WRC Rallye de Suède – Les pilotes de la Yaris WRC prêts à jouer sur la neige


  • Publié le jeudi,15 février , 2018 á 7:16 | Dans la catégorie : Actualités, Hors-frontières, Rallye, Sport, Toyota, WRC

    Par Patrick Hayot

  • WRC 2.13 – Team info – Toyota Gazoo Racing WRT – L’équipe se rend au Rallye de Suède (15-18 février) pour la deuxième épreuve de la saison 2018 avec des ambitions pour un résultat impressionnant sur la neige et la glace. C’est légitime puisque Toyota connait un très bon début de saison avec le double podium lors du Rallye Monte-Carlo du mois dernier. D’autant plus que la Suède est aussi les lieux de la première victoire de la Toyota Yaris WRC. Une victoire acquise de haute lutte par Jari-Matti Latvala et qui ambitionne de répéter ce succès.
    Le Rallye de Suède est le seul rallye d’hiver du calendrier. Très spécifique, il impose des clous dans les pneus pour bien perforent la glace et trouver l’adhérence, tandis que les pilotes utilisent les murs de neige pour rester sur la route en s’y appuyant dans les virages : à condition qu’il y ait suffisamment de neige pour le faire.
    Si une super pécial est programmée à Karlstad jeudi soir, le vrai rallye débute dès le vendredi à la frontière norvégienne. Le samedi, des noms de spéciales suédoises classiques tels que Hagfors et Vargasen, suivis à nouveau super spéciale à Karlstad et d’un sprint près du parc d’assistance de Torsby. C’est là que le rallye se terminera dimanche avec la Power Stage, après deux passages dans Likenas.
    Citations
    Tommi Mäkinen (Team Principal)
    « Bien sûr, la Suède est l’un des rallyes où nous sommes forts et nous avons eu un bon test sur la neige en Finlande, avec tous les pilotes qui ont fait deux jours chacun. Mais il y a toujours un point d’interrogation pour tout le monde: nous savons que nous nous sommes améliorés, mais à quel point la concurrence s’est elle aussi améliorée ? C’est le défi. Nous attendons des conditions de neige complètes pour le rallye, ce qui sera vraiment agréable pour tous les spectateurs. Les pilotes sont satisfaits de leurs voitures: Jari-Matti l’a emporté l’an dernier, Ott le défiait de près, et Esapekka a toujours eu un bon feeling sur la neige, bien que son expérience soit moins grande que les autres. Nous nous sentons assez confiants mais aussi réalistes: il y a toujours des façons de s’améliorer. »
    Jari-Matti Latvala (Yaris WRC n° 7)
    « La Suède est l’un de mes rallyes préférés et c’est en fait là où j’ai remporté ma première victoire en WRC… Il y a 10 ans – même si ça ne me semble pas si lointain ! Par rapport à l’année dernière, je pense que nous avons une meilleure voiture: nous nous sommes concentrés sur l’amélioration dans les sections les plus lentes et les plus techniques et nous avons définitivement fait un pas en avant dans ce domaine lors de notre test hivernaux. Cela dit, la compétition est encore plus difficile cette année: Même au sein de notre propre équipe. Ça va être un très beau défi dans des conditions hivernales normales et cela m’aide bien sûr à élever mon propre jeu. Je suis convaincu que nous pouvons nous battre à nouveau pour la victoire.. »
    Ott Tänak (Yaris WRC n° 8)
    « J’ai encore à apprendre sur la Yaris WRC, mais après avoir roulé sur neige pendant le test, je commence à comprendre pourquoi Jari-Matti a gagné en Suède l’année dernière. Pour la première partie du rallye, il faudra juste voir comment tout se déroule. Mais bien sûr j’espère que nous pourrons nous battre pour le podium et même la victoire. Si la neige est lourde sur les étapes, ce qui semble être le cas, notre position de départ sur la route ne sera pas idéale, mais la météo peut encore changer. Je vais juste profiter de ce week-end et faire de mon mieux. Il y a encore beaucoup de choses à venir. »
    Esapekka Lappi (Yaris WRC n° 9)
    « Il m’a fallu quelques jours pour surmonter la déception de perdre la quatrième place au Monte-Carlo dans la dernière spéciale. Mais finalement, il y avait plus de points positifs que de points négatifs. Jusqu’à présent, nous avions été très réguliers, et mon objectif est de faire de même en Suède. Nous avons fait un bon test avec environ 400 km en deux jours. Ce qui était suffisant pour que je me sente bien. Notre voiture devrait être bien adaptée à la Suède mais c’est un type de rallye très différent de Monte-Carlo. Au « Monte », il faut parfois être courageux en allant assez lentement, alors qu’en Suède, il faut un engagement différent. Je n’ai pas couru à ce rallye l’an dernier, donc il me manque un peu d’expérience, mais la neige est une surface sur laquelle je me sens toujours à l’aise. »
    Communiqué Toyota Gazoo Racing WRT
    <<<<


    Photos ©2018 Toyota Gazoo Racing WRT

    , , , , ,

    La rédaction vous propose...

  • Citroën Racing – La C3 R5 à l’assaut du chrono !
    WRC 4.13 – Citroën Racing a choisi la manche française du championnat du monde des rallyes pour faire débuter...
  • WRC Rallye de Suède – Neuville résiste, attaque et prend ses distances
    WRC 2.13 – Jour 3 – Quelle journée ! Ce samedi, autant dire que personne ne s’est promené et,...
  • WRC Rallye de Suède – Neuville emmène un triplé Hyundai
    WRC 2.13 – Jour 2 – Difficile de faire mieux ! Mais difficile aussi de prendre ses distances par...
  • WRC Rallye de Suède – Tänak, premier leader
    WRC 2.13 – Jour 1 – En gagnant son duel sur la neige et le verglas face à Neuville,...
  • Les commentaires sont fermés.