TCR Barhein – Grande première pour Borkovic et Alfa Romeo !


  • Publié le lundi,17 avril , 2017 á 6:36 | Dans la catégorie : Actualités, Circuit, Hors-frontières, Sport, TCR

    Par Patrick Hayot

  • 2.10 Course 2 – Pour motif de spectacle, la grille de départ de la course 2 est inversée pour les 10 premiers. Dès lors, Pierre-Yves Corthals (Opel Astra) ne bénéficie plus de son ex-pole et se retrouve au milieu du peloton. Et comme on l’a vu en première manche, difficile de se faire une place au soleil sans y aller de manœuvres osées voire limites correctes. Le départ arrêté pouvait donner un espoir de bien faire.
    Hélas pour notre compatriote, il n’en sera rien et de se retrouver englué alors que devant, si les Honda Civic de Tassi et Colciago, leader du championnat, prenaient un excellent envol, tout comme les Seat de Ficza, Nash et Valente, le profit était pour Borkovic qui lui s’élançait de la 2ème place. Il tiendra tête à Ficza et Tassi, s’imposant au bout d’un intense côte-à-côte. Le Serbe passera et s’envolera vers une cinglante victoire pour le pilote Alfa Romeo.
    Derrière, le premier tour est chaud et Ficza n’a pas l’intention de baisser pavillon face à Tassi. La Honda et la Seat sont proches de se toucher et c’est à nouveau au bénéfice de Nash qui plonge avec sa Seat dans le trou, suivi immédiatement par la VW Golf de Vernay !
    Corthals n’a rien gagné de sa position et se retrouve à la lutte d’avec le champion sortant Stefano Comini; DG Sport contre Comtoyou Racing, match belgo-belge en somme.
    Mieux placé pour le virage suivant, Tassi vient reprendre son bien à Vernay alors que Colciago emprunte une large trajectoire insolite pour venir se placer derrière la Seat de Valente.
    La série de lacets fait que d’un virage à l’autre, l’ordre change. Et à la fin de ce premier tour, c’est finalement Dorkovic qui passe en tête devant Nash qui a piqué à l’intérieur Ficza. Vernay tente de revenir avec Valente à ses basques et les Honda de Tassi et Colciago.
    Dans cette lutte à 6 pour la seconde place, Ficza retarde son freinage, mais doit aussi élargir sa courbe. Passant outre des vibreurs tant à gauche qu’à droite, il voit Vernay, Valente le passer et de se retrouver avec les Honda dans le pare-chocs arrière.
    Même pas le temps du répit que celles-ci passent à l’attaquent et renvoient de deux places l’infortuné Ficza parti pourtant en pole !
    Et si Vernay porte haut les couleurs du WRT, Comini met celles du Comtoyou en 8ème position, loin devant Corthals (DG Sport) qui n’a cessé de rétrograder. Il est alors 13ème pour revenir 11ème à peine 1 km plus loin
    Dorkovic, tranquille devant, déroule alors que Nash semble enfin débarraser du poids de ses rivaux et de se consacrer uniquement à exploiter la bonne trajectoire. Il est presque rassuré puisque Valente, son équipier, à réussit à s’imposer face la VW Golf Leopard du WRT de Vernay. Caché dans le pare-chocs de celui-ci, Colciago semble attendre son heure pour mettre sa Honda devant.
    Peine perdue et malgré des joutes d’influence et de mutltiples escarmouches, le quintet de tête ne changera plus de sociétaire.
    Ficza finira sa course isolé à la 6ème place alors qu’entre Oriola (Seat), Tassi (Honda) et Comini (Audi), cela finira dans cet ordre mais au 10ème près !
    Dépassé à mi-course par la VW Golf de Morbidelli, Pilou loupe le top 10 pour moins d’une seconde… Frustrant !
    Un Morbidelli toujours aussi « percutant », tout comme Comini, puisqu’il n’hésitera pas par aller au contact avec celui-ci. L’Audi A3 WRT tient bon malgré une aile avant qui prend de plus en plus de liberté et un bas de caisse et une porte gauche bien abîmée.
    Kajaia, longtemps dans ce groupe, finira par renoncer dans le dernier tour suite à une casse moteur de son Alfa non sans avoir pointé à la 7ème place du général.
    Au terme de cette 2ème manche, la grande satisfaction pouvait se lire sur les visages de Dunsan Borkovic, première victoire perso et pour Alfa Romeo, et de Jean-Karl Vernay qui se place ainsi provisoirement en tête du championnat avec une unité d’avance sur le Serbe et deux sur Roberto Colciago.
    Prochain rendez-vous… en Belgique, sur le circuit de Spa-Francorchamps, lors de la seconde manche du WEC, les 5 et 6 mai. Avantage à Vernay qui y a remporté la course 2 l’an dernier au volant de sa VW Golf WRT. Et si Pierre-Yves Corthals a le devoir de redresser la barre au volant de son Opel Astra DG Sport, on pourrait bien voir Stefano Comini y profiter de l’aéro de sa berline Audi A3 LMS du Comtoyou Racing. (photos ©2017 TCR International)


    Résultat course 2 (14 classés)
    Pos
    Pilote
    Nat
    Véhicule
    Trs
    Diff 1er
    Diff pré
    162D. BorkovicSRBAlfa Romeo Giulietta TCR9
    254J. NashGBRSEAT Leon TCR94.154
    37H. ValenteFRASEAT Leon TCR94.8610.707
    42J. VernayFRAVolkswagen Golf GTi TCR95.3910.530
    55R. ColciagoITAHonda Civic Type-R TCR95.6900.299
    655F. FiczaHUNSEAT Leon TCR99.1613.471
    774P. OriolaESPSEAT Leon TCR914.9675.806
    89A. TassiHUNHonda Civic Type-R TCR915.1540.187
    91S. CominiSUIAudi RS 3 LMS TCR915.2610.107
    1010G. MorbidelliITAVolkswagen Golf GTi TCR916.5251.264
    1123P. CorthalsBELOpel Astra TCR917.4940.969
    1288M. CerrutiITAAlfa Romeo Giulietta TCR918.2240.730
    1370M. HomolaSVKOpel Astra TCR922.2864.062
    1418D. EndeUSASEAT Leon TCR934.00911.723
    1516D. KajaiaGEOAlfa Romeo Giulietta TCR8DNF

    , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • TCR Barhein – Colciago surgit, Corthals déguste !
    2.10 Course 1 – En fin de qualification, DG Sport pouvait être fier de ses pilotes puisque Homola signait...
  • Les commentaires sont fermés.