Volkswagen Golf 8… 7 (c’est) un facelift bien emballé !


  • Publié le mardi,29 octobre , 2019 á 11:09 | Dans la catégorie : Actualités, Volkswagen

    Par Patrick Hayot

  • Nouveauté – Attaquée de toute part depuis ses débuts en 1974, la Golf fait la pluie et le beau temps dans le segment des compacts. L’image est tellement bien travaillée que, même si une concurrente se révèle égale – voire meilleure -, elle ne peut rivaliser dans l’irrationnel sentimental que dégage la Golf.
    Et ce sera à nouveau le cas avec cette 8ème génération qui s’en tient mordicus et surtout suite au finance plombée par le Dieselgate, au principe du : « on ne change pas une équipe qui gagne ».
    Sans révolutionner son style, la Golf 8 est une évolution initié par la 7 et de lui accorder un style plus dynamique qui s’exprime au travers de ses lignes plus tendues, des optiques plus fines, tant à l’avant qu’à l’arrière, un pare-chocs avant qui reprend le design de sa précédente génération avec l’incrustation plus basse du logo de la marque – à l’arrière il est plus épuré et se montre plus anguleux selon l’angle de vue et cache les canules d’échappement -, alors que l’autre différence d’importance est le nouveau capot avant. Beaucoup plus plat, il voit ses extérieurs redescendre sur les ailes de façon progressive, mais bien marquée et de capter le regard pour le « lancer » vers la croupe tout au de l’habitacle. Cette astuce visuelle a imposé de redessiner les ailes. Elles perdent leur petit élargissement rondouillard pour un plis net et incisif qui fortifie un flanc presque plat.
    Voilà pour ce qui en est de l’identité de cette Golf 8 puisqu’elle reprend à l’identique la plateforme MQB de la 7. Tout juste, mais ça doit être mis au crédit des nouveaux pare-chocs, mesure-t-elle 3 cm de plus avec une longueur de 4,28 m alors que sa largeur (1,789 m), sa hauteur (1,456) et son empattement (2,63 m) sont ceux de la 7.
    La révolution de cette 8ème génération est interne !
    La surprise est même de taille car la Golf 8 se dote d’un tout nouveau tableau de bord. Comme ses lignes externes, il est taillé au cordeau et repose désormais, avant elle faisait corps avec, sur la console centrale, puisqu’il réunit d’un seul trait les deux côtés de l’habitacle. La casquette du bloc instruments est elle aussi plus anguleuse. Au passage, signalons qu’il est de même pour les contre-portes avant et arrière.
    Ce nouvel agencement profite à la technologie embarquée que l’on retrouve caractérisé par une instrumentation totalement numérique et notamment par l’affiche tête haute (option) sur la pare-brise. Mais pas que… Pas une nouveauté en soi, mais elle corrobore le fait que la Golf 8 marque une nette progression vers la voiture à conduite autonome.
    Les nouveaux cadrans du « Digital Cockpit » (écran de 10,25 pouces) et le système d’infodivertissement (écran tactile 8,25 pouces avec connexion à Internet) fusionnent dans la lignée afin d’être plus lisible en gardant le regard à la même hauteur. Les modules de commandes avec touches et curseurs tactiles perfectionnent son environnement numérique. Grâce aux touches tactiles et à une nouvelle commande vocale – encore plus naturelle -, cette numérisation permet une utilisation très explicite et donc intuitive.
    Ainsi, les systèmes sont connectés non seulement entre eux, mais aussi avec le monde extérieur grâce à une unité de communication (OCU). Celle-ci, de série avec eSIM intégrée, se connecte aux fonctions et services en ligne de « We Connect » et « We Connect Plus ».
    Avec IQ.Drive, le Travel Assist aide le conducteur en intervenant de manière active et intelligente dans la direction, l’accélération et le freinage jusqu’à 210 km/h.
    Et cela va encore plus loin puisque la fonction Car2X utilise les informations des autres véhicules présents dans un périmètre pouvant s’étendre jusqu’à 800 mètres, ainsi que les signaux des infrastructures de transport pour avertir le conducteur et transmettre ces avertissements à d’autres véhicules équipés de la fonction Car2X. Les phares IQ.Light matriciels à LED avec leurs fonctions d’éclairage partiellement interactives sont un autre atout en matière de sécurité.
    La nouvelle Golf sera proposée avec les propulsions suivantes : essence (TSI), diesel (TDI), gaz naturel (TGI), semi-hybride (eTSI) et hybride rechargeable (eHybrid). Tous les moteurs essence et diesel sont des moteurs avec turbocompression et injection directe.
    L’offre se compose de deux moteurs essence trois cylindres de 66 kW et 81 kW (90 ch et 110 ch) – ces TSI affichent des données de consommation et des émissions particulièrement basses, notamment grâce au « procédé de combustion Miller innovant – et de deux moteurs diesel quatre cylindres de 85 kW et 110 kW (115 ch et 150 ch).
    Ces derniers profitent d’évolution en adoptant la double injection d’AdBlue® (Twindosing), ce qui permet de réduire de façon significative les émissions d’oxydes d’azote (NOx). Il en est de même pour la consommation qui chute jusqu’à 17% par rapport à son prédécesseur.
    La nouvelle Golf met la technologie 48 V à l’honneur : un alterno-démarreur à courroie de 48 V, une batterie au lithium-ion 48 V qui, couplé aux moteurs TSI forment une nouvelle propulsion semi-hybride dénommée eTSI.
    Sans donner de valeurs, VW annonce une économie de consommation d’environ 10 % (sur la base d’un cycle WLTP). L’eTSI est décliné en trois niveaux de puissance : 81 kW, 96 kW et 110 kW (110 ch, 130 ch et 150 ch). En outre, l’offre sélargit aussi via deux propulsions hybrides rechargeables eHybrid. En entrée, il y aura le moteur de 150 kW (204 ch) et une version GTE très sportive boostée à 180 kW (245 ch). Cette eHydrid est équipée dans un cas comme dans l’autre d’une nouvelle batterie au lithium-ion de 13 kWh, ce qui assure d’une plus grande autonomie électrique et transforme temporairement la Golf en véhicule à émission zéro.
    Au niveau des finitions, fini les « Trendline », « Comfortline », et « Highline » puisque VW introduit une nouvelle nomenclature avec la « Golf », « Life » et « Style », alors que le pack « R-Line » devient un niveau à part entière.
    La Golf 8 arrivera en concession en Belgique début mars.
    Source Volkswagen


    Photos ©2019 Volkswagen

    , , , , ,

    Les commentaires sont fermés.