WRC 5.14 – Neuville et Mikkelsen offre, enfin, un doublé à Hyundai !


  • Publié le lundi,29 avril , 2019 á 4:23 | Dans la catégorie : Actualités, BRC, Citroën, Ford, Hors-frontières, Hyundai, Rallye, Škoda, Sport, Volkswagen, WRC

    Par Patrick Hayot

  • // Usage on request only //; auto-center.be; Hayot Patrick;

    Rallye d’Argentine – Jour 3 (final) – C’est assurément une très belle victoire que s’adjuge notre compatriote Thierry Neuville. C’est même le week-end parfait avec, en plus, une gestion d’une grande maturité. Certes, chaque point compte, mais il a appris de ses erreurs et d’avoir montré ce week-end, le visage d’un grand champion.
    Après avoir placé sa Hyundai i20 coupé en seconde position vendredi, il a tenu tête à un Ott Tänak qui a finalement jeté les gants sur cause mécanique. Sans quoi, l’Estonien de chez Toyota était certainement le rival le plus coriace pour le Belge.
    Et pour la première fois de la saison, Thierry peut être ravi du déroulement de la course car, enfin, ses « collègues de travail » ont fait le job comme on dit. Notamment Kris Mikkelsen dont on ne savait plus trop pensé.
    « Nous pouvons être fiers de notre performance », confiait-il. « J’étais vraiment à l’aise avec une voiture fantastique ce week-end. Je sais que toute l’équipe travaille dur et nous pouvons en voir les progrès. C’est un bon résultat pour le championnat, mais les prochains rendez-vous pourraient être plus difficiles. »
    Si le Norvégien débutait sur un mode « mineur », son net regain de forme du samedi, il signait le meilleur chrono à deux reprises le samedi, le rassurait et laissait effectivement entrevoir une « solide » course » de sa part.
    Nanti de près de 50s de boni dimanche, Neuville pouvait enfin compter sur son équiper pour le « protéger » au championnat pilote, tout en ses disant que pour Hyundai, ce serait bien de finir dans l’ordre ce Rallye d’Argentine.
    Un plaisir qui aurait pu être très savoureux si Sordo avait complété le podium puisque samedi, il rentrait au parc fermé à 6s seulement de Sébastien Ogier alors 3ème.
    Si ce fut envisageable le temps d’un instant, les rivaux n’étaient pas là pour laisser faire la triplette coréenne.
    Tänak étant « hors-jeu », le plus menaçant était en fait Kris Meeke. Une Toyota chasse l’autre, mais dans cette dernière journée du dimanche, la roue va tourner dans le mauvais sens pour lui puisqu’il se fera déloger par Ogier suite à une crevaison lente dans la Power Stage. D’autant plus râlant que le Britannique voyait alors le podium lui échapper pour seulement 1 »4  !
    Il était donc mal récompensé de sa pugnacité puisqu’il était revenu sur le podium samedi après avoir écopé d’une pénalité de 10s pour non-respect du roadbook.
    Et pour Sordo, ce fût un dimanche amer puisque, pour sa 200ème participation – record absolu en la matière -, Jari-Matti Latvala lui « volait » le Top5 pour moins de 6s !
    C’est presque dans un anonymat total que les Ford ont participé à l’évènement. Le moment fort de leur présence étant la violente sortie de Evans qui, partant à l’équerre, déchaussait un rocher faisant presque la moitié de la Fiesta. La cabriole aérienne se termina heureusement sans autre dommage que le train arraché à l’avant gauche et une gros travail de tôlerie. L’équipage étant indemne, le regard s’est focalisé sur Teemu Suninen qui plaçait sa Fiesta WRC au septième rang devant Ott Tänak, revenu à la huitième place dans la dernière spéciale.
    Victoire belge au général, victoire belge également en WRC2 Pro où Mads Østberg a imposé largement la Citroën C3 R5 préparée dans les ateliers de DG Sport à Theux. Alors que rien ne diffère une version R5 engagée en Pro (constructeur représenté) d’une version WRC2 (engagée par un privé), c’est Pedro Heller (Ford Fiesta R5) qui complétait le top dix, mais avec un déficit de… 5min 46s sur le Norvégien.
    Mais avec 5 voitures à l’arrivée dans cette catégorie, peut-on vraiment parler d’opposition ?
    Pour réduire les coûts (sic !), les équipes vont « mécaniquer » presque sur place puisque le prochain rendez-vous est au Chili, pour une grande première en WRC. Le Copec Rally Chile (8-12 mai) offrira un défi inédit à tous les concurrents autour de Concepción.
    Source WRC


    Photos ©2019 Red Bull Content
    Résultat final Jour 3 (21 classés)
    Pos
    Équipage
    Véhicule
    Cat
    Dif 1er
    Dif pré
    111Neuville T - Gilsoul NHyundai i20 Coupe WRCRC1
    289Mikkelsen A - Jaeger-Amland AHyundai i20 Coupe WRCRC1+48.4+48.4
    31Ogier S - Ingrassia JCitroën C3 WRCRC1+1:04.8+16.4
    45Meeke K - Marshall SToyota Yaris WRCRC1+1:06.2+1.4
    510Latvala J - Anttila MToyota Yaris WRCRC1+1:21.1+14.9
    66Sordo D - Del Barrio CHyundai i20 Coupe WRCRC1+1:26.7+5.6
    73Suninen T - Salminen MFord Fiesta WRCRC1+4:57.3+3:30.6
    88Tänak O - Järveoja MToyota Yaris WRCRC1+14:24.8+9:27.5
    922Ostberg M - Eriksen TCitroën C3 R5RC2+14:28.5+3.7
    1045Heller P - Marti MFord Fiesta R5RC2+20:14.5+5:46.0
    1191Galanti A - Toyotoshi MToyota Etios R5NAT+27:17.5+7:03.0
    1241Guerra B - Zapata JŠkoda Fabia R5RC2+29:49.3+2:31.8
    1346Nobre P - Morales GŠkoda Fabia R5RC2+31:25.5+1:36.2
    1442Heller A - Diaz JFord Fiesta R5RC2+34:20.5+2:55.0
    1521Greensmith G - Edmondson EFord Fiesta R5RC2+35:30.8+1:10.3
    1644Katsuta T - Barritt DFord Fiesta R5RC2+38:26.1+2:55.3
    1794Bottazzini G - Coronel BFord FiestaNAT+1:50:26.2+1:12:00.1
    1895Ibarra M - Lema PFord FiestaNAT+1:52:05.8+1:39.6
    1997Iribarren J - Brusco JFord FiestaNAT+1:55:23.8+3:18.0
    2096Harpe T - Bonino PFord FiestaNAT+2:00:12.4+4:48.6
    2192Zarza S - Espinola HFord FiestaNAT+2:03:36.9+3:24.5

    , , , , , , , , , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • WRC 5.14 – Neuville, maître du spa !
    Rallye d’Argentine – Jour 1 (après ES8) – C’est avec un certain étonnement que Thierry Neuville pointe en tête...
  • WRC 5.14 – Tanäk prend les commandes
    Rallye d’Argentine – Jour 1 – ES1 – Décalage horaire oblige, c’est donc de nuit que le maigre plateau,...
  • WRC 4.14 – Neuville le rescapé !
    Rallye de France – Tour de Corse – Jour 3 – Pour la troisième fois, Thierry Neuville et Nicolas...
  • WRC 4.14 – Evans, Tanäk, Neuville… un trio de tête explosif !
    Rallye de France – Tour de Corse – ES4/5/6 – Depuis ce matin, la lutte pour le podium est...
  • Les commentaires sont fermés.