’associe un moteur électrique de 50 kW (70 ch) sur le train arrière, soit un total de 248 kW, soit 340 ch.
    Très réaliste dans son design, dans sa mécanique et sa finalité hybride, Exalt est plus avant-garde en ce qui concerne l’habitacle. Bois d’ébène, textile chiné, cuir patiné, fibre de basalte et acier brut enveloppent le fameux i-Cockpit déjà en vogue sur 208 et 308. Tablettes tactiles (2), unité de purification d’air, bien utile en Chine, l’ambiance moderne et cosy semble avoir été conçue sans restriction sauf celle du nombre d’occupant qui n’est, dans le cas présent, que de 4. Impressionnant de qualité et de finition, les matériaux du décor changeront à coup sûr lors du passage en production.
    Pour peu que Peugeot lui donne vraiment vie ! (source / photos Peugeot)

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • Qoros 5 : pour la Chine
    Avec ses optiques avant prolongées par les clignotants, le nouveau SUV de Qoros fait, même dans le design de...
  • Volvo XC90 : succès pour la finition haut de gamme
    Alors que les responsables du marketing estimaient la vente annuelle à 50.000 exemplaires, le SUV XC90 dépasse celle-ci de...
  • Jaguar Land Rover inaugure sa première usine à l’étranger
    L’entreprise se porte bien et il faut bien se dire que c’est logique puisque le Range Rover Evoque est...
  • Hyundai ix25 Concept… pour la Chine exclusivement !
    Décidément, ce marché rend la production de nouveaux modèles très prolifiques. Et même très spécifique puisque Hyundai le démontre...
  • Les commentaires sont fermés.