Subaru WRX STI Time Attack pour un record de fou !


  • Publié le lundi,13 juin , 2016 á 9:29 | Dans la catégorie : Actualités, Freins, Jantes, Moteur, Subaru, Suspension

    Par Patrick Hayot

  • RECORD – L’Île de Man est surtout connue des spécialistes moto de par cette course, un peu, beaucoup, folle qui oppose 4 à 4 des pilotes motos sur l’île qui se situe entre le Royaume-Uni et l’Irlande, au nord-ouest de Liverpool et habitée par 89.000 habitants.
    Elle l’est de tous parce que lors de cette course, les chutes sont aussi spectaculaires que, parfois, fatales (plus de 30 morts depuis la première édition) que nous avons tous vu au moins une fois à la télévision.
    Elle l’est encore moins par les passionnés de sport auto qui devraient pourtant savoir qu’une épreuve du championnat d’Angleterre y avait établi ses quartiers dans les années 70-80 (n’est-ce pas Carlo).
    Elle l’est aussi parce qu’un constructeur automobile rend hommage à cette course, Tourist Trophy, sous l’appellation TT. Audi fait en effet référence à son passé moto… de la marque N.S.U. of course !
    Désormais, et alors que certains ne jurent que par le Nürburgring, vous la connaîtrez grâce à Subaru qui vient d’y battre le record du tour en… auto, bien évidemment.
    Déjà détenteur de celui-ci avec un chrono de 19 minutes et 26 secondes (vitesse moyenne de 187 km/h) avec Mark Higgins, natif de l’île, au volant d’une Impreza WRX Sti ancienne génération, Subaru vient de remettre le couvert avec un bolide spécifiquement développé pour la cause.
    Le défi est de taille puisqu’il faut aller le plus vite possible sur un parcours de 60 km qui fait le tour de ce très gros morceau de caillou. La mécanique est mise à rude épreuve puisque le moteur est à pleine charge sur 75% de celui-ci (45 km à fond)
    C’est à l’initiative de Subaru of America, qu’il a été décidé de construire pour cette occasion une toute nouvelle voiture, conçue spécialement pour battre ce record. Le tracé bosselé et extrêmement sinueux du TT de l’Ile de Man a conduit les ingénieurs à adapter en conséquence le châssis et le moteur de la voiture. Prodrive, bien connu pour ses Impreza alignées en championnat du monde des rallyes, a pris en charge le développement et la construction de la voiture tandis que Subaru Tecnica International (STI), qui a encore remporté récemment sa catégorie au 24 Heures du Nürburgring, a assuré l’assistance technique.
    La tentative de record a été précédée d’une analyse de risques approfondie, effectuée par Subaru en étroite collaboration avec l’ACU (Auto Cycle Union), le plus important organisateur de compétitions moto en Grande-Bretagne. Il va sans dire que le record a été battu alors que la route était totalement fermée à la circulation.
    Ainsi est née la WRX STI Time Attack
    Freins et suspensions spécifiques, arceau cage, baquets, la WRX STI Time Attack voit son moteur 2 litres boxer turbo développer la bagatelle de 447 kW, soit 607 ch, à 8.500 trs/min pour un couple de 542 Nm.
    Avec un poids contenu sous les 1.200 kg, Prodrive fait ainsi référence aux valeurs d’une GT3 telle qu’on peut en voir aux 24 Heures de Francorchamps.
    Le résultat ne s’est fait attendre puisque, faisant à nouveau confiance à Mark Higgins, et avec une vitesse moyenne de 207 km/h, le temps de référence pour parcourir ses 60 km est descendu de près de 2 min pour se fixer à 17 minutes et 35 secondes.
    La question maintenant est savoir si Audi va préparer une TT pour relever le défi ? Ce serait logique… Non ? (source / photos Subaru)

    , , , , ,

    Les commentaires sont fermés.