Rallye de Hannut – Grosse baston en vue !


  • Publié le vendredi,08 mars , 2019 á 5:30 | Dans la catégorie : Actualités, ASAF, Rallye, Sport

    Par Patrick Hayot

  • 0 ra-hannut051ème édition – Et pas question d’appeler les autorités… Non, on va laisser faire ! Il y a de quoi puisque la liste de participants atteint allègrement les 180 engagés et qu’on a là la garantie d’un beau spectacle.

    Bien des épreuves du championnat national voudraient pouvoir en dire autant, alors que ce Rallye de Hannut ne compte « que » pour les Championnats de la Fédération Wallonie Bruxelles, les Championnats des CSAP Liège et Brabant, ainsi que le Challenge Bruno Thiry. En plus, étant cataloguée « Open », on trouve dans la liste 8 équipages britanniques, 5 Néerlandais et 2 Français dont, en « guest » Nicolas Ciamin qui ouvrira les hostilités au volant de la Volkswagen Polo R5 du THX Racing. De quoi, se préparer pour le Rallye Le Touquet Pas-de-Calais.

    Intéressant d’autant que le Hesbaye Motor Club a quelque peu modifié le tracé de ses spéciales, ainsi que le découpage avec un format de 2 boucles de 6 spéciales divisées en 2 sections. Du détail, certes, mais qui pourrait bien changer la donne pour les diverses à la victoire, qu’elle soit générale, de division ou de classe.

    On retrouve les noms classiques entre autre de Cras Avernas, Avin, Moxhe, mais aussi le retour de Orp Jauche. Voilà qui promet !

    Le plateau faisant le plein comme on dit, difficile de trouver le vainqueur. Avec 58 participants inscrits en D4, la catégorie reine, avons-nous pour autant 58 candidats à la victoire ?

    Non bien sûr. Mais quelques noms semblent évident dans la lutte à la victoire avec une logique qui se porte sur Cédric Hubin qui s’élancera avec le numéro 1 sur la Skoda Fabia WRC du Rent Speed Racing et Jean-Luc Berleur qui lui sera au volant d’une Citroën DS3 WRC (#5).
    Et de dresser déjà une liste d’outsider où l’originalité pourrait être la surprise du week-end.
    Il faut le voir comme ça car, si l’engagement de Johnny Poelmans mentionne bien une Mitsubishi, il ne s’agit plus de son habituelle Lancer Evo X, mais d’une Mirage RS Proto !
    De rrière ce « paquet » de lettres, il y a en fait une Colt R5 (2015), moteur 1.6 de 280 ch, 450 Nm de couple, boîte 5 Sadev séquentielle, 4RM, et cela fait de lui un candidat, si pas à la victoire, au minimum au podium, même si c’est sa première participation à son volant. On a connu des coups d’essais qui sont devenus des coup de maître !
    Et dans le genre, il faudra veiller sur les performances de Graham Coffey qui sera au départ au volant d’une Ford Fiesta S2000. Curieux comme choix d’engagement car on l’a vu très régulièrement au volant de sa Fiesta WRC depuis plus d’un an !
    Du côté des Porsche 996 et 997, Christian Guillemin a la cote d’outsider. John Anderson, James Avis et Henri Schmelcher peuvent, en toute logique, viser le top 10. Sans oublier, Alexandre Guillemin qui fait danser sa Nissan 350Z de belles façons.
    Sur ce parcours aussi riche que varié, les accessits seront âprement disputés par les Mitsubishi Lancer Evo de Marc Turion, de Philippe Hellings, Bart Vrijdaghs, Stefan Van Craenenbroeck ou de Grégory Orban, Eric Lefevre, Paul Allerts;… Sans oublier d’autres empêcheurs de tourner en rond que veuvent être Henk Dautzenberg et Frank Nijs (Subaru Impreza).
    De tenir compte aussi de Kris Dedoncker qui aura aussi son mot à dire au volant de sa Fiat Abarth Grande Punto S2000.
    Même si il est avec une « vieille » Escort Mk2, Robert Droogmans aura à coeur de de faire parler son expérience et d’aller bousculer sans complexes les p’tis jeunes ou presque !
    Dans les classes inférieures, la bataille va être tout aussi rude et un local comme Rudy Remilly a tout pour faire une perf dans son jardin et de jouer placé avec sa Citroën C2. il faudra contrer Jeremy Princen et sa Citroën DS3 R3T, Valentin Brahy et son Opel Adam R2, Stéphane Delporte (Renault Clio RS), Jimmy D’Hondt (idem), Frédéric Les (Peugeot 306),…
    En Div123, le pronostic est encore plus cornélien puisque celle-ci a enregistré 85 engagements !
    L’homme à battre sera certainement Julien Delleuse. Et si effectivement le pilote de l’Opel Astra a l’ambition de la victoire, Manu Bouts (idem) a l’envie d’oublier au plus vite son abandon du rallye-sprint de la L’Homme du week-end dernier.
    Et si il n’y a que les 2 306 de Emmanuel Balthasar et de Nicolas Delforge pour semer le doute, il faudra suivre les Citroën DS3 R3T de Karl ‘s Heeren, Sébastien Honnay, Jeremy Carlier.
    Sans oublier, surtout ne pas l’oublier, Jonathan Remilly et sa Clio RS qui connaît le coin comme sa poche !
    Sur un même modèle, il y a aussi la menace de Eric Nandrin, Frédéric Jamoulle, Frans Verbeke, ou de la VW Golf de Geoffrey Vecoven.
    Si le miracle existe, vu la différence de puissance et de cylindrée, pourquoi ne pas miser sur un David Schmetz aussi remonté qu’à Clavier. Pour autant qu’il ne connaisse pas de crevaison et si le cas avenant, de bien se souvenir des conseils de certains de ses supporters.
    En SR, archi favori, Hubert Deferme est le candidat annoncé à la victoire. Mais le pilote de la Ford Escort (#201) devra se méfier des Opel de Ronny Laporte et Patrick Driesen. Alors qu’en PHSR, cela va être une baston totale entre les 12 Escort au départ, soit la moitié de la Division, avec en chef de file Etienne-Philippe Courtin, Frédéric Souris, Sébastien Commencais, Luc Savigny,… Et de miser sur les Opel de Erik Vanwinckelen et Damien Renette de faire mieux que de se défendre.
    Là aussi, on a des outsider sérieux avec Heinz-Walter Schewe qui pourrait faire parler la poudre avec sa Porsche 911 SC, Eddy Schouffler (Porsche 944), voire Philippe Czaplicki et une toujours impressionnante Triumph TR7 V8.
    Rendez-vous ce dimanche au marché couvert de Hannut, Rue des Combattants, 1 pour la mise en bouche avant de vous rendre à l’ES1 de Cras Avernas – Blehen, à 08h20 pour la 1ère voiture. L’accès est gratuit pour les spectateurs, le programme comprenant cartes et liste d’engagés étant à 5 €.
    Source ASAF


    Photos P Hayot ©2019 auto-center.be / HMC

    , , , , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Rallye de Hannut – Coup pour coup !
    51ème édition – « Ravi du parcours, mais vraiment piégeux dans ces conditions. La pluie, le vent… la boue...
  • Les commentaires sont fermés.