Räikkönen met Ferrari sur orbite


  • Publié le mardi,28 janvier , 2014 á 6:04 | Dans la catégorie : F1, Sport

    Par Patrick Hayot

  • À 3 semaines de l’ouverture de la saison 2014 de Formule 1 en Australie, c’est à Jerez (Espagne) que les animateurs du championnat se sont donnés rendez-vous afin de présenter leurs nouvelles monoplaces et de participer à la première journée d’essais… Non officiels toutefois !
     Tous les chronos sont donc à prendre avec réserve car, comme d’habitude, on ne sait rien de la quantité de carburant embarquée, on ne sait rien du poids général, on ne sait rien de certaines astuces qui permettent au demeurant de bien figurer dans ce premier tableau.
    Il est certain que le poker menteur est la distraction générale dans le paddock. Mais une chose paraît évidente avec le changement de réglementation pour le moteur 1.6 V6 hybride : bien peu de teams sont prêts. Et pas des moindres.
    De fait, McLaren n’a tout simplement pas réussit à démarrer sa MP4-29, obligeant ainsi Jenson Button et Kevin Magnussen à regarder du mur les copains en piste. Des problèmes hydrauliques et électriques en seraient la cause.
    Être en piste ne signifie pas pour autant être à l’abri comme peuvent en témoigner Räikkönen et Hamilton. Alors que le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari F14T) signait le meilleur temps de cette première journée de tests avec en plus 31 tours au compteur, il a cependant connu une panne dès le 5e virage de son 1e tour. L’honneur est sauf !
    Le seul capable de donner la réplique était Lewis Hamilton qui étrennait quant à lui la nouvelle Mercedes FW05. Après une série de tours pour le contrôle fonctionnel de la nouvelle venue, il s’élançait à l’assaut d’un chrono de référence. Alors que tous les feux étaient au vert, voilà qu’il se retrouve dans le rail au 18e tour. Plus peur que de mal pour le pilote, mais la FW05 a souffert dans l’accident. Et cela aurait pu être bien plus grave car c’est suite à la rupture de l’aileron avant que Hamilton s’est retrouvé out. L’aileron passant sous le train avant, il ne pouvait plus freiner ni guider son bolide qui venait taper le rail. Trop de charge ? Pas assez de matière structurelle afin de résister à celle-ci ? Ce n’est en tout cas pas à prendre à la légère !
    Hamilton aura cependant eut le temps de signer le 2e chrono du jour. Il faut avouer aussi que la concurrence n’en était elle aussi qu’au dégrossissage et que l’histoire retiendra le 3e temps de Valtteri Bottas qui, au volant de sa Williams, signe un temps en 1:30.082, soit à 3 secondes du second. Il devant la Force India de Sergio Pérez (1:33.161) et la Toro Rosso de Jean-Eric Vergne (1:36.530). Red Bull avec Sebastian Vettel, Sauber avec Esteban Gutiérrez et Caterham avec Marcus Ericsson n’ont été en mesure que d’effectuer une poignée de tours. (source Formula1 / photos : Ferrari / Mercedes AMG Petronas)

    Résultat non officiel

    Pos
    Pilote
    Team
    Temps
    Trs
    1Kimi RaikkonenFerrari1:27.10431
    2Lewis HamiltonMercedes1:27.82018
    3Valtteri BottasWilliams1:30.0827
    4Sergio PerezForce India1:33.16111
    5Jean-Eric VergneToro Rosso1:36.53015
    6Esteban GutierrezSauber1:42.2577
    7Sebastian VettelRed BullNo time3
    8Marcus EricssonCaterhamNo time1

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Autoworld – « Ferrari 70 Years », l’expo de l’été !
    Exposition (Bruxelles) – Vous partez en vacance cet été ? Oui… Non ? Qu’importe après tout car vous aurez...
  • F1 – Belgique : Rosberg en pole
    GP13.21 – Qualifications – Toujours aussi prompt, Rosberg place sa Mercedes au sommet de la hiérarchie. Il ne lui...
  • F1 – Belgique : Raïkkönen refait surface
    GP13.21 – Essais libres 3 – La chaleur est toujours aussi écrasante, mais cela n’a, semble-t-il que peu d’influences...
  • F1 – Belgique : Au tour de Verstappen
    13.21 – Essais libres 2 – La canicule qui s’est installée depuis 3 jours sur la Belgique n’arrange pas...
  • Les commentaires sont fermés.