Skoda Octavia – Tout en finesse


  • Publié le jeudi,14 novembre , 2019 á 8:41 | Dans la catégorie : Actualités, Škoda

    Par Patrick Hayot

  • Facelift – Indéniablement, on peut dire que cette 4ème génération marque une évolution importante de l’identité de Škoda. Son style abandonne les traits nets, vifs voire parfois anguleux, ce que le teaser ne dévoilait pas, pour une harmonieuse finesse. Une douceur qui fait preuve de volonté et dynamisme par des blocs optiques avant et arrière aux contours très incisifs.
    Toujours est-il que cette 4ème génération est un facelift. Mais il est si profond, qu’effectivement, l’interprétation est autre.
    De fait, l’empattement de 2,686 m ne change pas et c’est le cas également pour le porte-à-faux arrière qui reste à 1,094 m. Alors dire qu’elle s’allonge de 2 cm, c’est vrai, mais cela se fait sur la valeur du porte-à-faux avant qui pointe la nouvelle calandre et son bouclier plus en avant.
    Le cas de la version Combi (break) est tout aussi intéressant puisqu’elle perd 1 cm à l’arrière et de reporter celui-ci à l’avant. Au final, berline et break revendiquent désormais les mêmes cotes.
    Škoda annonce un gain en habitabilité au niveau des passagers arrière dont les genoux auront 7,8 cm d’espace libre. L’astuce vous a été détaillée lors de sa présentation. Idem pour le volume de chargement qui gagne en fait 30 l. (10 pour la berline) et d’atteindre ainsi les 640 l.
    L’effet de surprise se poursuit à l’intérieur. C’est même presque un choc car le tableau de bord s’est modernisé et renvoie au statu de relique celui de l’actuelle Octavia. Et cela fait même un choc car, dévoilant coup sur coup la Golf 8 et cette Octavia… L’inspiration de la planche de bord est effectivement très… VAG.
    L’esprit de groupe est total puisque la nouvelle Octavia bénéficie elle aussi de la digitalisation de l’instrumentation, d’une présentation d’un trait de ce bloc et de l’infodiverstissement. La technologie embarquée est du même canevas et de retrouver ainsi l’affichage tête haute des infos principales. En tout cas, c’est un sacré coup de fraîcheur que reçoit cette 4ème génération.
    Elle est même innovante puisqu’elle introduit au sein de la marque toute une gamme de nouveaux systèmes de sécurité, tels que l’assistance pour éviter les collisions, l’assistance en virage, l’avertisseur de sortie et la fonction d’avertissement de trafic local font également leurs débuts. Parmi les autres nouvelles fonctionnalités, il y a Area View (aperçu des environs immédiats du véhicule en cas de stationnement ou de manœuvre), Side Assist (système qui avertit le conducteur des véhicules arrivant par derrière ou se trouvant dans l’angle mort de la voiture jusqu’à 70 m) et Predictive Cruise Control, qui, combinés à la version mise à jour de la reconnaissance des panneaux de signalisation et à l’amélioration de l’assistance au changement de voie, ainsi qu’à l’assistance et à l’aide d’urgence en cas d’embouteillage, forment le système complet d’assistance au voyage. Le régulateur de vitesse prédictif est une version mise à jour et améliorée du régulateur de vitesse adaptatif (ACC). Il ajuste maintenant automatiquement la vitesse de la voiture en fonction des véhicules devant vous à des vitesses pouvant atteindre 210 km / h. Introduction aussi du Hands-on Detect, système qui vérifie également, au moins toutes les 15 secondes, si le conducteur touche constamment le volant ou s’il n’a plus le contrôle du véhicule en raison d’une urgence médicale potentielle. Si tel est le cas, l’assistance d’urgence peut arrêter la voiture dans sa voie. Tout en espérant ne pas en faire usage, il y a jusqu’à neuf airbags, y compris un airbag du genou du conducteur et des airbags latéraux arrière. Du côté du confort, la climatisation Climatronic tri-zone fait également ses débuts.
    La banque d’organes a permis à Škoda de puiser aussi dans les toutes dernières nouveautés mécaniques et l’offre ressemble beaucoup à celle de la Golf 8. Ainsi, les blocs essence côtoient les Diesel EVO (double injection AdBlue), les hybrides, plug-in hybrid et la version CNG.
    En tant que première Škoda à le faire, la nouvelle Octavia sera disponible en deux variantes eTEC avec technologie hybride douce. Lorsqu’il est équipé d’une boîte DSG à 7 rapports, le 1.0 TSI à trois cylindres de 81 kW (110 ch) et le 1.5 TSI à quatre cylindres de 110 kW (150 ch) utilisent un démarreur à courroie de 48 volts et un pack batterie lithium-ion de 48 volts. Cela permet de récupérer de l’énergie pendant le freinage et de la stocker dans la batterie, de soutenir le moteur à combustion en lui donnant une impulsion électrique et de ralentir le moteur complètement arrêté.
    Fonctionnant au gaz naturel, la version GNV utilise le 1,5 TSI d’une puissance de 96 kW (130 ch). Sur ce mode, il consomme de 3,4 à 3,6 kg de gaz naturel aux 100 km et 5,4 l /100 km en mode essence. La capacité totale des trois réservoirs de GNC est de 17,7 kg, ce qui permet à la voiture de parcourir jusqu’à 523 km.
    Déjà d’application sur la berline Superb, l’Octavia iV est elle aussi bénéficiaire  de la technologie hybride plug-in. L’ensemble comprend le moteur essence 1,4 TSI délivrant une puissance de 115 kW (156 ch) et un moteur électrique de 75 kW. Fonctionnant de pair, ils produisent une puissance totale de 150 kW (204 ch) et ont un couple maximal de 350 Nm. Elle est dotée d’une boîte DSG à 6 rapports.
    S’agissant d’un facelift, la gamme Octavia va vite s’enrichir et on annonce déjà les variantes Scout et RS avec précision que ces dernières ne seront pas déclinées en iV, tout comme la variante Active.
    Source Škoda


    Photos ©2019 Škoda

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Skoda Octavia – Juste pour se faire désirer
    À venir – Entre le dessin et la réalité, autant dire qu’il y aura quelques différences. En attendant, la...
  • Jaguar P300, l’avenir « light »
    Nouveauté – Jaguar ne serait-il pas entrain d’anticiper l’effet des mesures européennes de plus en plus drastiques ? Il...
  • Tarif – Opel Insignia Grand Sport en production
    Production – Alors que le carnet de commande a été ouvert le 20 février, la première Insignia Grand Sport...
  • BMW Série 4, vers plus d’efficacité
    Nouveauté – L’histoire individuelle de la Série 4 débute en 2013 lorsque BMW a décidé d' »isoler » le style de...
  • Les commentaires sont fermés.