WRC Rallye Monte-Carlo – Ford en tête en WRC1 et en WRC2


  • Publié le vendredi,26 janvier , 2018 á 11:39 | Dans la catégorie : Actualités, Ford, Hors-frontières, Rallye, Sport, WRC

    Par Patrick Hayot

  • wrc_time_line_2018_1.13_mco_1

    WRC 1.13 – Jour 1 – M-Sport Ford World Rally Team – Quintuple vainqueur de l’épreuve, Sébastien Ogier sait exactement ce qu’il faut pour en maîtriser les conditions difficiles. D’autant que la spéciale était Sisteron, à l’envers, dans l’obscurité – mais Ogier et Ingrassia n’ont pas hésité à bord de leur Ford Fiesta WRC à moteur EcoBoost.
    Alors qu’un certain nombre de leurs adversaires ont perdu du temps sur une descente particulièrement verglacée, l’équipage de la Ford n°1 est parti lui aussi en tête-à-queue, mais a pu repartir de suite et de continuer vers un premier succès de spéciale. Il remettra ça dans la suivante et de rentrer à l’assistance du soir en tête du Rallye Monte-Carlo.
    Elfyn Evans et Daniel Barritt (Ford Fiesta WRC #2) ont été moins chanceux puisqu’ils étaient victimes d’une crevaison. Contraints de s’arrêter et de le changer à plus de 10 kilomètres dans la spéciale, ils ont surtout perdu 3 minutes sur le peloton de tête. Mais il reste encore beaucoup de chemin à faire dans cet événement où tout peut arriver.
    Bryan Bouffier et Xavier Panseri, qui occupent actuellement la 8ème place au classement général, ont fait leurs débuts impressionnants au volant de la Fiesta WRC dans ces conditions moins qu’idéales. D’autant que victime d’une blessure lors de la reco, le copilote original de Bouffier, Jérôme Degout, a été contraint de se retirer et Panseri – fraîchement sorti de Dakar – l’a remplacé au pied levé.
    Avec seulement quelques heures précieuses pour se préparer ensemble, le duo n’a pas tenté le diable et de comprendre comment exploiter cette Fiesta de dernière génération.
    En catégorie WRC 2, la Fiesta est également en tête grâce à Éric Camilli et Benjamin Veillas qui détiennent une avance de 19,1 s sur son premier rival.
    Sébastien Ogier (1er) a déclaré:
    « Nous savions qu’il serait difficile de passer la section glacée avec des pneus slicks et nous y avons fait un tête-à-queue. Je pense que presque tout le monde a eu un moment chaud, mais heureusement nous n’avons pas perdu trop de temps. Le reste de l’étape était également très difficile avec l’adhérence qui changeait tout le temps et il était difficile de savoir où vous pouviez ou pas pousser. Il y a encore quelques petites choses ici et là que nous pouvons faire pour améliorer, mais je suis content et c’est un bon début.  »
    Bryan Bouffier (8ème) a déclaré:
    «Ce fut un début de rallye vraiment difficile, mais la voiture est incroyable et très agréable à piloter. J’ai eu beaucoup de corrections dans mes notes qui ne sont pas adaptées au rythme possible de notre voiture mais nous y arrivons. J’ai essayé de conduire un peu mieux dans la deuxième étape. Il y a encore beaucoup de chemin à faire dans ce rallye. Vous devez être propre ici et il est si facile de sortir large avec autant de puissance. Mais nous allons continuer, continuer à apprendre, continuer à profiter et voir où nous en sommes à la fin.  »
    Elfyn Evans (10ème WRC / 16ème au classement général) a déclaré:
    « Nous avons eu un impact sur l’avant droite dans une courbe. C’était celui que j’avais pourtant noté mais dans l’obscurité c’est presque impossible à voir. Je ne sais pas si j’ai coupé un peu plus ou un peu moins que ce que j’avais fait en reconnaissance, mais il y a eu un impact et le pneu s’est dégonflé après environ 10 km de la scène. Nous n’avions pas d’autre choix que de nous arrêter et de le changer. Dans le noir, il est très difficile de faire ce travail rapidement. Nous étions de retour dans la voiture alors que Dani Sordo passait. Tant de temps perdu. De plus, repartir avec un pneu flambant neuf et froid, sur cette section glacée pour débuter, n’était pas idéale non plus. Bref, ce n’est pas le meilleur des départs, mais il reste encore beaucoup à faire et nous devons continuer. »
    Éric Camilli (1er WRC 2 / 10ème au classement général) a déclaré:
    « Cela a été un très bon début pour nous. La première étape était vraiment compliquée et il était difficile d’accepter que vous deviez aller très, très lentement sur la section de descente. Mais nous avons poussé fort au début et nous avons passé un très bon moment. »
    Source M-Sport Ford World Rally Team


    Photos ©2018 M-Sport Ford World Rally Team – Red Bull Content Pool
    Classement général team
    Pos
    Équipage
    Véhicule
    Cat
    Cl
    Dif 1er
    11S Ogier / J IngrassiaFord Fiesta WRCRC1WRC+0:0
    ...
    83B Bouffier / X PanseriFord Fiesta WRCRC1WRC+1:51
    ...
    1031E Camilli / B VeillasFord Fiesta R5RC2R5+2:42.2
    ...
    1433T Suninen / M MarkkulaFord Fiesta R5RC2R5+3:21.1
    ....
    162E Evans / D BarrittFord Fiesta WRCRC1WRC+4:12.9

    , ,

    La rédaction vous propose...

  • WRC Rallye de Suède – Neuville résiste, attaque et prend ses distances
    WRC 2.13 – Jour 3 – Quelle journée ! Ce samedi, autant dire que personne ne s’est promené et,...
  • WRC Rallye de Suède – Neuville emmène un triplé Hyundai
    WRC 2.13 – Jour 2 – Difficile de faire mieux ! Mais difficile aussi de prendre ses distances par...
  • WRC Rallye de Suède – Tänak, premier leader
    WRC 2.13 – Jour 1 – En gagnant son duel sur la neige et le verglas face à Neuville,...
  • WRC Rallye de Suède – Les pilotes de la Yaris WRC prêts à jouer sur la neige
    WRC 2.13 – Team info – Toyota Gazoo Racing WRT – L’équipe se rend au Rallye de Suède (15-18...
  • Les commentaires sont fermés.