WEC – 7.8 Toyota assure le titre constructeur !


  • Publié le dimanche,05 mai , 2019 á 11:47 | Dans la catégorie : Actualités, Circuit, Sport, Toyota, WEC

    Par Patrick Hayot

  • Toyota Gazoo Racing s’est assuré le titre des équipes du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) lors des 6 Heures de Spa-Francorchamps, avant-dernière manche de la saison 2018-2019.
    L’histoire retiendra que ce fut réalisé dans des conditions dantesques, jamais connues jusque là pour un mois de mai à Spa-Francorchamps puisque lors de la course, il y eut 3 « épisodes » neigeux !
    Tout débuta pourtant sous un soleil radieux qui faisait bien vite oublier la fine pellicule de neige tombée durant la nuit.
    En pole, Mike Conway gardait le commandement et s’élançait leader à l’assaut du Raidillon avec Sebastien Buemi dans ses traces.
    Cependant, après 30 min de course, le ciel devenait noir et la neige faisait une première offensive, obligeant la Direction de course a envoyé la safety car en piste pour sécuriser la course.
    À la relance, si la 8 était toujours en tête, Buemi, victime d’un soucis électrique ne repartait et les mécaniciens, en toute rapidité, diagnostiquait l’origine de la panne et après changement de la pièce incriminée, repartait en course.
    Reparti en 21ème position, l’équipage de la 7 se lançait dans un long sprint qui lui permettra de revenir jusque à la 6ème place !
    Un retour tonitruant d’autant que la course sera à deux reprises placée sous safety car puisque, après avoir renoncé une première fois, la neige tentera d’étendre son blanc manteau. Elle arrivera presque à ses fins puisque elle obligera quand même la Direction de course à brandir le drapeau rouge à 12 min du terme de ses 6 Heures de Spa, finalement très particulières !
    La victoire ne fut pas pour autant garantie puisque lors de son relais, Fernando Alonso partait à la faute à la sortie du double gauche. Si en d’autres temps, il aurait fini dans le bac à sable, l’Espagnol pouvait s’estimer très heureux de ne faire qu’une impressionnante mise à l’équerre et de profiter du revêtement ralentisseur pour s’arrêter et repartir de plus belle à l’assaut d’une victoire méritée. Fernando était d’ailleurs au volant de la n° 8 à la fin pour remporter avec un tour d’avance sur la Rebellion n°3 et la LMP1 n°11 du SMP Racing, Kamui ramenant la n° 7 à la maison en 6ème position, à 4 tours du vainqueur. L’équipe se dirige maintenant vers la France pour les 24 heures du Mans qui se termineront les 15 et 16 juin.
    Ils ont dit :
    Hisatake Murata, président de l’équipe : « Félicitations à tous les membres de l’équipe qui ont remporté le Championnat du monde. c’est la récompense de beaucoup de travail au cours de la dernière année. Nous avons affronté une course difficile aujourd’hui. Je suis désolé pour les pilotes de la n° 7; ils ont tous très bien roulé et c’est dommage qu’ils aient perdu la chance de se battre pour la victoire à cause du problème des capteurs. Les pilotes de la n° 8 ont également bien performé malgré les malheurs; Félicitations à eux. Même si une course aussi spécifique n’est pas facile pour l’équipe, j’espère que les nombreux supporteurs ainsi que nos collègues de Cologne ont apprécié la course malgré le temps. Nous nous attendons maintenant à l’apogée de la saison et à une course pour laquelle nous nous préparons depuis juin dernier; Le Mans. »
    TS050 HYBRID # 7
    Course: 6ème, 129 tours, 8 arrêts aux stands. Grille: 1ère. Tour le plus rapide: 1min 57.394secs
    Mike Conway (TS050 HYBRID # 7) : « C’était une de ces courses; temps fou avec les quatre saisons en 10 minutes, puis nous avons rencontré un problème technique et avons perdu quelques tours. Jusque-là, nous avions une belle avance confortable, nous étions très rapides et tout le monde faisait du bon travail. José et Kamui ont tous deux fait de bons essais pour tenter de rattraper quelques positions, mais avec toutes les voitures de sécurité, nous n’avons pas eu la possibilité de récupérer complètement. Nous avons donc obtenu le meilleur résultat disponible compte tenu des circonstances. »
    Kamui Kobayashi (TS050 HYBRID # 7) : « Ce fut une course frustrante pour nous car nous avions la voiture pour gagner et tout semblait bien aller jusqu’à ce que nous ayons le problème. C’est dommage, mais ces choses peuvent arriver et auparavant, nous n’avions eu aucun problème technique cette saison. Nous avons fait de notre mieux pour récupérer et faire une bonne performance, mais après avoir perdu autant de temps, il n’y avait aucune chance réaliste de monter sur le podium. Bravo à la voiture n ° 8 pour la victoire et bien sûr, toutes nos félicitations à l’équipe pour avoir remporté le titre de champion du monde. »
    José María López (TS050 HYBRID # 7) : « En réalité, je ne suis pas déçu, car nous avons fait tout ce que nous pouvions. Nous avons montré que nous étions la voiture la plus rapide et c’est un sentiment agréable. Nous avons bien travaillé, avons fait tout ce que nous avions à faire et aucune erreur n’a été commise. Malheureusement, cela n’a pas fonctionné, mais c’est une course d’endurance et cela peut arriver. Félicitations à l’équipe. l’un des objectifs principaux est atteint. Félicitations également à la voiture n ° 8 pour la victoire. Nous allons garder la tête haute et aller pour le grand maintenant. »
    TS050 HYBRID # 8
    Course: 1ère, 133 tours, 9 arrêts aux stands. Grille: 2e. Tour le plus rapide: 1min 58.056secs
    Sébastien Buemi (TS050 HYBRID # 8) : « C’est une belle victoire pour nous, bien sûr, mais c’était une course difficile avec les conditions. Je suis désolé pour la voiture n ° 7 d’avoir le problème quand ils étaient en tête; il aurait été difficile de les attraper alors ils méritaient mieux. Nous avons eu un peu de malchance au début de la course et j’ai eu quelques problèmes de radio qui n’ont pas aidé. C’est fantastique pour l’équipe de remporter le Championnat du monde. Nous allons maintenant au Mans avec un peu de marge dans le championnat des pilotes, mais nous ne prenons rien pour acquis. J’attends avec impatience un bon combat au Mans. »
    Kazuki Nakajima (TS050 HYBRID # 8) : « Ce fut une course folle avec un temps fou. Nous avons eu beaucoup de chance de gagner car c’était très malheureux pour la voiture n ° 7; Je suis désolé pour eux. Nous avons rencontré quelques difficultés dans ces conditions. Il y a donc des leçons à tirer pour nous préparer pleinement pour le Mans. C’est une grande réussite pour l’équipe de devenir championne du monde. c’était la plus grande cible ici et maintenant nous pouvons célébrer un peu. Nous sommes concentrés sur Le Mans et nous devons terminer le travail pour le Championnat du Monde des pilotes. Nous savons probablement plus que quiconque à quel point cette course peut être difficile. »
    Fernando Alonso (TS050 HYBRID # 8) : « Ce n’était certainement pas une course facile, avec quelques problèmes dans la première partie en plus de la météo. Donc, la course était de haut en bas en termes d’émotions. La chose la plus importante aujourd’hui était de sécuriser le championnat mondial des équipes. Je suis extrêmement heureux pour TOYOTA GAZOO Racing d’avoir marqué suffisamment de points pour devenir champion du monde; un énorme bien fait pour tout le monde dans l’équipe. Ce fut une saison incroyable pour nous et si tout va bien au Mans, nous pourrons avoir la touche finale avec le titre de pilote. »
    Source Toyota Gazoo Racing


    Photos ©2019 Toyota Gazoo Racing – TGR
    Résultats 6 heures de Spa :
    1ère Toyota Gazoo Racing # 8 (Buemi/Nakajima/Alonso) 133 tours
    2ème Rebellion # 3 (Berthon / Laurent / Menezes) +1 tour
    3ème SMP # 11 (Aleshin / Petrov / Vandoorne) +1 tour
    4ème Rebellion (Jani / Lotterer / Senna) +2 tours
    5ème SMP # 17 (Sarrazin / Orudzhev / Sirotkin) +3 tours
    6ème Toyota Gazoo Racing # 7 (Conway/Kobayashi/López) +4 tours

    , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • RTB et RTL… autophobes et « gore », juste pour plaire, juste pour faire du chiffre
    Comme nombre d’entre vous, je veux me tenir informer de ce qui se passe dans ma région, mon pays,...
  • WEC – 7.8 Première ligne pour le Toyota Gazoo Racing
    Cette saison, avec le basculement du calendrier sur deux ans, c’est la seconde fois que le plateau du WEC...
  • Les commentaires sont fermés.