WRC-Monte Carlo : Bouffier… maître à domicile


  • Publié le vendredi,17 janvier , 2014 á 6:16 | Dans la catégorie : Sport, WRC

    Par Patrick Hayot

  • Tout comme Ogier, Bryan Bouffier est un enfant du terroir. Il a su parfaitement mettre ses connaissances du terrain et des conditions météo à profit. Si il apparaît comme un joker sorti tout droit du chapeau d’un magicien imaginaire, il ne faut pas oublier qu’il est déjà auteur d’une victoire dans cette épreuve. Ce n’est pas si loin que ça puisqu’en 2011 il grimpait sur la plus haute marche du temps de l’IRC.
    Considéré comme « amateur » vu qu’il n’a pas été repris par Hyundai malgré son statut de pilote de développement, il fait la nique à son ex-empoyeur et à tous les gros bras du WRC. Il s’en est le mieux sorti de ce parcours tantôt enneigé, tantôt pluvieux, au bout d’une journée pleine de rebondissements.
    La sortie de route de Neuville dès le 6éme km en est un. Le Belge, peut-être trop pressé – il avait une avance de 4,2 s au premier partiel, a perdu le contrôle de sa nouvelle Hyundai i20 WRC. Détruite juste derrière le train arrière, c’était déjà l’abandon. Très mauvaise entrée en matière donc et qui aurait pu être également le constat à dresser pour Ogier. Plus prompt, il se fait rappeler à l’ordre dès le premier virage. Il a la chance des champions de son côté puisque la VW Polo R a résisté au choc et de poursuivre une longue journée où sagesse et prudence de sioux étant de mise.
    Mais le feu d’artifice allumé par Kubica a mis surtout le feu aux poudres. Le Polonais imposait sa Ford dès la première spéciale et s’en allait gaillardement remettre le couvert dans la suivante… avant de rentrer légèrement dans le rang suite à un soucis électronique entre les spéciales. Cela ne l’empêchera pas de repartir de plus belle et de finir la journée en boulet de canon. Il occupe la 3e place provisoire à 7/10e de Meeke !
    On l’a dit journée éprouvante et étonnante et si Bouffier mène la danse avec un boni de 38,8 s, on ne l’attendait pas forcément à pareille fête. Pour sa première apparition sur le Rallye Monte-Carlo au volant d’une WRC, le pilote Citroën fait même sensation. « C’est une des journées les plus difficiles que j’ai eu à affronter au cours de ma carrière de pilote, a concédé l’Irlandais du Nord. Les conditions étaient franchement difficiles à certains endroits et il était facile de sortir de la route en roulant à seulement 10 km/h. C’était vraiment un défi énorme. »
    Avec 47,3 s de retard, Ogier n’a pas tiré parti des conditions. Il faut dire que c’est lui qui ouvrait la route et donc de faire la trace pour les « copains ». Chutant à la 9e place du général, il aura donc passer son temps à grappiller régulièrement du temps et de revenir au pied du podium.
    Déjà à 1min 20, Ösberg, pourtant habitué de telles conditions, marque un peu le pas. Il est en embuscade et de surveiller ses arrières puisque Evans, autre p’ti nouveau chez M-Sport (Ford) n’a que 18 s de retard.
    Aux 7e et 8e places, on trouve respectivement Latvala (VW Polo R) et Hirvonen (Ford Fiesta RS). Ils sont à 2min 20 au minimum. C’est dire si leur journée a été « pourrie ». Sauf aléas de ceux qui sont devant, ils ont bien peu de chance de monter sur le podium. Mikkelsen encore moins puisque lui, il est à plus de 4 min avec sa Volkswagen.
    Le top 10 revient pour l’instant au Suisse Burri qui, au volant de sa Ford Fiesta RC2, mène le WRC2. (source WRC – photos M-Sport / Citroën Racing)

    Classement général (après ES6)

    Pos
    Équipage
    Voiture
    Gr Cl
    Dif pré
    Dif 1e
    111Bouffier / PanseriFord Fiesta RSRC1
    23Meeke / NagleCitroën DS3RC1+38.8+38.8
    310Kubica / SzczepaniakFord Fiesta RSRC1+0.7+39.5
    41Ogier / IngrassiaVolkswagen Polo RRC1+7.8+47.3
    54Ostberg / AnderssonCitroën DS3RC1+33.4+1:20.7
    66Evans / BarrittFord Fiesta RSRC1+17.9+1:38.6
    72Latvala / AnttilaVolkswagen Polo RRC1+42.2+2:20.8
    85Hirvonen / LehtinenFord Fiesta RSRC1+26.1+2:46.9
    99Mikkelsen / MarkkulaVolkswagen Polo RRC1+1:19.3+4:06.2
    1038Burri / GordonFord FiestaRC2+41.2+4:47.4
    1122Melicharek / MelicharekFord Fiesta RSRC1+36.0+5:23.4
    1248Gamba / ArenaPeugeot 207RC2+38.3+6:01.7
    1345Margaillan / MargaillanSkoda FabiaRC2+17.1+6:18.8
    1456Chardonnet / De La HayeCitroën DS3RC3+45.3+7:04.1
    1531Protasov / CherepinFord Fiesta R5RC2+21.1+7:25.2
    1632Kremer / WichaFord Fiesta R5RC2+36.1+8:01.3
    1761Barneaud / BarneaudRenault ClioRC3+42.4+8:43.7
    1837Bertelli / DottaFord Fiesta R5RC2+41.5+9:25.2
    1972Ressegaire / GiraudPeugeot 208RC4+37.3+10:02.5
    2036Barrable / LoudonFord Fiesta R5RC2+1:13.4+11:15.9
    2162Dolce / AyasseCitroën DS3RC3+6.9+11:22.8
    2286Blanc / MomettiPeugeot 208RC4+17.6+11:40.4
    2374Sias / GastinelRenault TwingoRC4+6.1+11:46.5
    2443Mondet / PeironeMitsubishi Evo XRC2+12.5+11:59.0
    2541Boland / MorrisseySubaru ImprezaRC2+34.5+12:33.5
    2678Tardy / BellottoRenault TwingoRC4+2:00.1+14:33.6
    2733Rendina / PizzutiMitsubishi Evo XRC2+39.3+15:12.9
    2888Cogni / MazzettiPeugeot 208RC4+46.0+15:58.9
    2947Carret / MathiasSubaru ImprezaRC2+1:25.3+17:24.2
    3065Vialle / GhirardeloRenault Clio RSRC3+3.4+17:27.6
    3164Villa / MichiFiat Abarth 500RC3+1.7+17:29.3
    3280Joly / MelchiorriRenault TwingoRC4+58.6+18:27.9
    3384Tanci / MartiniPeugeot 208RC4+32.7+19:00.6
    3485Lo Fiego / TestorRenault TwingoRC4+49.8+19:50.4
    3544Vossen / GillisMitsubishi Evo XRC2+5.0+19:55.4
    3683Cali / PollicinoCitroën C2RC4+24.3+20:19.7
    3776Metiffiot / MetiffiotCitroën C2R2RC4+6.1+20:25.8
    3881Borlat / VillarsFord FiestaRC4+1.7+20:27.5
    3990Garcin / AlaisSuzuki SwiftRC5+7.1+20:34.6
    4077Galleano / TournPeugeot 208RC4+13.6+20:48.2
    4158O'Mahony / VernayPeugeot 207RC3+18.2+21:06.4
    4289Jaussaud / JaussaudRenault TwingoRC4+3.1+21:09.5
    4379Geiser / DelaprazFord FiestaRC4+13.4+21:22.9
    4487Schifano / TrichardCitroën C2RC4+32.5+21:55.4
    4546Covi / CampesanPeugeot 207RC2+1:34.2+23:29.6
    4698Renchet / FitzgeraldRenault Twingo RSRC5+40.5+24:10.1
    4795Dard / PasquionCitroën DS3RC5+9.1+24:19.2
    4897König / SchwalieSuzuki SwiftRC5+22.3+24:41.5
    4994Ballaire / BallaireCitroën DS3RC5+1:42.9+26:24.4
    5034Serderidis / RoseFord Fiesta R5RC2+10.4+26:34.8
    5150Duez / VynckePorsche 996 GT3RGT+21:40.3+48:15.1
    5251Gilbert / JamoulCitroën DS3RC3+9:01.1+57:16.2

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • Škoda RS : déjà 40 ans de culte de la vitesse
    C’est en 1974 que le sigle RS est apparu pour la première fois sur une Škoda. Et encore… des...
  • WRC-Monte Carlo : Ogier déjà !
    Un peu dans la semoule le premier jour, Ogier est revenu à la régulière de sa 9e place du...
  • WRC-Monte Carlo : tout profit pour Ogier
    En deux spéciales, tout semble avoir été joué. Le bénéficiare de cette valse à deux temps n’est autre que...
  • Les commentaires sont fermés.