TCR Mettet : Vif intérêt d’un avenir certain


  • Publié le vendredi,16 octobre , 2015 á 7:35 | Dans la catégorie : Alfa Romeo, Ford, Honda, Opel, Seat, Sport, Subaru, TCR

    Par Patrick Hayot

  • On l’a dit, le championnat BRCC a vécu ces 2 dernières années, des moments très difficiles. L’équipe Kronos Events de Marc Van Daelen et Jean-Pierre Mondron ont tenu le cap pendant la tempête tout en construisant l’avenir depuis décembre 2014, date de présentation du TCR Benelux.
    On y reviendra progressivement puisque les débuts de ce championnat est programmé pour mai 2016. Car à l’heure d’aujourd’hui, il y a comme, on l’a constaté lors de la présentation au circuit Jules Tacheny de Mettet presque deux génération de bolides au look des gr2 d’antan !
    Il fallait cependant être courageux ce jeudi matin puisque la température n’était que de 4° dans la cuvette où se situe le circuit. C’est dire aussi, que se trémoussant lentement, on a pu assister aux évolutions des TCR déjà homologuées. A savoir la Seat Leon Cup et la Honda Civic Type-R TCR.
    Mais dans le paddock, les suprises sont nombreuses et si l’Opel Astra TCR  est restée sous la bâche jusqu’à 9 h30, on découvrait déjà la Subaru Impreza WRX STI du Top Run Racing et la Volkswagen Golf 7 TCR !
    Comme support de la présentation du TCR Benelux avec 5 marques présentes, on ne pouvait rêver mieux puisqu’en haut de l’affiche, on avait droit à la première mondiale de la nouvelle Opel Astra !
    Dommage qu’en piste, seules les Seat du WRT, du Bas Koeten Racing, de Allure Team et la Honda Civicdu JAS Motorsport occupaient le terrain. Pour Subaru du Top Run Racing, la logique était de mise puisqu’il s’agissait d’un mulet car les voitures sont déjà en Thaïlande (Rangoni et Menu) alors que Golf et Astra sont des voitures présentées par les départements course, le produit étant destiné uniquement au client.
    De quoi se faire une idée puisque les Seat et Honda ont déjà une année de vécu à ce niveau, Volkswagen… quelques mois, alors que la Subaru est une initiative privée mais sous l’œil vigilant de STI Performance, le département course du constructeur.
    Question finition, présentation, les dernières arrivées font fortes impressions. Opel et VW sont d’une finition de haut vol. Si VW n’a pas voulu communiquer sur le prix de vente, Opel s’est montré bien meilleur commercial et à près de 90.000,00 euros, il s’est confirmé que 70 commandes ont été passées au comptoir du « blitz ».
    Outre les conférences de presse, cette journée aura permis de voir ce que l’avenir nous réserve en circuit.  Avec Alfa Romeo en coulisse et Michelin comme partenaire pour la monte pneus, il s’annonce radieux ! (photos P Hayot – auto-center.be)

    , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • F1 – Alfa Romeo, le retour !
    Nouveauté 2018 – C’était dans l’air depuis quelque temps déjà et à l’aube de la saison 2018, la nouvelle...
  • ST suspensions – Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio
    Équipement – Avec Giulia, Alfa Romeo a frappé vraiment fort ! Outre une image identitaire forte, le constructeur italien...
  • Alfa Romeo – La Stelvio se démocratise sous les 40.000 euros
    Commercialisation – En plein renouveau, Alfa Romeo a clairement des visées sur le premium allemand. Avec un retour à...
  • Alfa Romeo – Tarif de lancement de la Stelvio
    Commercialisation – Après la version Quadrifoglio, dévoilée en première mondiale à Los Angeles en novembre dernier; la « First Édition »...
  • Les commentaires sont fermés.