TCR Benelux – Week-end faste pour Lessennes et DG Sport


  • Publié le lundi,25 septembre , 2017 á 4:02 | Dans la catégorie : Actualités, Audi, Circuit, Honda, Peugeot, Seat, Sport, TCR, Volkswagen

    Par Patrick Hayot

  • 5.6 Mettet – Avec un niveau de compétitivité presque égal, il est important de décrocher la pole. C’est ce que fit Benjamin Lessennes pour la Qualifying Long Race. Mais cela commençait très mal pour lui puisqu’il ne parvenait pas à prendre le départ lors du tour de chauffe et c’est des stands qu’il devait s’élancer. Sa course fut brève puisqu’il abandonnait immédiatement : transmission cassé. La Honda Civic TCR du Boutsen Ginion Racing restait ainsi sur le carreau.
    Surpris par la nouvelle procédure des feux, Aurélien Comte (Peugeot 308 Cup TCR de DG Sport) ne profitait pas plus de sa nouvelle position en ratant complètement son envol et de se retrouver 4ème.
    Tout profit pour Maxime Potty qui prenait le meilleur départ et virait en tête dans le premier gauche sur la VW Golf GTI TCR, suivi de… la SEAT Leon TCR de Denis Dupont, auteur d’une magnifique envolée depuis la 6ème place, et les Audi RS3 LMS de Mika Morien et Alexis Van de Poele. Celui-ci cédait rapidement à Guillaume Mondron qui prenait l’avantage alors que son rival partait en tête-à-queue suite à un petit contact.
    Au 4ème tour, Dupont trouvait l’ouverture et prenait la tête au détriment de Maxime Potty. Le pilote de la SEAT Leon TCR du RACB National Team semblait filer vers la victoire, mais c’était sans compter sur le Français Aurélien Comte qui revenait aux affaires au volant de la Peugeot 308. Retardant au maximum son changement de pilote, il put ainsi profiter d’une piste bien dégagée et faire le trou pendant que ses rivaux se retrouvaient à batailler dans un peloton compact. La stratégie a bien fonctionné et a permis à Kevin Abbring de monter en piste avec 2,5 s de boni sur la SEAT Leon TCR de Sam Dejonghe, suivie à quelques longueurs par la VW Golf GTI TCR de Mathieu Detry. Les positions des trois premiers n’allaient plus évoluer, Abbring parvenant même à augmenter son avance et de franchir en grand vainqueur cette première joute.
    « Une fois que les pneus ont été à température, la Peugeot a fonctionné à la perfection, » commentait Aurélien Comte à l’arrivée. « DG Sport a eu raison de me laisser rouler le plus longtemps possible. J’ai pu faire quelques tours au maximum et prendre la tête sans détériorer les pneus. Kevin a bien achevé le travail. »
    Sprint 1
    Parti en pole, Lorenzo Donniacuo, qui remplaçait au pied levé Marteen Muss malade, prenait un départ parfait  au volant de l’Audi RS3 LMS du Bas Koeten Racing. Il se ménageait rapidement quelques longueurs d’avance sur Kevin Abbring (Peugeot 308), mais le « rallyman » se laissait déporter dans le premier gauche et voyait la Golf Delahaye de Giacomo Altoè et la SEAT Leon WRT de Sam Dejonghe luibrûler la politesse. Suivaient la Honda Civic TCR de Stéphane Lémeret, l’Audi RS3 LMS de Willem Meijer, la VW Golf GTI de Jonas De Kimpe et la VW Golf GTI WRT de Mathieu Detry.
    Très vite, Detry prenait l’avantage sur De Kimpe, tandis que Meijer rétrogradait en dernière position suite à un petit contact avec la 308. Après 6 tours, Donniacuo comptait 5 secondes d’avance sur ses poursuivants, qui se tenaient de très près. Mais les positions n’allaient plus évoluer.
    Sprint 2
    Une course n’est pas l’autre et pour le départ de cette seconde manche, Donniacuo ratait cette fois son envol et ce sont Dejonghe, Altoè et Abbring qui se montraient les plus prompts. Lémeret emmenait dans l’ordre Detry, Donniacuo qui avait donc tout perdu de sa pole, Meijer et De Kimpe. Au début du 3ème tour, Abbring prenait joliment l’avantage sur Altoè au bout de la ligne droite et se lançait à la poursuite de Dejonghe. Quelques dizaines de mètres plus loin, Meijer partait à la faute et repartait dernier, loin de De Kimpe. Si Detry attaquait Lémeret, sans succès, Abbring, étant revenu sur Dejonghe, trouvera l’ouverture après de multiples tentatives et à tout endroit du circuit Jules Tacheny. Comble de malchance, celui-ci était victime d’une crevaison lente et tirait tout droit dans le bac à gravier. En attendant, c’était le 2ème succès du jour pour la Peugeot 308 Cup TCR de DG Sport.
    Sprint 3
    Le départ du 3ème sprint se révélait sage, Comte gardant l’avantage devant Morien, Dupont, Van de Poele, De Kimpe, Lessennes, Mondron et Potty. Mais au 2ème tour, cela démangeait Lessennes qui commençait à attaquer; il sortait en 5ème position du pif-paf, devant Mondron, Potty et De Kimpe. Un tour plus tard, Van de Poele sortait trop large du double gauche et repartait dernier.
    Le festival Lessennes se poursuivait alors par une attaque par l’extérieur sur Dupont dans l’épingle droite. En verve, il remettait cela sur Morien dès le tour suivant. Sur la VW Golf GTI TCR de WRT, Maxime Potty ne voulait pas être en reste. Il prenait successivement l’avantage sur Mondron puis sur Dupont.
    Et alors qu’on pouvait penser que Comte filait vers la victoire, Lessennes, en transe, revenait inexorablement sur la Peugeot et la passait en deux phases, au prix de superbes manœuvres dans le dernier puis le premier gauche ainsi une très belle victoire.
    Sprint 4
    Si le dernier sprint se déroulait de façon très limpide, Potty prenant seulement l’avantage sur Morien au départ, avant que celui-ci ne sorte de la piste au tiers de la course, la fin de course fut palpitante !
    En effet, Lessennes étant ralenti par des pneus en fin de vie, Comte fondait sur la Honda dans les derniers mètres de la course et, sortant adroitement du dernier gauche, franchissait la ligne d’arrivée quasi à sa hauteur. Il fallait la photo finish pour désigner le vainqueur, qui était finalement… Lessennes pour 19/1000 de seconde !
    Le pilote Honda réalise ainsi la bonne opération du week-end, portant son avance au championnat de 3 à 14 points sur Guillaume Mondron. Il fait même coup double puisqu’il a aussi été le meilleur Junior du week-end. Aurélien Comte et Kevin Abbring, avec leur victoire respective, reviennent quant à eux à 24 points du leader.
    Du côté des voitures, c’est la Peugeot 308 Cup du DG Sport qui a marqué le plus de points sur le Circuit Jules Tacheny de Mettet avec deux victoires et une belle régularité. De quoi lui offrir le titre de « Car of the week-end » et aborder la finale d’Assen (du 20 au 22 octobre) avec un moral gonflé à bloc.
    Source Kronos TCR Benelux


    Photos J Letihon

    , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • TCR Benelux – Benjamin Lessennes : « Deux victoires qui valent cher ! »
    5.6 Mettet – En étant Namurois, Benjamin Lessennes évoluait pratiquement à domicile ce week-end à Mettet dans le cadre...
  • TCR Benelux – 19/1000 de seconde… C’est ça !
    5.6 Mettet – Lors du Sprint 4, la victoire est revenue à Benjamin Lessennes et si les courses ont...
  • TCR Benelux – Quatre candidats au titre dans un match entre Honda, VW et Peugeot !
    5.6 Mettet – Au moment d’aborder le cinquième et avant-dernier rendez-vous du TCR Benelux sur le Circuit Jules Tacheny...
  • TCR Benelux – Mathieu Detry et Maxime Potty : « Nous voulons maintenir la pression »
    Team info – 5.6 Mettet – Au volant de la VW Golf GTI TCR #52 du Team WRT, Maxime...
  • Les commentaires sont fermés.