Rallye Sprint A.S.R.T. – Plaisir de Bouche


  • Publié le mercredi,08 mai , 2019 á 11:18 | Dans la catégorie : Actualités, ASAF, Rallye, Sport

    Par Patrick Hayot

  • Mise à jour ! – 2ème édition – Alors que les suites d’un étonnant épisode neigeux marquait encore le sol tôt le matin, les concurrents du Rallye Sprint A.S.R.T. s’élançaient finalement sur un parcours humide, certes, mais bien loin de conditions hivernales redoutées. Et heureusement car, cela n’a en aucun point gâché le spectacle.
    Et si il y en a un qui en faire dans le genre, c’est bien Xavier Bouche. Présent au volant de sa Mitsubishi Lancer Evo X, autant dire qu’il n’a pas eu à forcer le rythme pour faire la différence et s’imposer en toute logique.
    Dès l’entame, il renvoyait son plus proche rival à 16s et si il baissait la garde lors du second exercice en ne comptabilisant que 8s de boni sur Depreay (Lancer Evo 6), le Marchois brisait tout espoir en haussant le rythme dans la suivante et de creuser un écart de 19s. Il aura la décence de laisser le dernier scratch pour 4,5s, preuve qu’il avait décidé de contrôler la fin de course.
    Depreay n’a pas fait de la figuration pour autant puisqu’il a eu à se mettre à l’abri des attaques potentielles de Baugnet (Ford Escort MKI) et Degeling (Mitsubishi Lancer Evo 6). Il faillit d’ailleurs bien se faire disputer son podium dans la 3ème étape puisque l’un et l’autre signait des chronos respectivement à 0,5 et 1,9s !
    Il était cependant trop tard pour combler le trou et de se disputer comme des chiffonniers le dernier accessit pour moins de 7s. Ce laps de temps ira à la faveur de Degeling qui complétait ainsi sa journée et un podium 100% « Mitsu ».
    Signalons les très bons passages de Grosjean qui s’adjuge le top 5 de la D4.
    En Div 123, on a tout d’abord assisté à la grosse surprise du jour !
    Au volant de sa petite Peugeot 106 GTi engagée en 2/5, Marcolongo signait ni plus ni moins que le 3ème temps du général. C’était, hélas pour lui et pour nous, une info erronée qui ne lui était pas imputable et n’aura juste pour conséquence de remettre en cause la légitimité temporaire du classement de la première boucle.
    Il ne pourra d’ailleurs jamais plus rééditer de un tel chrono et de se « contenter » de la 43ème place finale.
    Le plus prompt aura été dans cette Div123, Michaël Lottefier qui a dû batailler ferme pour imposer sa Renault Clio RS face à Piedboeuf (idem) et, dans une moindre mesure, Alain Bosquelle (Opel Astra GSi). Il termine néanmoins 6ème du général confondu juste devant Vincent Cornet qui loupe celle-ci pour 2/100ème !
    Le pilote de l’Opel Ascona s’offre la victoire en SR, mais a surtout ravi par son pilotage engagé. Junius, son dauphin dans la division n’a pas à rougir. Il a fait glissé tout autant sa BMW et ce spectacle lui a coûté peut-être un peu de temps. Mais il y a aussi de la cavalerie sous le capot de l’Opel.
    Et la 3ème place a été âprement disputée par Flohimont (BMW) et Driesen (Opel) puisque le premier cité l’emporte pour 1,3s !
    Belle perf de Deffet qui s’offre la 3/9 au volant de sa Citroën C2; de Pirnay (Peugeot 106) en 3/8; de Lepaily en 2/6 (Seat Ibiza); de Debroux en 2/5 (Honda Civic); de Engelborghs en 2/4 (Peugeot 106); de Catot en 1/3 (Renault Clio) et de la famille Frehisse (frère et soeur) en 1/2 avec la Renault Clio RS.
    En PH, duel de propulsion et de Ford Escort pour la victoire. Elle s’est jouée là aussi pour presque rien puisque Devillers décroche la timbale pour 2,3s sur Commençais. Laurent Renard complète le podium, mais à près de 3 min. Il a gardé l’avantage sur l’Opel Manta de Damien Renette pour 10s.
    À noter la petite sortie de route de Remy Bosquelle (le fils et non le frère de l’autre comme on dit – mentionné ainsi avant correction) sur l’Opel Astra qui se mettait sur le toit à 5 km/h et qui entraînera une interruption presque injustifiée puisque l’auto était rapidement remise sur ses roues et que l’équipage n’était ni blessé et n’avait été en danger à aucun moment.
    De quel droit ?
    Mais difficile de clore le sujet sur cet incident sans mentionner l’extrême nervosité du copilote (et non le pilote comme mentionné précédemment), de certains intervenants qui n’hésitaient pas à houspiller (pour rester poli) les spectateurs avec une certaine véhémence et surtout un ton au relent de dictature !
    Ce fut tel que j’ai préféré ne pas faire un geste ni vers l’un, ni vers l’autre.
    J’ai été prendre des nouvelles du pilote après course… Juste pour constater qu’il allait très bien et qu’il était enfin calme.
    Ceci dit, cela n’excuse en rien son attitude, ni celle de certains officiels et donc leur souhaiter bonne route pour la 3ème édition à laquelle, je pense ne pas avoir beaucoup d’entrain à y assister.
    À bon entendeur.


    Photos ©2019 auto-center.be
    Résultat final – màj – (47 classés)
    Nb
    Équipage
    Véhicule
    D/Cl
    Dif 1er
    Dif préc
    11Bouche X - Jamar LMitsubishi Lancer Evo X4/14
    23Depreay C - Monjoie JMitsubishi Lancer Evo VI4/14+39.18+39.18
    32Degeling E - Ons EMitsubishi Lancer Evo VI4/14+1:24.83+45.65
    47Baugnet X - Dallo TFord Escort RS 1600 MKI4/13+1:31.57+6.74
    59Grosjean S - Defawes EPeugeot 205 GTI 1.94/13+2:13.04+41.47
    611Lottefier M - Razzi GRenault Clio RS3/10+2:33.84+20.80
    7201Cornet V - Cornet MOpel Ascona BSR+2:33.86+0.02
    814Piedboeuf R - Dawance CRenault Clio RS3/10+3:14.64+40.78
    9202Junius L - Colard XBMW 320SR+3:16.89+2.25
    1012Bosquelle A - Misse JOpel Astra GSi 16V3/10+3:45.60+28.71
    11208Flohimont D - Garnier CBMW 325i E30SR+3:59.58+13.98
    12203Driesen P - Defourny EOpel Ascona BSR+4:01.01+1.43
    1320Deffet Y - Grolet MCitroën C2 R2 Max3/9+4:14.34+13.33
    14251Devillers J-M - Lamy NFord Escort RS 2000 MKIIPH18+4:20.94+6.60
    1521Pirard P - Pietquin GCitroën Saxo VTS3/9+4:21.83+0.89
    16257Commencais S - Bultereys EFord Escort RS 2000 MKIIPH18+4:24.20+2.37
    17204Moers M - Wiot AOpel Manta BSR+4:29.48+5.28
    18207Gilles J-F - Vanwardeck DBMW 320i E30SR+4:41.58+12.10
    1927Pirnay M - Acedo Sanchez FPeugeot 1063/8+4:44.99+3.41
    2040Debroux K - Gendarme NHonda Civic2/5+4:48.82+3.83
    2131Kremer M - Bechait PToyota Yaris3/8+4:58.01+9.19
    2223Wathlet P - Lafontaine AOpel Corsa B GSi3/9+5:10.00+11.99
    2335Cravillon L - Berck CRenault Twingo RS R12/5+5:30.92+20.92
    2410Mombaerts E - Sterken YRenault Clio RS4/13+5:36.10+5.18
    2528Cawez D - Simon FVolkswagen Polo 16V3/8+5:38.23+2.13
    2643Courbois E - Courbois J-MPeugeot 106 GTI2/5+5:47.47+9.24
    275Toussaint S - Delsupexhe AMitsubishi Lancer Evo VIII4/14+6:02.63+15.16
    2836Les M - Romain MPeugeot 106 GTI2/5+6:09.29+6.66
    2948Frehisse S - Frehisse ARenault Clio1/2+6:25.49+16.20
    3018Heindrichs P - Schwindt ECitroën C2 R23/9+6:32.19+6.70
    3117Larivière J-M - Rabbiosi BCitroën C2 R2 Max4/12+6:33.96+1.77
    3238Dubois T - Barsi JCitroën C22/5+6:34.65+0.69
    3332Gauthier L - Priarolo SPeugeot 106 Rallye2/5+6:54.54+19.89
    3426Lepaily L - Listrez MSeat Ibiza Cupra2/6+6:57.11+2.57
    35254Renard L - Fraipont DFord Escort RS 2000 MKIIPH18+7:02.54+5.43
    3641Noel T - Neuville JPeugeot 1062/5+7:02.94+0.40
    3722Chamberlan M - Bosquelle LPeugeot 106 GTI3/9+7:12.54+9.60
    38256Renette D - Renard DOpel Manta APH18+7:22.28+9.74
    3949Engelborghs B - Maitrejean GPeugeot 106 Rallye2/4+7:30.29+8.01
    4047Catot A - Dubru RRenault Clio RS1/3+7:39.32+9.03
    4133Breny O - Ledoux LPeugeot 106 GTI2/5+7:44.94+5.62
    4244Lemmens A - Witecki JCitroën C22/5+8:09.20+24.26
    4334Marcolongo F - Roger F-XPeugeot 106 GTI2/5+8:22.19+12.99
    4429Schoos L - Delatte EHonda Civic3/8+8:35.58+13.39
    4539Jérôme H - Decerf APeugeot 1062/5+10:26.38+1:50.80
    4630Plumacher M - Plumacher BToyota Starlet3/8+12:09.77+1:43.39
    4745Keyen H - Vanrijkel IPeugeot 106 GTI1/2+16:32.54+4:22.77

    , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Rallye Sprint A.S.R.T. – La figure libre du week-end
    2ème édition – Si le nombre de participants était maigre, on ne peut pas dire que cela ait influencé...
  • Les commentaires sont fermés.