TCR Benelux – Dejonghe-Dupont, victoire intelligente dans la « Long Race »


  • Publié le dimanche,16 juillet , 2017 á 6:43 | Dans la catégorie : Actualités, Audi, Circuit, Honda, Peugeot, Seat, Sport, TCR, Volkswagen

    Par Patrick Hayot

  • Qualifying Long Race – Si la paire du RACB, Dejonghe-Dupont, s’emparait de la pole position au volant de la Seat Leon noir/jaune/rouge du team WRT, les minimes écarts laissaient entrevoir une première course tout aussi disputée.
    Et cela s’est confirmé dès le départ avec Sam Dejonghe qui conservait l’avantage de sa pole, suivis de Meindert Van Buuren (Audi RS3 LMS Bas Koeten Racing) et Aurélien Comte (Peugeot 308 Cup  DG Sport), cela se bousculait fortement au second tour au virage du Canal. Et c’est Van Buuren qui débouchait en tête après que Benjamin Lessennes, venu de la 6e place sur la Honda Civic TCR du Boutsen Ginion Racing, ne vienne mettre la zizanie dans le groupe de tête pour prendre la 2ème place devant Dejonghe, Comte et Potty (VW Golf TCR Team WRT). Cela ne durait en fait qu’un instant puisqu’il devait repasser par les stands suite à une crevaison. Repartant avec près d’un tour de retard, Lessennes allait ensuite signer un chrono pour décrocher une bonne place au départ des sprints de dimanche.
    Devant, Van Buuren se détachait du reste du peloton, tandis que Dejonghe, Comte et Potty se tenaient de près. Lorenzo Donniacuo (VW Golf TCR Delahaye Racing) ne pouvait suivre le rythme et se faisait même surprendre par Mika Morien (Audi RS3 LMS) au 5e tour en prenant l’avantage à la chicane. Jonas de Kimpe (VW Golf DK Racin), spectateur privilégié de la manœuvre, se tenait en embuscade juste au cas où.
    Décidément le virage du Canal devenait l’endroit de la discorde puisque Potty passait Dejonghe qui, dans la suite du tracé menant vers la chicane, se faisait pousser par Aurélien Comte. L’appui va finir par déservir le pilote Peugeot qui se loupait au freinage de la chicane. Il était même bien puni par sa mécanique qui chauffait de plus en plus. Il rentrera au box : radiateur cassé !
    Au 11e tour, Potty rentrait le premier pour céder le relais à Mathieu Detry, qui perdait un peu de temps en calant à la relance.
    En piste, Dejonghe revenait sur van Buuren et faisait même sensation en prenant l’avantage.
    « Les freins ne tenaient pas la distance », expliquera l’ancien pilote de GP2 un peu plus tard. « Nous avons la voiture la plus lourde du plateau. Je ne pouvais plus rien faire. »
    Ayant fait le trou, Dejonghe rentrait en dernier pour céder le volant à son équipier Denis Dupont. Il repartait avec quelques longueurs d’avance sur Mathieu Detry, qui mettait la pression avec l’autre monture de WRT. Mais après s’être rapproché, le pilote de la Golf rouge devait laisser filer la SEAT.
    « Les pneus étaient morts », regrettait Mathieu à l’arrivée. « La fin de course fut difficile. Mais nous sommes quand même heureux de commencer le week-end avec un podium. »
    Derrière, Willem Meyer était reparti avec une grosse avance sur la VW Golf de Guillaume Mondron. Profitant des problèmes de freins de l’Audi, il fondait sur le Néerlandais.
    « Il a d’abord tiré tout droit à la chicane, ce qui m’a permis de revenir dans son sillage », racontait Guillaume à sa descente du podium. « Il était encore en délicatesse au Jacky Ickx et j’ai un peu forcé le passage. Durant le dernier quart d’heure, les pneus étaient à l’agonie mais j’ai pu préserver la 3e place qui me permet de réaliser une nouvelle bonne opération au championnat. »
    Derrière, Stan van Oord (Audi RS3 LMS) perdait sa 5ème place au profit de Jonas De Kimpe suite à une crevaison.
    Les grands vainqueurs de cette première course du 4e meeting TCR Benelux étaient donc les représentants du RACB National Team, Sam Dejonghe et Denis Dupont.
    « Au début du premier tour, j’ai fermé la porte à Van Buuren qui m’a tapé très fort », raconte Sam. « Il a ainsi forcé le passage mais, heureusement, la SEAT n’a pas souffert. Celle-ci a bien progressé ces derniers mois mais elle n’était quand même pas facile à conduire du fait d’un survirage trop prononcé. Mais nous gagnons. On ne va donc pas se plaindre. »
    « Au début de mon relais, j’ai été mis sous pression par Detry », ajoute Denis. « Je me disais qu’il était bien rapide. Mais je ne me suis pas énervé. Je me suis efforcé de préserver les pneus et j’ai eu raison. J’ai pu à nouveau creuser l’écart tout en continuant à ne pas forcer. Notre progression des dernières semaines est vraiment appréciable. »
    Dans la Renault Clio Cup Benelux, Maarten Mus et Sven Van Laere ont remporté une victoire facile après que Kristoff Cox, l’équipier de Gregory Eyckmans ce week-end, ait perdu un tour en début de course.
    Source TCR Benelux
    TCR Benelux 2017, 4.6 Zolder Superprix, Dejonghe-Dupont, SEAT Leon TCR, 1er Qualifying Long Race,
    Photo J Letihon
    Résultat : 1. Dejonghe-Dupont, SEAT Leon TCR, 35 tours ; 2. Potty-Detry, VW Golf TCR, 4.560 ; 3. Mondron-Donniacuo, VW Golf TCR, 6.839; 4. Van Buuren-Meyer, Audi RS3 LMS, 16.216; 5. De Kimpe, VW Golf TCR, 40.661; 6. Morien-Van Oord, Audi RS3 LMS, 34 tours; 8. Lessennes-Lémeret, Honda Civic TCR, 50.049.

    , , , , , , , , , ,

    Les commentaires sont fermés.