WRC-Monte Carlo : tout profit pour Ogier


  • Publié le samedi,18 janvier , 2014 á 6:39 | Dans la catégorie : Sport, WRC

    Par Patrick Hayot

  • En deux spéciales, tout semble avoir été joué. Le bénéficiare de cette valse à deux temps n’est autre que Sébastien Ogier. Plus à son affaire au niveau des pneus, il a débuté cette seconde journée de course par signer le meilleur temps, avant de devoir s’incliner face à la réplique de Bouffier alors leader.
    Mais dans la 9ème spéciale, tout va basculer. Il y a d’abord cette sortie de route de Kubica. Bien dans le rythme, les vieux démons de l’ex-pilote F1 sont revenus et le Polonais s’est retrouvé hors de la route. Suite à un freinage tardif, il se retrouvait dans le fossé en bascule sur le châssis.
    La course par élimination se poursuivait avec le malheureux Bouffier. Le leader fait lui aussi une erreur de pilotage et de se retrouver bloqué dans le bas-côté. Le temps que les spectateurs lui viennent en aide, le pilote Ford se voit délogé du leadership de l’épreuve par le pilote VW.
    VW qui rit, VW qui pleure… ou du moins Latvala. Ce n’est décidément pas son épreuve non plus puisqu’il crevait et devait s’arrêter pour changer sa roue. Comble de malchance, tous ces faits se sont déroulés dans la plus longue spéciale. Avec ses 49 km, la sépcaile de Vitrolles – Faye a donc été le juge de la journée.  Bouffier pouvait pourtant encore y croire puisque moins de 6 secondes le séparaient du nouveau leader. Mais concédant encore du temps dans la 10, c’est dans Clumanc – Lambruisse (20,77 km) qu’il perdait toutes ses illusions suite… à l’oubli de reconnaissance de la fin du parcours !
    Roulant plus à vue qu’avec les notes prêtées par Delecour, elles ne convenaient pas à son style, il concédait près de 30 s et de se retrouver au terme de cette journée avec un retard de plus de 50 s !
    Sans tambours ni trompette, mais avec une constance qui en fera un futur grand, Meeke ne s’est pas allumé quand il a vu Östberg revenir petit à petit sur lui. Il confirme sa 3ème place. Voilà les deux Citröen bien placées. Le top 5 revient à Latvala qui signe le dernier scratch et de prendre l’avantage sur le jeune Evans (Ford) qui voit aussi Hirvonen poindre à l’horizon. Mais à 6 min, il n’a plus voix au chapitre. (source WRC – Photos Volkswagen Motorsport / M-Sport / Citroën Racing)

    Pos
    Equipage
    Voiture
    Gr Cl
    Dif pré
    Dif 1e
    11Ogier / IngrassiaVolkswagen Polo RRC1
    211Bouffier / PanseriFord Fiesta RSRC1+51.1+51.1
    33Meeke / NagleCitroën DS3RC1+47.5+1:38.6
    44Ostberg / AnderssonCitroën DS3RC1+1:10.3+2:48.9
    52Latvala / AnttilaVolkswagen Polo RRC1+3:15.5+6:04.4
    66Evans / BarrittFord Fiesta RSRC1+10.1+6:14.5
    75Hirvonen / LehtinenFord Fiesta RSRC1+29.2+6:43.7
    89Mikkelsen / MarkkulaVolkswagen Polo RRC1+3:33.2+10:16.9
    922Melicharek / MelicharekFord Fiesta RSRC1+5:43.9+16:00.8
    1048Gamba / ArenaPeugeot 207RC2+4:00.6+20:01.4
    1131Protasov / CherepinFord Fiesta R5RC2+1:13.5+21:14.9
    1256Chardonnet / De La HayeCitroën DS3RC3+3:48.8+25:03.7
    1336Barrable / LoudonFord Fiesta R5RC2+2:57.9+28:01.6
    1437Bertelli / DottaFord Fiesta R5RC2+22.0+28:23.6
    1541Boland / MorrisseySubaru ImprezaRC2+4:04.8+32:28.4
    1674Sias / GastinelRenault TwingoRC4+4:31.8+37:00.2
    1743Mondet / PeironeMitsubishi Evo XRC2+4:14.6+41:14.8
    1847Carret / MathiasSubaru ImprezaRC2+2:09.9+43:24.7
    1985Lo Fiego / TestorRenault TwingoRC4+22.9+43:47.6
    2065Vialle / GhirardeloRenault Clio RSRC3+1:44.8+45:32.4
    2178Tardy / BellottoRenault TwingoRC4+27.6+46:00.0
    2232Kremer / WichaFord Fiesta R5RC2+33.1+46:33.1
    2388Cogni / MazzettiPeugeot 208RC4+23.6+46:56.7
    2480Joly / MelchiorriRenault TwingoRC4+1:25.7+48:22.4
    2562Dolce / AyasseCitroën DS3RC3+3:28.1+51:50.5
    2687Schifano / TrichardCitroën C2RC4+1:07.0+52:57.5
    2733Rendina / PizzutiMitsubishi Evo XRC2+1:29.7+54:27.2
    2864Villa / MichiFiat Abarth 500RC3+7.0+54:34.2
    2989Jaussaud / JaussaudRenault TwingoRC4+50.5+55:24.7
    3058O'Mahony / VernayPeugeot 207RC3+22.5+55:47.2
    3177Galleano / TournPeugeot 208RC4+30.5+56:17.7
    3244Vossen / GillisMitsubishi Evo XRC2+25.3+56:43.0
    3383Cali / PollicinoCitroën C2RC4+3:13.9+59:56.9
    3498Renchet / FitzgeraldRenault Twingo RSRC5+27.9+1:00:24.8
    3579Geiser / DelaprazFord FiestaRC4+50.7+1:01:15.5
    3634Serderidis / RoseFord Fiesta R5RC2+18.1+1:01:33.6
    3795Dard / PasquionCitroën DS3RC5+4:30.1+1:06:03.7
    3846Covi / CampesanPeugeot 207RC2+28.0+1:06:31.7
    3994Ballaire / BallaireCitroën DS3RC5+1:01.3+1:07:33.0
    4050Duez / VynckePorsche 996 GT3RGT+5:00.4+1:12:33.4
    4197König / SchwalieSuzuki SwiftRC5+46.4+1:13:19.8
    4251Gilbert / JamoulCitroën DS3RC3+4:16.0+1:17:35.8
    4384Tanci / MartiniPeugeot 208RC4+5:04.5+1:22:40.3

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • Škoda RS : déjà 40 ans de culte de la vitesse
    C’est en 1974 que le sigle RS est apparu pour la première fois sur une Škoda. Et encore… des...
  • WRC-Monte Carlo : Ogier déjà !
    Un peu dans la semoule le premier jour, Ogier est revenu à la régulière de sa 9e place du...
  • WRC-Monte Carlo : Bouffier… maître à domicile
    Tout comme Ogier, Bryan Bouffier est un enfant du terroir. Il a su parfaitement mettre ses connaissances du terrain...
  • Les commentaires sont fermés.